Le règne d'Amber II

733Report
Le règne d'Amber II

L'appétit sexuel d'Amber était insatiable. Depuis qu'elle et Tom avaient violé l'amie d'école d'Amber, Stevie, les deux avaient baisé comme des fous. Mais Amber avait envie d'un autre viol, tout comme Tom.

"Tu te souviens d'avoir baisé Stevie, n'est-ce pas, Tom ?" Amber lui a demandé un jour.

Il a souri. "Bien sûr que oui. Veux-tu recommencer ?"

"Eh bien, pas pour Stevie. Je sais que tu aimes les petites filles. Que penses-tu de 13 ans ?" Elle a demandé à Tom.

"Qui connaissez-vous qui a 13 ans et qui est accessible ?" » demanda-t-il, sa curiosité piquée.

----------

Tom se tenait dans le coin sombre de la chambre de Jenny. Amber était à genoux à côté de la forme endormie de Jenny, secouant doucement sa jeune sœur pour la réveiller.

"Jenny, réveille-toi!" Elle a chuchoté.

Elle n'avait pas besoin de murmurer ; leurs parents étaient hors de la ville comme ils l'étaient si souvent, mais elle ne voulait pas trop surprendre Jenny.

"Ambre ? Hein ? Que veux-tu ?" » demanda Jenny, groggy.

Silencieusement, Amber baissa la tête et embrassa doucement Jenny sur les lèvres. Elle a passé ses doigts sur les mamelons de Jenny sous elle.

chemise de nuit, et je les sentis se resserrer et se dresser sous le tissu fin.

Jenny s'éloigna rapidement. "Qu'est-ce que tu fous, Amber ?" » demanda-t-elle, toujours confuse.

Amber s'assit sur ses talons et regarda sa petite sœur. "Tu te souviens l'autre jour, tu me posais des questions sur le sexe et tout ça ? Eh bien, je veux te le montrer."

"Ew... tu es ma sœur, c'est bizarre. Retourne te coucher, ok ? Je suis vraiment fatiguée", dit Jenny.

"Non, Jenny. Je vais te montrer ça, ça ne prendra pas longtemps. Allonge-toi et tu seras heureuse d'être restée éveillée pendant ça. Tu sais, ce garçon à l'école pour qui tu as le béguin ? Tu' Je serai une nouvelle femme demain matin, je suis sûr qu'il te remarquera", dit Amber, sa voix chérie.

Amber se pencha en arrière pour embrasser Jenny, et cette fois, Jenny ne protesta pas. Jenny ressemblait beaucoup à Amber. Elle avait le même corps mince et en forme après avoir joué au football et fait de la gymnastique. Ses cheveux, cependant, au lieu d'être rouge vif comme ceux d'Amber, étaient d'un blond vénitien pâle, longs et un peu bouclés. Même si Jenny était développée, avec de jolis seins serrés, elle avait encore visiblement 13 ans. Amber était beaucoup plus mature que Jenny, compte tenu de leur différence d'âge de deux ans, mais les filles passaient beaucoup de temps ensemble. Ils partageaient une salle de bain et n'hésitaient pas à être nus l'un à côté de l'autre ; et Jenny venait souvent voir Amber pour lui poser des questions sur le sexe.

Alors Jenny s'est détendue avec confiance et a laissé Amber la toucher, elle a apprécié la sensation des mains d'Amber et ne s'est pas inquiétée. Elle ne savait pas pour l'homme dans le coin.

Amber poussa la bouche de Jenny avec sa langue chaude, puis descendit pour lécher le cou de la jeune fille. Lentement, Amber joua avec les tétons de Jenny à travers son pyjama. Elle sentit Jenny se tendre et respirer plus fort alors que la fille devenait excitée. Plus audacieusement, Amber remonta la chemise de Jenny et commença à lui pincer les tétons. Ensuite, elle pencha la tête et lécha les petits tétons durs de Jenny, les mordant et les suçant alternativement. Jenny a commencé à pousser ses hanches en l'air en rythme.

