Désir de frères et sœurs

1.5KReport
Désir de frères et sœurs

Mon cœur battait la chamade alors que je regardais anxieusement mon horloge pour voir combien de temps il me restait. La petite horloge indiquait 6h40, bon 20 minutes de plus je me suis dit, c'était bientôt l'heure de la fête. Si mes parents savaient ce que j'avais l'intention de faire ce soir, ils ne l'auraient jamais permis. Mes deux parents ont été élevés dans de jolies maisons conservatrices et bien qu'ils aient fait de leur mieux pour nous permettre, à moi et à mon frère, d'avoir une certaine liberté de faire ce que nous voulions, il y avait certaines choses qu'ils n'accepteraient jamais et moi aller à cette fête était définitivement l'un d'eux.

J'avais dit à mes parents que je passais la nuit avec ma meilleure amie Hailey, mes parents m'ont fait confiance et m'ont dit avec joie que je pouvais passer la nuit avec Hailey. En réalité, Hailey organisait une grande fête qui allait être remplie avec tous mes camarades de classe s'amusant et passant la nuit à boire jusqu'à ce que nous nous évanouissions. Je détestais mentir à mes parents sur ce qui se passait, notre famille était très proche et nous étions toujours ouverts et honnêtes sur nos vies les uns avec les autres. Mes parents travaillaient tous les deux pour subvenir aux besoins de mon frère et moi, mais ils ne laissaient pas ces emplois nous empêcher de passer beaucoup de temps ensemble à faire des voyages ou simplement à regarder un film ensemble dans le salon. Mais j'adorais aller à ces soirées et malheureusement cela m'obligeait à mentir constamment à ma famille.

J'ai pensé que je devrais probablement commencer à me préparer pour la fête, alors j'ai ouvert mon placard et j'ai commencé à regarder à travers mes vêtements. J'espérais trouver des vêtements qui attireraient les yeux de tous les garçons ivres et excités avec lesquels la fête serait remplie. J'ai passé au crible mes soutiens-gorge en essayant de comprendre ce qui serait le mieux sur mes mésanges gaies et rendrait les garçons fous. J'ai finalement trouvé un de mes anciens soutiens-gorge avec un joli motif de cœur qui était trop petit pour moi en ce moment et qui couvrirait à peine mes seins beaucoup plus gros, mais cela laisserait peu de place à l'imagination des garçons à la fête, exactement ce que je voulais.

On m'a dit que je suis l'une des filles les plus belles de ma classe, d'après le nombre de garçons qui ont essayé de me faire envoyer des photos nues de moi ou ont essayé de faire un geste sur moi, j'ai pensé que c'était vrai. J'ai de longs cheveux bruns avec quelques mèches blondes que j'ai ajoutées l'année dernière et que j'ai depuis. Mes cheveux complimentaient mes yeux bleu océan et le teint bronzé que j'avais. J'étais membre de l'équipe de volley-ball et je me soucie beaucoup de ma forme physique et de mon activité physique. Je passe souvent mes après-midi à courir ou à faire de la randonnée. Ces courses se sont traduites par un corps mince qui accentuait mon corps sinueux. Chaque fois que je portais des vêtements serrés à l'école, je pouvais voir les regards nostalgiques des garçons dans le couloir alors qu'ils se déplaçaient et essayaient de couvrir les érections évidentes qu'ils arboraient alors qu'ils me regardaient et rêvaient de ce à quoi je ressemblais sans mes vêtements. sur, un spectacle que seuls quelques garçons chanceux peuvent voir.

