Exposer la vérité - ma salope intérieure se déchaîne

1.1KReport
Exposer la vérité - ma salope intérieure se déchaîne

Après avoir été dominé par Niki et Dave, j'avais de nouveau besoin de plus. Je sortais toujours avec des gars mais je n'allais jamais jusqu'au bout. J'ai rapidement largué mon petit ami et j'ai commencé.


Après que le frère de Niki, Austin, nous ait trouvés en train de jouer ensemble, il a menacé de parler de nous à tout le monde si nous ne faisions pas ce qu'il voulait.

Un soir, Niki et moi étions un peu trop saouls à la fête que nous organisions après que tout le monde soit parti et que les habitudes étaient toujours là, nous avons décidé de nous retirer dans sa chambre.

nous nous sommes préparés à l'étage dans sa chambre, elle m'embrassait dans le couloir menant aux escaliers, je la voulais tellement, je pouvais la sentir me vouloir encore plus. " Heather, s'il te plaît, laisse-toi manger ici, je ne peux plus attendre. " Je ne voulais pas attendre, sa maison était immense et même deux minutes, c'était trop. "Baise-moi alors Niki, ici et maintenant" Austin et son Johnny montraient aux gens qu'ils devaient dormir en bas dans la chambre d'amis. Nous avons eu tout le temps de nous amuser ivres, là, à la vue de tous, n'est-ce pas ? Pas mauvais.

Elle m'embrassait et me poussait dans les escaliers, son bassin grinçait contre le mien, elle m'embrassait sur le ventre
" s'il te plaît Niki s'il te plaît ", finit-elle par descendre. Baiser sa langue, c'est comme de la magie sur mon corps, chaque centimètre qu'elle effleure, suce et aime ressemble à du feu après.

Il y a un flash photo. Mes yeux s'ouvrent et devant nous se trouvent Austin et Johnny.
"Les filles, vous devez vraiment apprendre à vous contenir si vous voulez agir comme si vous ne vous mangeiez pas les unes les autres" dit Austin avec un souffle sarcasme "vous savez Austin, nous pourrions vraiment utiliser ce chantage plus que de les laisser faire vos corvées et mes devoirs, je veux dire personnellement, je peux penser à beaucoup de choses." Je suis toujours allongée là dans les escaliers avec ma jupe relevée. Niki est devant moi, les regardant avec de grands yeux.

Maintenant, Niki et Austin sont un demi-frère et une belle-sœur, leurs parents se sont mariés quand ils avaient tous les deux environ 2 ans, ils ne le savaient même pas il y a environ un an, depuis lors, ils ne sont plus aussi proches qu'avant.

"mmh Johnny, je pense que je sais où tu vas avec ça." il sourit diaboliquement à son ami. Johnny a pris Niki dans ses bras "Hé, attends, vous ne pouvez pas faire ça", elle était énervée, nous savions tous les deux ce qu'ils voulaient dire... était-ce mal que je le veuille ?

Austin m'a regardé et m'a tiré par les bras "monte l'escalier, sois une gentille fille et va dans ma chambre", m'a-t-il murmuré à l'oreille. Je ne savais pas quoi faire d'autre mais j'ai commencé à monter les escaliers, Niki était derrière moi.
"Heather, devrions-nous y aller avec ça ?" elle m'a murmuré "Je ne connais pas Niki, n'est-ce pas ?" par cette réponse, elle a découvert ce que je voulais. "Tu es une telle salope" me dit-elle en me faisant marcher plus vite jusqu'à sa chambre, nous sommes entrés tous les quatre et ils sont tous les deux allés verrouiller les portes.

"Heather, Niki, assieds-toi" alors nous nous asseyons sur le canapé de sa chambre. "Maintenant, vous vous déshabillez tous les deux" dit Johnny alors qu'il s'assoit avec Austin sur les chaises face à un canapé.
Je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle nous sommes tous les deux si soumis et d'une certaine manière robotiques. Je sais que j'étais super ivre et excitée. J'ai rêvé et fantasmé que deux mecs prenaient le contrôle de moi avant que Niki ne soit impliquée... ma chatte ne pouvait pas être plus mouillée. Le regard dans ses yeux me disait la même chose, elle aimait beaucoup plus les filles que moi mais elle le voulait autant que moi.