Même si elle savait que ce n'était pas tout à fait bien, Jenny voulait désespérément qu'Amber la touche, entre ses jambes. Amber ne l'a pas laissée tomber ; elle déplaça lentement ses mains jusqu'aux cuisses serrées de Jenny, sa langue mordillant toujours les mamelons de sa petite sœur. Amber caresse les cuisses de Jenny à travers son pyjama, chaque coup se rapprochant de sa chatte frémissante.

Jenny n'en pouvait plus. Elle cambra le dos et ôta adroitement son pantalon de pyjama. Amber se recula, sourit et grimpa sur le lit entre les jambes tremblantes de Jenny. Amber écarta les jambes de Jenny. Ses jambes s'écartent facilement. Amber baissa la tête et lécha doucement le haut de la cuisse de Jenny. Elle a rapproché sa langue chaude du monticule de Jenny et l'a redescendue.

Jenny se tordait et couinait, désespérée d'avoir la langue chaude d'Amber. Connaissant son désespoir, Amber écarta lentement la chatte de Jenny avec ses mains, regardant la chatte rose vif et humide de la fille. Elle se pencha contre sa chatte et lécha doucement le clitoris de Jenny. Lentement, d'un ton taquin, elle fit tournoyer sa langue autour du petit clitoris dur. Jenny glapit tandis qu'Amber suçait fort son clitoris, puis enfonçait sa langue dans le trou de chatte si serré de Jenny. Elle inséra doucement un doigt dans le trou serré de la fille et tordit son doigt dans un mouvement de va-et-vient, frappant adroitement le point G enflé de Jenny. Jenny se débattait avec une voracité accrue, criait et criait.

"Amber, oh mon Dieu, mets deux doigts dedans, s'il te plaît..." haleta Jenny, désespérée de sentir sa chatte serrée autour de quelque chose de plus gros.

Mais Amber n’a pas inséré de deuxième doigt. Au lieu de cela, elle recula et se dirigea vers la tête de Jenny. Elle s'agenouilla près du lit de Jenny et mit ses doigts dans sa bouche. Puis Amber se pencha pour embrasser Jenny, laissant la fille se goûter sur la langue d'Amber.

"Ne t'inquiète pas Jenny, nous n'avons pas encore fini", a déclaré Amber. Elle regarda vers l'endroit où elle savait que Tom se tenait. "Jenny, tu en veux plus, n'est-ce pas ?"

Jenny hocha la tête, ses hanches toujours en l'air. Elle jouait maintenant avec son propre clitoris, attendant ce qu'Amber avait pour elle.

"Eh bien, nous allons avoir une grosse bite en toi, Jenny. Ça fera mal au début, mais tu vas aimer."

Soudain, Jenny s'arrêta et regarda Amber, ne sachant pas quoi faire ou dire.

"Qu'est-ce que tu veux dire, Amber ? Comme un gode ou quelque chose comme ça ?" elle a demandé.

"Non, ma chérie. Tom."

Et Tom s'avança, sa queue sortant déjà de son pantalon.

Jenny s'éloigna rapidement de lui. Elle ne voulait pas coucher avec cet homme ! Elle voulait s'amuser avec Amber, bien sûr, mais elle n'était pas prête pour de vraies relations sexuelles avec un homme adulte.

Amber avait espéré que Jenny se débattrait un peu, et elle ramena rapidement la fille sur le lit et maintint ses poignets vers le bas. Jenny se débattait et donnait des coups de pied, mais alors que Tom s'approchait, elle ne pouvait rien faire contre les bras forts d'Amber.

"S'il te plaît Amber, s'il te plaît... je ne veux pas de ça... mon dieu Amber, je suis ta sœur, ne le laisse pas me faire ça !" Jenny gémit.

"Chut, Jenny," dit doucement Tom. Bien sûr, il ne voulait pas lui faire de mal. Mais il la voulait, cette petite version vierge de l'Ambre qu'il adorait. Oh oui, il la voulait. Il savait qu'elle finirait par apprécier.