La plupart de ces garçons tueraient pour être dans la pièce avec moi en ce moment. pensai-je en me regardant dans le miroir, j'enlevai ma chemise et dégrafai mon soutien-gorge, dévoilant mes beaux seins dans ma chambre vide. C'est à peu près à cette époque l'année dernière que j'ai perdu ma virginité pour la première fois lors d'une autre des fêtes de Hailey. Je ne savais pas grand-chose sur le sexe à ce moment-là et après que nous ayons fini, j'étais un peu déçu car le garçon ne se souciait vraiment que de m'utiliser et de se faire plaisir. C'était un thème constant de ces soirées, les garçons ne se souciaient que d'eux-mêmes et s'assuraient qu'ils se sentaient bien et ne me considéraient pas et s'assuraient que j'appréciais le sexe. Chaque fois que j'allais à l'une des soirées de Hailey, j'espérais rencontrer le gars parfait qui se soucierait de moi et m'aimerait au lieu d'essayer de me mettre nue et de partir dès qu'il jouirait. J'avais un bon pressentiment pour la soirée de ce soir, j'allais trouver un mec qui voulait me faire plaisir ce soir, cette soirée allait être différente je me suis dit ; J'allais en fait expérimenter tout ce que le sexe avait à offrir et pas seulement être un outil pour un mec ivre et excité.

J'ai pensé à ce que ce garçon allait être et à ce qu'il me ferait ressentir. Je m'allongeai sur mon lit et fermai les yeux, imaginant qu'il touchait et explorait mon corps. J'ai commencé à jouer doucement avec mes seins nus en imaginant ce que le garçon qui allait me voir comme ça ce soir ferait à mon jeune corps. Je me suis allongé sur mon lit et j'ai glissé mes mains dans mon jean serré et j'ai commencé à frotter doucement ma chatte que je venais de raser plus tôt dans la journée en préparation de la fête. J'imaginais que ce n'étaient pas mes mains qui me faisaient ressentir cela, mais plutôt la bite dure d'un garçon aimant. J'ai commencé à gémir doucement en imaginant être avec l'un des garçons sexy à la fête de Hailey et à ce qu'il me ferait ressentir, j'ai pensé à lui en train d'embrasser doucement et de téter mes seins exposés alors que nous nous embrassions nus dans l'une des chambres à Hailey's loger. J'ai vérifié l'heure tout en continuant à doigter ma chatte humide et avide qui voulait désespérément une bite jeune et aimante à l'intérieur. Douze minutes de plus et je serais à la fête et je pourrais trouver un garçon qui, espérons-le, me ferait me sentir encore mieux que je ne me sentais en ce moment.

"Katelyn ! Pourriez-vous s'il vous plaît descendre !" Ma mère a crié depuis la cuisine du rez-de-chaussée.

"Merde!" ai-je dit alors que je sortais rapidement de l'euphorie dans laquelle je me trouvais. "Une minute maman!" J'ai rappelé.

J'ai attrapé le soutien-gorge que j'avais l'intention de porter et je l'ai mis rapidement, il tenait mes seins très fermement et ce n'était pas confortable, mais s'il avait l'effet que j'espérais, l'inconfort en valait la peine. J'ai rapidement couru vers mon placard et j'ai rapidement attrapé une jolie chemise blanche qui serrait étroitement le corps et rendrait les garçons complètement fous.

J'ai fermé ma porte et j'ai dévalé les escaliers jusqu'à mes parents qui attendaient dans la cuisine. "Hé! Que se passe-t-il?" ai-je demandé en respirant encore lourdement à force de me toucher dans ma chambre, mais j'espérais qu'ils pensaient que j'étais essoufflé d'avoir couru en bas.

Ma mère a vu la tenue que je portais et m'a jeté un regard curieux, pendant une seconde mon cœur s'est arrêté, savaient-ils ce qui se passait vraiment chez Hailey ?

"Hey Katelyn", m'a dit mon père pour briser la tension entre ma mère et moi. "Ton oncle Ken s'est cassé la jambe alors lui et tante Laura ont dû aller à l'hôpital."

Je me sentais mal d'être soulagé par cette nouvelle, mais au moins ils ne savaient toujours pas la vérité.