Nous avons lentement commencé à nous enlever nos vêtements. Ma chemise sa chemise, ma jupe sa jupe. Bientôt, nous étions nus et debout face aux garçons. Ils fumaient un blunt et nous regardaient fixement. "Fais comme si Niki n'était pas là et fais ce que tu veux avec elle." Austin a dit avec confiance, il s'est penché et m'a frappé fort, j'ai crié. "Eh bien, frère, tout d'abord, ne touche pas mon esclave sans le demander, bruyère à genoux." J'ai adoré quand elle a pris le contrôle de moi, ça m'a mis à genoux. C'était aussi assez drôle de voir qu'elle continuait à l'appeler son frère au lieu de son nom, ce qui ne pouvait que signifier qu'elle voulait sa bite. Cela allait être une nuit parfaite.


Niki s'assit sur le canapé "Maintenant les garçons, c'est comme ça qu'on domine une fille, bruyère à genoux et mange-moi, maintenant." Je me suis mis à genoux devant elle alors qu'elle ouvrait grand ses jambes pour moi. J'étais tellement excitée et ivre que je me suis précipité sur sa chatte en sueur, je voulais tellement la goûter, qu'elle soit dans ma bouche. Elle m'a tenu la tête par les cheveux, ses gémissements résonnant dans mes oreilles. J'ai mis un doigt en elle, puis deux, pendant que je suçais son clitoris gonflé.
Je pouvais sentir son corps frémir et se raidir à mesure qu'elle jouissait, je voulais tellement la goûter que j'ai enfoncé ma langue en elle et j'ai commencé à laper son jus. "Vous voyez les garçons, elle peut vous faire jouir comme ça si vous la forcez." Johnny et Austin jouaient tous les deux avec eux-mêmes quand je me suis retourné pour les regarder. Tous deux avaient des bites gigantesques pour leur âge, là tous les deux ressemblent à une attaque puissante.


Johnny se lève et commence à se déshabiller, Austin suit son exemple. " ok maintenant j'ai le premier choix, et Niki je te veux " dit son frère " mmh ok mon frère mais juste pour que tu saches que je suis en charge. " Austin rit d'un grand rire hurlant "non non ma chère sœur, c'est là que tu as tort. Je voulais ça depuis trop longtemps" elle a l'air choquée, je n'ai jamais vu Niki sans voix. Elle se lève pour tenter de protester. Mais Austin est plus rapide,
Il la tient par les poignets et la rapproche du lit puis la jette là-dessus, elle ne dit pas non mais je sais qu'ici et ce n'est pas bien, elle doit garder le contrôle.

"Johnny, aide-moi à l'attacher"" ils l'attachent au lit, s'étalent. Johnny se tourne vers moi et se rapproche.
Il a un regard effrayant, semblable à celui d'un prédateur.

"J'en rêve depuis très longtemps Heather, maintenant assieds-toi sur le canapé et mets tes mains derrière ton dos."
J'ai fait ce qu'il a dit, mais pourquoi ? Je n'en avais plus vraiment envie, il me faisait peur. Je ne l'ai jamais vu comme ça.
Je voulais juste être au lit avec Niki à ce stade, son corps enroulé autour du mien.

Il m’a attaché les mains très fort. Puis il a attrapé l'arrière de ma tête par mes cheveux et l'a tiré en arrière, ma bouche est tombée ouverte et il a poussé sa bite dure et dégoulinante dans ma bouche.
Mon Dieu, je ne voulais pas ça, est-ce un viol ? Pourquoi je ne fais rien
" Sois une bonne fille Heather et suce, maintenant. "
Alors je l'ai fait. Même si mon cerveau me disait non, ma chatte criait oui à ce stade.


Sa queue était gigantesque, je devais ouvrir la bouche aussi grand que possible pour l'introduire dedans. Il jouissait partout. C'était incroyable, il me poussait la tête d'avant en arrière, me faisant m'étouffer. J'en voulais plus, sa bite avait un goût délicieux, chaque fois que je lui léchais les couilles, il gémissait un peu et resserrait sa prise sur ma tête et mes cheveux.


J'entendais Nikis couiner et crier, j'ouvris les yeux et essayai de me concentrer sur le lit. Austin était sur elle, pompant dans et hors de sa chatte. Je pouvais la voir jouir sur sa bite, de plus en plus fort, il enfonçait le corps ligoté de sa sœur.