Tom tenait les chevilles de la fille pour l'empêcher de donner des coups de pied. Il remarqua qu'Amber n'avait pas frappé sa petite sœur comme elle avait frappé Stevie. Alors elle s'est débattue et a donné des coups de pied, et Tom a dû maintenir ses hanches avec ses mains fortes pour la faire immobile.

Il s'agenouilla entre les cuisses écartées de la jeune fille et frotta doucement son clitoris avec son pouce. A cela, la jeune fille se tut. Jenny n'était pas stupide, elle savait ce qui allait se passer. D’une manière ou d’une autre, elle s’est calmée et n’a ressenti ni peur ni panique. En fait, elle pouvait dire que sa chatte frissonnante voulait être remplie.

Mais quand même, alors que Tom enfonçait sa tête dans sa chatte, elle a crié et a essayé de combattre Amber et Tom.

Tom a failli gicler sa charge sur-le-champ, mais il a serré les dents et s'est retiré un peu. Elle était tellement serrée ! Il poussa à nouveau, doucement et lentement, à peine capable de se contrôler. La fille était trempée, son jus coulait dans son cul, mais elle était la chose la plus serrée dans laquelle il avait jamais mis sa bite. Il poussa plus loin et la chatte de Jenny se contracta dans un vain effort pour empêcher sa queue de la violer davantage.

Il poussa jusqu'à ce qu'il soit profond et que ses couilles frottent contre les fesses de la fille. Puis il se retira lentement et s'enfonça avec plus de vigueur. Il ne pouvait plus le supporter, il ne pouvait plus être doux.

Malgré les coups de pied et les difficultés de Jenny, Tom ne pouvait pas être lent et prudent. Il s'enfonça avec une telle force que les seins de la petite fille tremblèrent. Il la poussa encore et encore, s'enfonçant plus profondément à chaque poussée.

Jenny criait et jurait, mais elle ne pouvait ignorer le fait qu'elle appréciait ça. À chaque plongeon, Tom frappait son clitoris de la bonne manière. Elle sentit son plaisir monter et elle savait qu'un orgasme allait arriver. Mais elle savait que ce ne serait pas un doux orgasme qu'elle s'offrait parfois ; celui-ci la ferait crier, gémir et en demander plus.

Amber regardait Tom baiser attentivement sa petite sœur. Elle savait que sa sœur se débattait juste pour le spectacle, elle pouvait dire à ses spasmes qu'elle appréciait énormément. Alors Amber lâcha les bras de Jenny et plaça sa chatte sur le visage de la jeune fille.

"Lèche-moi, Jenny", ordonna-t-elle.

Et Jenny l'a léché. Elle a tiré la langue, léché et joué avec le clitoris dégoulinant de sa sœur aînée. Elle pouvait goûter le jus d'Amber et le sentir couler dans sa gorge pendant qu'elle suçait la chatte d'Amber. Elle a enfoncé sa langue dans la chatte d'Amber puis a mis ses mains entre les jambes d'Amber. Elle a mis son doigt dans la chatte d'Amber, puis a forcé un autre doigt, les remuant comme elle l'avait senti Amber lui faire plus tôt, jusqu'à ce qu'elle trouve le point G. Elle le frotta fort, entendant sa sœur aînée gémir et crier au-dessus d'elle.

"C'est vrai, Jenny, baise ma chatte avec tes doigts !" » dit Ambre.

Jenny obéit et ajouta un autre doigt, étirant la chatte de sa sœur.

Tom se sentit à son apogée, et il se retira et replongea. Il poussa encore quelques fois, sachant que Jenny était sur le point de jouir.

Et Jenny est venue, elle a levé ses hanches haut et a appuyé son bassin contre la bite dure de Tom. Alors que l'orgasme secouait son petit corps, sa main s'enfonça profondément dans sa sœur et Amber se sentit commencer à jouir.