"Ta mère et moi devons aller nous occuper de tes cousins ​​pendant que Ken et Laura sont à l'hôpital." Mon père a continué. "Nous avons appelé la baby-sitter habituelle de Wyatt, mais c'était trop à la dernière minute pour elle, nous avons donc besoin que vous vous occupiez de lui."

Mon cœur s'est serré quand il a dit ça, Wyatt pouvait se débrouiller je pensais. En ce qui concerne les jeunes frères, Wyatt n'était pas mal du tout. Nous étions tous les deux assez proches et même si nous avions des disputes classiques entre frères et sœurs, cela ne suffisait pas à briser notre lien. Toute autre nuit et j'aurais été heureuse de m'occuper de Wyatt mais pas ce soir, ce soir était censé être ma première vraie fois avec un garçon qui m'aimait, pas une soirée ennuyeuse passée avec mon jeune frère….

"Je suis désolé, je sais que vous aviez hâte d'aller chez Hailey, mais nous avons vraiment besoin de votre aide." dit ma mère en m'attirant dans une étreinte compatissante.

"Je sais maman, ça va." dis-je avec un ton évident de déception dans la voix.

Je ne pouvais pas croire que cela se produisait, j'avais passé toute la semaine dernière à attendre avec impatience ce soir et ce que j'allais vivre, mais juste comme ça, tous mes espoirs pour ce soir se sont effondrés.

Mes parents m'ont serré dans leurs bras et m'ont embrassé dans une avalanche d'informations et d'excuses. "S'il vous plaît, n'hésitez pas à nous appeler si quelque chose ne va pas, d'accord ?!" dit ma mère en cherchant rapidement les clés de notre voiture. "Vos voisins savent qu'il n'y a que vous et Wyatt ici, donc s'il y a une urgence, allez les voir." dit mon père en sortant de la maison.

"Je sais, ne t'inquiète pas, tout ira bien." J'ai dit en disant au revoir avec un faux sourire sur mon visage pour les convaincre que tout allait bien et que j'étais excité de passer la nuit avec Wyatt.

Dès que la voiture a quitté notre parking, je me suis lentement dirigée vers notre canapé et je me suis assise en poussant un énorme soupir. Mon excitation et mon anticipation pour ce soir s'étaient évaporées et tout ce qui me restait était de la déception. Au moins, je peux sortir de cette tenue inconfortable, me dis-je, ce qui me permet au moins de sortir un léger rire de la situation.

J'ai sorti mon téléphone et envoyé un message à Hailey pour lui dire que je n'allais pas faire sa fête ce soir. Hailey a répondu quelques secondes plus tard en déclarant que les garçons de la fête seraient très déçus et qu'ils se contenteraient donc d'autres filles. J'ai roulé des yeux quand j'ai lu ça et j'ai souri, Hailey a toujours eu un assez bon sens de l'humour.

"Hey Katie... Je suis euh désolé que tu ne puisses pas aller chez Hailey ce soir et que tu sois coincé avec moi." J'ai levé les yeux de mon téléphone pour voir mon jeune frère debout au pied des escaliers.

"C'est bon." dis-je en souriant à Wyatt.

"Si tu veux toujours aller chez elle, tu peux, je ne le dirai pas à maman ou papa." dit Wyatt en marchant vers moi.

J'ai souri à sa suggestion. La plupart de mes amis se plaignent de la façon dont leurs jeunes frères et sœurs sont ennuyeux et qu'ils sont des ânes complets, mais je n'ai jamais eu à faire face à cela. Wyatt et moi avons toujours eu une relation très étroite l'un avec l'autre, alors que nos parents travaillaient, nous passions souvent beaucoup de temps ensemble, il me rejoignait pour des courses ou des randonnées et je jouais à certains de ses jeux vidéo préférés avec lui.