Johnny a retiré sa queue de ma bouche et m'a retourné, j'ai tendu mes fesses pour lui en suppliant avec mon corps. Il s'est ensuite enfoncé dans ma chatte, je la sentais s'étirer et se déchirer. La douleur était folle, mais il a commencé à pomper, plus vite et plus fort à chaque pompe.
"Dieu Heather, tu es une si petite pute de salope" "mmh Johnny, baise-moi plus fort s'il te plaît" Je pouvais sentir mon sperme sur sa bite.

Il me frappait et serrait mes seins, frappant très fort mes mamelons. Il se tirait vers moi par mes seins. Laissant des bleus sur tout mon corps. Il allait plus fort, ça commençait à faire mal. Je gémissais mais j'avais besoin qu'il arrête, je n'en pouvais plus.

"S'il te plaît Johnny, s'il te plaît, arrête, ça fait mal." il a mis sa main sur ma bouche durement, me retardant un peu "tais-toi et prends-le comme la salope que tu es Heather". Je pouvais sentir ma chatte se déchirer. Il m'a enfoncé son pouce dans les fesses. J'ai crié dans sa main. Personne n'a entendu. Ma chatte commençait à saigner, j'en étais sûr. Plus fort, il a pompé dans ma chatte et mes fesses. Mes mains commençaient à me faire mal à force d'être attachées, je ne pouvais plus bouger ni rien faire.

Finalement, il s'est retiré et m'a retourné pour jouir sur tout mon visage, puis il a mis sa bite dans ma bouche pour faire gicler la dernière lente restante dans ma gorge. J'ai un peu bâillonné, ce qui l'a fait pousser plus loin.

Il a jeté une serviette sur mes genoux et m'a détaché les bras. Après avoir nettoyé tout le sperme et ajusté mes yeux, j'ai remarqué qu'il était juste assis là sur la chaise en face de moi, fumant un blunt et regardant. Il y avait des contusions là où se trouvait la corde. Des traces de doigts sur mes hanches. Mes seins étaient des tétons noirs et bleus, tous gonflés et gonflés. Johnny fumait et regardait toujours.

Je me suis concentré sur l'arrière-plan et Austin mangeait la chatte de Nikis, elle était toujours attachée, encore plus, il y avait des cordes partout sur elle, s'entrecroisant partout sur elle, les seins de Nikis étaient attachés. Elle gémissait et se fanait de plaisir. Je me suis concentré davantage et j'ai réalisé qu'il y avait du sperme qui couvrait son visage. Je l'ai regardée jouir, c'était magnifique. Il a lapé son sperme, la faisant gémir encore plus.
Finalement, il la relâcha et la laissa essoufflée.
Il a commencé à la détacher puis est venu fumer un peu de blunt.

Il m'a regardé et a souri "tu veux changer maintenant ?" Austin a dit en me regardant toujours, je ne pouvais pas du tout dire à quoi il pensait. "Bien sûr que je suis prêt pour une nouvelle viande, désolé si je l'ai utilisée un peu trop mec" Johnny rit et se leva. Austin m'a donné sa main et j'ai placé la mienne dans la sienne pendant qu'il me relevait. Il m'a tenu près de lui et m'a embrassé le cou.

Austin ne ressemblait pas du tout à Niki, bien sûr. Il était très grand et avait la peau blanche pâle, des cheveux blonds surfeur et des yeux bleus. Le garçon idéal. Il était mince et musclé mais pas trop poli. Alors que Johnny était plus petit et très musclé, il avait des cheveux noirs et des yeux verts perçants. Des traits très nets.

Niki était toujours sur le lit en train de se remettre. Austin la releva et lui chuchota à l'oreille. Elle hocha la tête et me regarda avec sympathie. Niki m'a alors embrassé et s'est approché de Johnny. Je me demande de quoi il s'agissait ? Austin m'a conduit sur le lit et m'a dit de m'allonger. Je l'ai fait. Je me sentais en sécurité, ses yeux étaient passionnés et affectueux. "Heather" m'a-t-il murmuré à l'oreille et a commencé à m'embrasser dans le cou. "Je suis désolé qu'il ait été si dur avec toi chérie, la vérité est Heather que j'ai toujours eu une si haute estime pour toi. J'aurais dû faire attention.." il regardait vers moi alors que nous étions allongés l'un à côté de l'autre. Je n'étais pas contrarié, je veux dire, ça faisait mal et je voulais qu'il arrête et il ne l'a pas fait... c'est mal... mais... j'ai aimé ça.