Et Tom se retira de Jenny et s'agenouilla sur sa poitrine. Il a jeté sa charge sur ses seins gonflés.

Amber se retira de la main de Jenny et baissa son visage sur la bouche de Jenny. Jenny lécha avec ferveur et Amber frotta son clitoris contre le visage de Jenny. Plus vite, jusqu'à ce qu'elle vienne, et en arrivant, elle a pissé sur le visage de sa sœur. Jenny continuait à lécher, sans se soucier de ce que ses parents penseraient du lit mouillé.

"Mon Dieu Jenny, petite salope, lèche les dernières gouttes", marmonna Amber à sa sœur et son orgasme la secoua.

Jenny léchait, suçait et mordillait, incapable de se lasser de la chatte savoureuse de sa sœur.

Amber se leva lentement, reprenant son souffle.

"Eh bien, Jenny, maintenant tu sais comment amener ce garçon à l'école !" dit-elle en riant.

Articles similaires

Vendredi_(1)

Le vendredi s'est déroulé et je ne savais pas comment j'allais m'y prendre. Avec chaque dossier sur mon bureau, je devais me demander si j'essayais de revoir Sara ou si cela en valait la peine et si je devais compenser la différence en essayant de passer par le bar de Lisa sur le chemin du retour. Poursuivre deux lapins signifiait que je perdrais les deux, pourchasser aucun des deux signifiait également perdre les deux, alors je devais penser à quelque chose. J'ai abandonné. Je suis rentré chez moi, seul, à l'heure. --- Sara s'est arrêtée dans un bar miteux non loin...

1.3K Des vues

Likes 0

En un clin d'œil

. En un clin d'œil. Je m'assois sur le banc en attendant le bus, me sentant seul comme d'habitude. Je suis presque toujours entouré de gens, y compris d'amis et de famille, et j'ai le profond sentiment sans fin d'être seul sur ce morceau de rocher que nous appelons chez nous. J'ai écouté de nombreuses conversations sur l'existence possible d'extraterrestres, et laissez-moi vous dire qu'ils existent, mais peut-être pas sous la forme que vous pensez. Lorsque vous aurez terminé cette entrée, vous croirez que je ne suis pas humain, beaucoup m'appellent un animal ou un inhumain, mais je crois sincèrement que...

622 Des vues

Likes 0

De : Jeff bisexuel ? Règles pour commenter mes histoires !

Jeff bisexuel… Règles pour commenter mes histoires ! À en juger par les dizaines de milliers de fois où toutes mes histoires ont été lues, la plupart d'entre vous les ont appréciées. Certains ne l'ont pas fait et c'est bien aussi, je n'essaie pas de plaire à tout le monde, ou vraiment à personne, j'écris ce qui me trotte dans la tête parfois. Profitez-en, ne les profitez pas… entièrement à vous. Mais ne laissez PAS de commentaires merdiques sur quelqu'un que vous connaissez qui est mort du SIDA, s'il vous plaît, CE site n'est pas fait pour ça. Tout le monde...

1.5K Des vues

Likes 0

Le nouveau voisin

Putain, mec. Porter toute cette merde dans ces escaliers est une garce », se plaint mon ami, eh bien, maintenant colocataire, Jack. C'était ton idée d'avoir une place à l'étage, je plaisante en réponse. Ouais, eh bien, je n'ai pas pensé aux escaliers. Mon ami et moi sommes deux enfants qui entament leur première année au Hillside College. Je sais, cela semble assez générique, non ? Mais bon, c'est un bon début dans un nouvel endroit pour nous. Johnny, redescends et prends les dernières boîtes. « Allons les réunir », dis-je. Non mec. Pourquoi pas? Parce que je suis trop occupé à...