"C'est d'accord." dis-je en réponse à l'offre de Wyatt. "Je peux toujours aller chez elle une autre fois, ce soir toi et moi pouvons sortir !" dis-je en souriant à mon jeune frère et en pensant à quel point c'était cool qu'il soit prêt à me laisser sortir en douce ce soir. Je voulais y aller mais je ne voulais pas laisser Wyatt seul à la maison, si quelque chose devait lui arriver, je ne me le pardonnerais jamais.

"D'accord!" dit Wyatt avec l'un de ses sourires rayonnants.

Je n'avais jamais pensé que mon jeune frère était mignon ou attirant, mais il devenait un mec plutôt beau. Ses cheveux étaient de la même couleur que les miens mais ils étaient courts et assez bouclés. Ses yeux bleus avaient la couleur du ciel par une journée calme et ensoleillée. Il avait plusieurs taches de rousseur sur son visage bronzé qui ajoutaient à sa beauté enfantine. Il mesurait environ deux pouces de plus que moi, ce qui était quelque chose dont il me taquinait tout le temps. Wyatt faisait partie de l'équipe d'athlétisme de son école et était l'un des meilleurs coureurs de son équipe. Cela se traduit par un corps très en forme et tonique, il faisait souvent des tours à l'arrière de son école après la fin de ses cours. Il courait généralement sans chemise en affirmant qu'il faisait trop chaud, mais une partie de moi se demande s'il le fait pour impressionner le public de jeunes filles qui se préparent à sortir pour regarder mon frère torse nu courir et regarder ses abdominaux bien développés et pectoraux. Il était indéniable que Wyatt était vraiment beau et faisait probablement l'objet de pas mal de béguins pour l'école, mais pour moi, il avait toujours été mon jeune frère et même si je ne peux pas nier à quel point il est beau, je n'ai jamais pensé à lui de quelque manière que ce soit. autre chose que mon jeune frère innocent.

Wyatt portait un t-shirt bleu délavé qui semblait trop grand pour lui et une paire de joggers gris qui maintenait fermement ses jambes.

"Eh bien, on dirait que c'est notre maison pour ce soir!" dis-je en me levant du canapé et en marchant vers la cuisine.

"On peut faire ce qu'on veut !" dit joyeusement Wyatt alors que nous marchions tous les deux vers la cuisine pour nous préparer quelque chose à manger.

Nous avons décidé de réchauffer des restes de pizza. Alors que je mettais la pizza au micro-ondes, j'ai remarqué que Wyatt regardait par-dessus mon corps et vérifiait mes seins qui étaient clairement définis dans ma chemise serrée, on dirait que ma tenue avait l'effet que je voulais, mais je n'avais certainement pas l'intention pour que ça fasse cet effet sur mon frère. J'ai juste pensé qu'il était un gars hormonal classique et ne pouvait pas s'en empêcher. Après avoir mangé, je vais certainement changer cette tenue serrée pour quelque chose de plus confortable, me suis-je dit en sortant la pizza du micro-ondes et Wyatt a baissé les yeux pour prétendre qu'il était au téléphone tout le temps.

Pendant que nous mangions, nous avons tous les deux ri et nous nous sommes entendus sur les histoires amusantes qui s'étaient produites depuis la dernière fois que nous avions passé du temps ensemble et parlé. Wyatt et moi avons toujours eu une relation ouverte et serions honnêtes sur ce qui se passait dans chacune de nos vies, alors j'ai mis ma moitié de sœur aînée curieuse et j'ai commencé à griller Wyatt sur les événements de sa vie.

"D'accord Wyatt..." lui demandai-je en me penchant en avant et en m'assurant que je regardais droit dans ses yeux bleu ciel. "Parlez-moi des filles de votre classe... J'ai vu la façon dont certaines d'entre elles vous regardent."

Wyatt se pencha en arrière avec un regard choqué sur son visage "Quoi... de quoi tu parles ??" Wyatt a dit qu'il était confus.

Je me penche davantage "Oh allez mec, j'ai vu la façon dont tu parles à Mikayla et Tate, ils sont toujours dans ce groupe qui te regarde courir."