"Ce n'est pas ta faute" dis-je ne sachant pas vraiment quoi dire d'autre, il m'embrasse, c'est électrisant, il se rapproche l'un de l'autre, nos corps se heurtent pour ne plus faire qu'un.
"Heather, laisse-moi te faire l'amour." dit-il en embrassant mes seins endoloris. "Je serai doux, je te ferai plaisir comme devrait l'être ton corps de déesse." J'étais sans voix, il m'embrassait et me massait les seins. ils étaient si douloureux et enflés mais c'était incroyable, une traînée de désir ressentie derrière le bout de ses doigts et ralentissant jusqu'aux os de ma hanche.

"Laisse-moi te montrer comment un vrai homme et maître devrait te traiter. Me fais-tu confiance ?" » a-t-il demandé entre deux baisers sur mon ventre. "pourquoi je ne le ferais pas ?" il m'a regardé et a souri. Il descendit de plus en plus bas jusqu'à ma capuche de femme meurtrie et douloureuse. Il commence immédiatement à me manger, si lentement et avec précaution. Il massait mon clitoris avec sa langue, mes doigts s'enroulant dans ses cheveux ondulés. Mg mon Dieu, il va déjà me faire jouir. Mes hanches grinçaient contre son visage, ses mains montaient et descendaient sur mes jambes, provoquant des picotements dans ma colonne vertébrale. J'ai gémi pour lui, ce qui a poussé Austin à me manger encore plus.
"ta bruyère si savoureuse, j'en ai besoin de plus" il n'arrêtait pas de me laper la chatte, je ne pouvais pas le supporter, il m'a juste fait jouir si fort, j'avais besoin d'une pause, j'essayais de le repousser et il m'a attrapé les bras par le poignets et les maintenais vers le bas, mes jambes tremblaient de plaisir. "Chéri, arrête", dit-il en me regardant avec des yeux intenses mais aimants. "Tu sais que je ne te ferai pas de mal, cède juste." Je le voulais mais j'avais tellement mal à cause de Johnny. Il s'arrêta brusquement et attrapa la corde.


Austin a ensuite commencé à m'attacher. La façon dont la corde rugueuse touchait ma peau alors qu'il la resserrait et liait mon corps était indescriptible. Au moment où il eut fini, mes bras étaient attachés ensemble à mes jambes, les tirant vers le haut, exposant ma chatte. Mes seins étaient également attachés d'une manière ou d'une autre, mes mamelons se serrant entre la corde et la chair. Il se tenait debout au-dessus de moi, il m'a tiré vers le haut par la corde reliant mes bras et mes jambes. "Regarde mon animal de compagnie, vois ce que Niki a fait pour toi."

Dans le canapé, Niki avait menotté et bâillonné Johnny. Elle lui donnait une fessée avec un w, je pouvais voir la colère et la frustration dans ses yeux. Mais il y avait aussi de la pure luxure et de la dévotion sur son visage. Sa bite avait l'air d'être sur le point d'exploser de sperme. Entre les fessées, elle lui suçait la bite juste au moment où il jouissait presque, elle s'éloignait et lui donnait une fessée.

Austin m'a alors poussé à m'allonger sur le lit, il a ensuite produit un petit vibromasseur et, sans avertissement, l'a enfoncé dans mes fesses et l'a allumé. Mon Dieu...
Il se pencha et agita un mamelon avec sa langue, son doigt jouant avec ma chatte dégoulinante et faisant le tour du trou.
"mon animal, ma chérie, tu es prête ?" non, je ne l'étais pas, je voulais juste dormir à ce stade. J'étais tellement ivre et défoncé que je ne comprenais pas ce qui se passait. Salope en surcharge.

"Austin s'il te plaît", savait-il. Nous nous connaissons depuis trop longtemps, mais il s'en est débarrassé. Alors il s'est penché et m'a embrassé. Assez longtemps et assez passionnément pour faire réagir mon corps. Une fois cela arrivé, il est entré en moi. J'ai été choqué et haleté.