1.5K Des vues

Likes 0

La pire / meilleure détention de tous les temps. 2

*il y a une première partie à cela et encore une fois la grammaire n'est pas parfaite* La pensée de la torture des mamelons m'a excité mais je n'ose pas le dire à Mr.B. Il a attrapé mon bras et m'a dit de déboutonner mon haut et de l'enlever avec mon soutien-gorge et de placer ma main sur le dessus de ma tête. J'accélérai pour ne plus l'énerver. Il a vu mon triple ds et mes gros mamelons en souriant comme s'il avait touché le jack pot. J'ai aussi eu des sourires des autres garçons. Je me demandais si quelqu'un croirait...

1.1K Des vues

Likes 0

Appelez-moi Joanna

Appelez-moi Joanna Tout s'est passé il y a si longtemps maintenant qu'il semble non seulement avoir été dans un endroit différent à un moment différent, mais si différent comme s'il n'avait presque jamais existé. Mais il l'a fait. Tout s'est passé dans le sud rural de l'Angleterre à cette époque merveilleuse après la fin de la guerre (pour nous, la guerre signifiait et signifie toujours la Seconde Guerre mondiale), dans la lueur dorée de l'empire, avant que des réalités désagréables ne s'immiscent et ne poussent le monde. nous avions connu dans une forme nouvelle et inconnue. Les révolutions des années soixante...

936 Des vues

Likes 0

Tracy, ma belle-sœur, me montre le chemin

Je suis amoureux de Tracy, la sœur de ma femme, depuis que je l’ai rencontrée pour la première fois. C'était en 1989, un an avant notre mariage, ma femme et moi. Nous n'étions que amis et elle voulait que je l'accompagne dans sa ville natale du Midwest pour assister à la remise des diplômes d'études secondaires de son frère. Tracy et son autre sœur sont venues nous chercher à l'aéroport. J'ai remarqué Tracy, alors à l'université – une beauté blonde du Midwest, et j'ai immédiatement été attirée par elle. Nous avons été conduits au domicile de leurs parents et avons déjeuné...

894 Des vues

Likes 0

Cum médecine 4

Chapitre 4 Veuillez lire les 3 premiers chapitres Kellie a fait de son mieux pour avoir l'air désemparée alors que Kristin se précipitait vers la porte d'entrée depuis sa voiture. Kellie ouvrit la porte d'entrée avant que Kristin n'ait le temps de frapper. « Oh mon dieu Kellie ? Ce qui se passe?! Avez-vous appelé le 911 ??, a déclaré Kristin à la hâte en entrant dans la maison. Kellie remarqua que ses cheveux étaient encore humides d'une douche. Elle a également remarqué qu'elle portait du maquillage, ce qui ne lui ressemblait pas à cette heure de la nuit. Pas encore! Nous...

1.6K Des vues

Likes 0

L'hiver à Beech Mountain Chapitre 5

La journée a passé rapidement alors que je restais occupée à travailler sur trois autres invités. C'étaient des femmes plus âgées, qui avaient passé autant de temps sur leurs fesses que sur les skis. Elles étaient meurtries et endolories, alors j'ai fait de mon mieux pour les aider. Mes pierres chaudes m'ont soulagé et j'ai utilisé mon unité TENS pour engourdir temporairement quelques terminaisons nerveuses. Je suis parti à 16h et j'ai pris une douche, changé et me suis dirigé vers la place de Sandra. Dès que je suis entré, Donna m'a fait signe au bar à jus... J'ai vu sa...

1.4K Des vues

Likes 0

Avril - Partie II

Merci à tous pour les bons commentaires et les évaluations généralement positives. Je m'excuse que la partie 2 ait pris si longtemps, mais je voulais m'assurer qu'elle était aussi bonne que possible avant de la publier. J'espère que vous apprécierez cette partie, et recherchez une partie 3 dans les semaines à venir. Veuillez continuer à noter et à commenter, et si vous n'aimez pas les éléments de mon récit, veuillez me faire savoir dans les commentaires comment vous pensez que je pourrais m'améliorer. Rob et April étaient allongés dans le lit d'April, perdus dans leurs propres pensées post-coïtales. Ils s'étaient assurés...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.