"Katie, je te promets que je ne les aime pas, ils flirtent avec tous les garçons de ma classe, ils ont euh… tu sais, ils l'ont fait avec au moins trois de mes amis."

J'ai haussé les sourcils de surprise, je savais que Wyatt avait beaucoup grandi au cours de l'année écoulée mais je l'ai toujours considéré comme mon jeune frère innocent que j'ai connu toute ma vie. Je savais que cela allait probablement se transformer en une conversation gênante, mais je sentais qu'il était de ma responsabilité de lui parler de ce genre de choses puisqu'il se sentait en sécurité d'être ouvert avec moi.

"Sooo... tu l'as euh, tu l'as fait ?" je demande à Wyatt.

Wyatt se retourna sur sa chaise et son visage devint pratiquement pâle. « Quoi ! Non! Je-je ne ferais pas ça !! Je promets!" Dit-il en me regardant vraiment inquiet.

Je ris en voyant à quel point il paniquait, la plupart des garçons des soirées de Hailey se levaient fièrement et énuméraient toutes les filles qu'ils avaient baisées, mais Wyatt est définitivement différent de ces gars-là.

"C'est bon Wyatt, tu as l'âge que beaucoup de garçons ont quand ils font l'amour pour la première fois."

Wyatt bouge maladroitement et évite le contact visuel avec moi, son visage pâle s'est maintenant transformé en un rouge betterave d'embarras. Il lève les yeux vers moi tout en essayant toujours d'éviter tout contact visuel. "Je veux dire, ce n'est pas comme si je ne voulais pas, euh... faire l'amour, il y a des filles qui ont essayé de m'avoir euh, d'aller chez elles avec nous deux, mais je ne sais pas, je pense J'ai juste trop peur.

Il me regarde avec une paire d'yeux écarquillés qui le font paraître encore plus mignon.

Je lui souris et hoche la tête d'un air rassurant. "Ne t'inquiète pas! Je serais choquée si tu ne ressentais pas cela pour les filles de ta classe.

Wyatt se redresse et me regarde avec un léger sourire "Vraiment?"

"Ouais, le sexe est quelque chose auquel tout le monde pense à votre âge, qu'il soit ou non un garçon ou une fille." dis-je dans un effort pour le calmer et le mettre à l'aise pour s'ouvrir à moi.

«Je suppose que j'ai un peu peur que tu saches, euh, fais-le mal. Je veux que ce soit quelque chose que la fille avec qui je suis apprécie aussi. dit Wyatt, devenant de plus en plus à l'aise pour me parler de ce sujet.

J'ai toujours su que Wyatt était un gars incroyable mais entendre sa réponse m'a surpris, j'aurais aimé que les garçons avec qui j'avais été aient la même attitude que lui.

"C'est vraiment gentil de ta part Wyatt, je te promets que si tu as cette attitude avec une fille, elle se sentira vraiment spéciale."

Wyatt sourit, "Vraiment?"

Je ne pouvais pas m'empêcher de regarder mon frère d'une nouvelle manière, c'était un garçon mignon qui voulait vraiment aimer la fille avec qui il était et pas seulement l'utiliser, ce qui était exactement ce que je voulais désespérément. Je me suis arrêté et j'ai réalisé ce que je faisais, j'étais encore un peu excité de me toucher dans ma chambre et Wyatt était mon jeune frère, je ne pouvais pas penser à lui de cette façon. Je ne pouvais pas essayer d'obtenir ce que je désirais de lui...

Je me levai et attrapai mon assiette pour l'amener dans l'évier, il fallait que je change de sujet avant de faire ou de dire quelque chose que je regretterais. « Alors… euh, que devrions-nous faire ce soir ? » je lui demande en attrapant ses plats.