Il a commencé à me pomper de longs coups lents, ça faisait mal… mais ce n'était pas le cas. Ses hanches tournoyaient sur moi et il tirait son influence des cordes attachées sur mon corps. Très lentement, il a commencé à aller plus vite et plus fort. Je transpirais. Je ne pouvais pas bouger, mais je voulais le baiser en retour. C'était tellement frustrant. La douleur, la restriction et le désir étaient tellement difficiles à gérer à la fois. C'était comme si il me martelait pendant des heures et que je jouissais sur sa bite. J'ai senti sa bite se gonfler lorsqu'il est entré en moi, remplissant ma chatte de son sperme.

Il a sorti le vibromasseur de mes fesses et l'a placé sur mon clitoris. Niki s'est approché sans savoir où il se trouvait et a commencé à me manger le sperme. Mon Dieu, je ne pouvais vraiment pas gérer ça. Je suis tellement venu en quelques heures. J'ai crié et j'ai joui partout, proche du giclement mais plus crémeux ? Niki a continué à me manger proprement pendant qu'Austin me détachait un peu. Mon cœur avait l’impression qu’il allait exploser.

Je me suis vite évanoui de plaisir, je me suis réveillé dans le lit de Nikis, avec son corps enroulé autour du mien. Elle a muselé son visage dans mon cou et m'a murmuré à l'oreille "Heather, Austin est notre maître maintenant, et tu es toujours à moi. Tu étais incroyable ce soir, maintenant dors, nous avons école demain", elle m'a embrassé dans le cou et s'est blottie plus près.

Je me suis endormi en me demandant comment je pourrais convaincre Austin de me baiser à l'école le lendemain.

Articles similaires

La vie d'un Playboy Chapitre 5

CHAPITRE 5 Je me tenais dans le laboratoire, prêtant théoriquement attention aux moniteurs devant moi et faisant des calculs. Mais vraiment, je vérifiais subrepticement les différentes femmes entrant et sortant du bureau de Mme Robinson. L'annonce avait été diffusée dans tout le collège pour que des femmes volontaires participent à une étude biologique affectant la sexualité humaine. C'était une étude rémunérée, donc il y avait beaucoup plus de filles inscrites que de postes nécessaires, et Mme Robinson n'a pu sélectionner que les étudiantes les plus chaudes du campus. Plus les belles filles entraient et sortaient, portant des vêtements étriqués et exhibant...

1.4K Des vues

Likes 1

Le nouveau voisin

Putain, mec. Porter toute cette merde dans ces escaliers est une garce », se plaint mon ami, eh bien, maintenant colocataire, Jack. C'était ton idée d'avoir une place à l'étage, je plaisante en réponse. Ouais, eh bien, je n'ai pas pensé aux escaliers. Mon ami et moi sommes deux enfants qui entament leur première année au Hillside College. Je sais, cela semble assez générique, non ? Mais bon, c'est un bon début dans un nouvel endroit pour nous. Johnny, redescends et prends les dernières boîtes. « Allons les réunir », dis-je. Non mec. Pourquoi pas? Parce que je suis trop occupé à...

1.5K Des vues

Likes 0

Impie et infidèle:2 Ch 1

Des tasses en verre remplies d'eau du diable claquaient ensemble, remplies de jolies femmes et filles légèrement vêtues avec des sourires de promesse sur leurs visages. Les officiers de la Coalition dans le bar ont applaudi, des tasses levées pour célébrer leur victoire à Ridgehill sur les forces Inimi un mois auparavant. Dans le bordel maintenant bondé, Axel était assis avec sa propre tasse pleine d'eau du diable, ruminant les événements depuis qu'il avait été convoqué dans ce monde. Presque depuis le début, lui et son meilleur ami Rayner avaient été impliqués dans des conflits, combattant des gobelins, des soldats Inimi...

1.7K Des vues

Likes 0

Avril - Partie II

Merci à tous pour les bons commentaires et les évaluations généralement positives. Je m'excuse que la partie 2 ait pris si longtemps, mais je voulais m'assurer qu'elle était aussi bonne que possible avant de la publier. J'espère que vous apprécierez cette partie, et recherchez une partie 3 dans les semaines à venir. Veuillez continuer à noter et à commenter, et si vous n'aimez pas les éléments de mon récit, veuillez me faire savoir dans les commentaires comment vous pensez que je pourrais m'améliorer. Rob et April étaient allongés dans le lit d'April, perdus dans leurs propres pensées post-coïtales. Ils s'étaient assurés...