"Pourrions-nous, euh, parler un peu de ce dont nous avons parlé, vous savez, comme le sexe et tout ça." Wyatt a dit qu'il essayait toujours d'éviter le contact visuel. J'aurais pu jurer que j'avais vu ce contour de son pénis dur dans son pantalon mais je ne voulais pas le regarder.

« S'il vous plaît, Katie. » Wyatt m'a sorti de mes pensées, je me suis retourné et j'ai vu qu'il me regardait encore une fois avec une paire d'yeux écarquillés, me suppliant pratiquement de parler, comment pourrais-je lui dire non… Ça allait probablement être une conversation gênante et je devais me contrôler, mais je voulais parler à Wyatt de ce genre de choses.

"Allons au salon." dis-je en laissant la vaisselle sale dans l'évier. Wyatt resta assis sur sa chaise jusqu'à ce que je quitte la cuisine, me confirmant qu'il avait probablement une érection et qu'il devait l'ajuster avant de me rejoindre.

La pensée de mon frère ayant une érection en ce moment continuait de me rendre excitée. Était-ce à cause de ce dont nous parlions ? Ou me regardait-il dans mes vêtements serrés et pensait-il à moi ? Cette pensée continuait de m'exciter, je n'avais aucune idée de pourquoi je ressentais cela à propos de Wyatt, mais je devais m'en sortir avant de franchir la ligne de non-retour.

Wyatt est entré dans la pièce et s'est assis sur le canapé à côté de moi, il a attrapé un oreiller et l'a mis sur son entrejambe et a mis ses coudes dessus en se penchant vers moi.

Mon cœur battait la chamade alors que nous étions assis l'un à côté de l'autre, pensait-il à moi de la même manière que j'avais pensé à lui ?

"Je suis désolé si c'est une chose étrange dont il faut parler, mais j'ai peur d'en parler à maman et papa...", a déclaré Wyatt, la lèvre inférieure tremblant pratiquement.

« Tu peux me parler de n'importe quoi ? D'accord, c'est une promesse. dis-je à Wyatt en espérant calmer un peu ses nerfs et son embarras.

Wyatt sembla se détendre un peu en entendant cela et me sourit. "Merci Katie, je t'aime." dit-il en se penchant pour poser sa tête sur mon épaule.

J'enroule mon bras autour de lui et masse doucement son épaule, pendant quelques secondes la pièce est silencieuse. Tout ce que je peux entendre, c'est mon rythme cardiaque et la douce respiration de Wyatt dans mon cou.

Finalement, Wyatt a rompu le silence, il semblait qu'il avait tranquillement construit la confiance nécessaire pour me demander quelque chose et qu'il était enfin prêt. « Alors… euh, as-tu déjà eu, euh, tu sais du sexe ? » dit Wyatt en me regardant avec ses adorables grands yeux.

Je respire profondément. Ce serait si facile de lui mentir, mais il avait été honnête avec moi jusqu'à présent, alors j'avais l'impression que je lui devais quelque chose. "Oui, j'en ai eu quelques fois. Pour être honnête… j'allais à une fête chez Hailey ce soir et j'avais prévu d'avoir des relations sexuelles là-bas.

Wyatt souleva sa tête de mon épaule et regarda par-dessus mon corps. Il n'a pas eu l'air choqué ou consterné par moi, mais il a plutôt souri gentiment "C'est pour ça que tu es si jolie ce soir ?"

Cette fois, c'était à mon tour de rougir, est-ce qu'il venait vraiment de me traiter de jolie ? "Oui, je me demandais si tu avais remarqué que j'avais l'air différent ce soir."

"Ouah." répéta Wyatt en déplaçant maladroitement l'oreiller sur ses genoux. "Ces garçons ont tellement de chance de pouvoir coucher avec quelqu'un d'aussi beau que toi Katie."

Chaque partie de mon cerveau rationnel me criait de partir, mais j'étais toujours aussi excitée de me toucher plus tôt et entendre Wyatt me qualifier de belle m'a fait commencer à perdre le contrôle de mon cerveau rationnel.

"Tu me trouves belle ?" je demande à Wyatt.

"Oui, tu es toujours magnifique. Vous n’avez pas besoin de porter des vêtements comme ça pour le prouver. dit Wyatt une fois de plus en fixant mon corps.

Submergé par les émotions envers Wyatt, je me penche et embrasse doucement son front, Wyatt halète alors que je l'embrasse doucement mais ne le combat pas.

« Qu-qu'est-ce que tu fais ? » me demande Wyatt alors que je continue à l'embrasser sur le front.

Je m'éloigne enfin et le regarde dans les yeux, il m'a l'air différent maintenant. Tout ce que je vois, c'est un beau garçon que je veux désespérément, mon cerveau se bat pour reprendre le contrôle mais je ne peux pas m'empêcher d'être submergé par le désir de Wyatt.

Je me penche et cette fois l'embrasse doucement sur les lèvres. Wyatt se fige et ne sait pas quoi faire. Après quelques secondes, il commence à m'embrasser en retour. J'enroule mes bras autour de lui et le rapproche alors que notre baiser devient plus passionné et intime

Le corps de Wyatt semble sursauter alors qu'il rompt notre baiser et me regarde avec une expression paniquée. "Je-nous ne pouvons pas faire ça." dit-il en respirant fortement.

"Je cherchais un garçon qui voulait m'aimer et pas seulement m'utiliser pour le sexe depuis si longtemps, s'il vous plaît Wyatt, je peux vous apprendre comment faire en sorte qu'une fille se sente vraiment bien et aimée pour que vous soyez prêt pour quand tu trouves une fille que tu aimes vraiment. dis-je en regardant son jeune corps sexy.

« Tu veux dire… comme m'apprendre, et, euh, faire des trucs sexuels… ensemble ? dit Wyatt sous le choc de ce qu'il m'entend dire.

Je place ma main sur l'oreiller que Wyatt a sur ses genoux, le poussant un peu vers le bas. Il halète un peu et me regarde avec un visage rouge vif "M-peut-être, je euh, je pense que j'aimerais ça Katie… Si tu le voulais bien sûr…."

"J'aimerais t'apprendre comment faire en sorte qu'une fille se sente bien." dis-je avant de me pencher et de ramper sur lui. J'enroule mes bras autour de lui et le serre contre moi et recommence à embrasser ses lèvres douces. Cette fois, Wyatt m'embrasse avec beaucoup plus de confiance. Son inexpérience se voit mais sa passion et son amour ont plus que compensé dans mes livres.

Alors que nous nous embrassons, je sens les mains de Wyatt se poser entre nous et commencer à frotter et masser doucement mes seins à travers ma chemise. Il marque une pause et s'arrête comme s'il attendait ma permission pour continuer. Je gémis en espérant que cela l'encourage à continuer. Bien sûr, Wyatt continue d'explorer à travers ma chemise, mais il est incapable de faire beaucoup de progrès tant que je porte encore mes vêtements.

Je m'assieds, appliquant une pression sur l'oreiller que Wyatt avait sur ses genoux et commence doucement à me frotter contre lui et bien que je ne puisse pas sentir son membre à travers l'oreiller à en juger par les gémissements de Wyatt, cela a eu sur lui l'effet que je voulais. Je commence à remonter ma chemise alors que Wyatt me fixe avec ses yeux qui sortent pratiquement de son visage, refusant de cligner des yeux parce qu'il ne veut rien manquer. Bientôt, ma chemise glisse sur mes seins et sur mon corps, montrant à Wyatt le soutien-gorge serré qui retenait mes seins et laissait peu de place à l'imagination.

"Oh mon dieu… Katie tu es incroyable" C'est tout ce que Wyatt peut dire alors que ses yeux vierges fixent mon corps exposé.