1.4K Des vues

Likes 0

Vendredi_(1)

Le vendredi s'est déroulé et je ne savais pas comment j'allais m'y prendre. Avec chaque dossier sur mon bureau, je devais me demander si j'essayais de revoir Sara ou si cela en valait la peine et si je devais compenser la différence en essayant de passer par le bar de Lisa sur le chemin du retour. Poursuivre deux lapins signifiait que je perdrais les deux, pourchasser aucun des deux signifiait également perdre les deux, alors je devais penser à quelque chose. J'ai abandonné. Je suis rentré chez moi, seul, à l'heure. --- Sara s'est arrêtée dans un bar miteux non loin...

1.3K Des vues

Likes 0

Le chauffeur (# 4) ...... Tina et ces clients fous

Le Chauffeur…. Tina et ces clients fous Écrit par : PABLO DIABLO Droits d'auteur 2018 CHAPITRE 1 Alors que Tina et moi quittions le bureau main dans la main, j'ai souri. Je savais que j'étais dans une position beaucoup plus forte en prenant soin de M. et Mme Jaxson. C'étaient des gens formidables. À ce stade, je récapitulais, dans ma tête, ce qui m'était arrivé depuis que j'avais rejoint la Happy, Happee Limo Company : • J'ai eu des relations sexuelles avec Sasha - ma patronne, Tina - son assistante, Paula - une collègue de la salle téléphonique et Jill - la...

1.2K Des vues

Likes 0

Le gigolo du roi

Le gigolo du roi (une aventure médiévale) J'ai toujours été un peu féru d'époque médiévale. Je ne suis en aucun cas ce que vous appellerez un passionné d'histoire, j'aime la mode primitive, en particulier les décolletés et les seins gonflés et le comportement barbare, mais surtout les intermèdes romantiques liés à tant de héros et de légendes. À plus petite échelle, j'ai toujours été, disons, plus amusé qu'intéressé par l'idée du voyage dans le temps et de la téléportation dès mon plus jeune âge à partir du moment où j'ai commencé à lire Les Chroniques de Narnia, mais je suppose que...

1K Des vues

Likes 0

Appelez-moi Joanna

Appelez-moi Joanna Tout s'est passé il y a si longtemps maintenant qu'il semble non seulement avoir été dans un endroit différent à un moment différent, mais si différent comme s'il n'avait presque jamais existé. Mais il l'a fait. Tout s'est passé dans le sud rural de l'Angleterre à cette époque merveilleuse après la fin de la guerre (pour nous, la guerre signifiait et signifie toujours la Seconde Guerre mondiale), dans la lueur dorée de l'empire, avant que des réalités désagréables ne s'immiscent et ne poussent le monde. nous avions connu dans une forme nouvelle et inconnue. Les révolutions des années soixante...

952 Des vues

Likes 0

Une interview du samedi après-midi à Manhattan.

Une interview du samedi après-midi à Manhattan. -------------------------------------------------- ----------------- Assis à la fenêtre de Southgate, près de Central Park, surplombant la verdure et les rochers du sanctuaire de la ville ; Irene semblait détendue, sirotant son café et parcourant l'excellent menu tout en parlant du comportement le plus scandaleux. Elle était principalement vêtue de noir et de fourrure, mais montrait un décolleté plongeant et des talons rouges très hauts. Elle avait accepté de me rencontrer lorsque je l'ai contactée au sujet de sa dernière entreprise, l'achat d'un terrain dans le nord de l'État de New York et vers les Hamptons à Long...

945 Des vues

Likes 0

Une aventure sensuelle des sens (Partie 1)

Une aventure sensuelle des sens Elle marchait dans la rue en se rendant au travail lorsque je l'ai vue pour la première fois. Elle était l'incarnation de la beauté et avait l'air de la fille d'à côté. J'étais tellement fasciné par elle que je l'ai regardée entrer dans ce petit café au coin de la rue. J'ai attendu dehors pour voir si elle reviendrait mais elle ne l'a pas fait alors j'ai continué mon chemin. La prochaine fois que je l'ai vue, elle se rendait au même café, alors j'ai pensé que c'était là qu'elle travaillait. Il m'a fallu un certain...

919 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.