Je tends la main derrière moi et dégrafe mon soutien-gorge et le tiens contre moi d'un air taquin, la seule chose qui empêche Wyatt de voir mes jeunes seins est un petit soutien-gorge que je tiens contre moi.

Wyatt me regarde pratiquement en bavant d'anticipation. Finalement, j'ai sorti le pauvre garçon de sa misère en jetant mon soutien-gorge sur le côté de la pièce et en exposant mes seins nus à mon frère.

"Wow Katie, tu es parfaite." dit Wyatt en regardant mes seins en état de choc. "Puis-je euh ..?"

Je ne laisse pas Wyatt finir alors que j'attrape ses mains chaudes et les pose contre mes seins "Bien sûr que tu peux bébé." dis-je en lui souriant.

Wyatt s'assoit et m'allonge doucement sur le canapé tout en agrippant mes seins. Il utilise ses pouces pour jouer doucement avec mes mamelons dressés pendant que le reste de sa main masse avec amour et explore la première paire de seins qu'il ait jamais vue.

Wyatt se penche doucement en avant et commence à embrasser mon cou. Son souffle chaud sur mon cou me fait frissonner. Cela, associé à ses mains massant et stimulant mes mamelons, rendait ma chatte si humide que je ne pouvais pas croire que c'était mon petit frère qui me faisait me sentir mieux que n'importe quel garçon.

Wyatt a continué à embrasser mon cou, embrassant doucement ma clavicule et descendant le long de ma poitrine. Bientôt il fut à mes seins, il leva les yeux vers moi comme s'il cherchait une validation ou une permission. Tout ce que je peux faire, c'est hocher la tête, ce qui semble être ce qu'il cherchait alors qu'il me fait un grand sourire étourdi et embrasse doucement mes seins sensibles. Je me tords et gémis alors qu'il tète et m'embrasse sur tous les seins. Ses doux baisers et ses respirations chaudes continuent de rendre fou mon jeune corps. Comment ce garçon n'a-t-il jamais été avec une fille auparavant ? Je souhaitais que chaque garçon avec qui j'avais été soit aussi tendre et aimant que Wyatt.

Ses baisers continuent alors qu'il se déplace entre mes seins. Wyatt semble satisfait de passer la soirée avec son visage juste contre mes seins mais j'en voulais plus, j'avais besoin de plus. Ma chatte était trempée et avait désespérément besoin de l'affection qu'il donnait à mes seins.

J'ai pensé qu'il n'était pas juste de s'allonger et de laisser Wyatt faire tout le plaisir. Il méritait de ressentir la même chose qu'il me faisait ressentir en ce moment. Je devais voir de mes propres yeux à quoi ressemblait son corps sexy.

Je l'ai lentement éloigné de moi, séparant son visage de mes seins. Il me regarde avec un regard déçu d'être séparé de mes seins mais tout aussi vite un sourire d'excitation juvénile remplit rapidement son visage à la pensée de ce qui pourrait éventuellement arriver ensuite.

Je fais doucement glisser sa chemise ample hors de son corps bronzé. « A-ai-je bien fait ? » m'a demandé Wyatt entre deux respirations lourdes alors que je plaçais mes mains sur son corps lisse.

"Laissez-moi vous rendre la pareille." C'est tout ce que je dis en réponse alors que je regarde son corps sexy. Merde, il a un corps chaud, c'est tout ce à quoi je peux penser en regardant ses pectoraux bien développés et en plaçant mes mains sur ses abdominaux juvéniles. Je commence à embrasser toute sa poitrine et passe beaucoup de temps à explorer sa poitrine et son torse sans poils à travers mes doux baisers. Wyatt se penche simplement en arrière et ferme les yeux, savourant tous les nouveaux sentiments et plaisirs que je lui fais vivre.

Mes mains sont descendues de son corps jusqu'à ses hanches et j'ai placé mes doigts dans la ceinture de son pantalon et de son boxer et j'ai commencé à les faire glisser vers le bas, Wyatt halète et tremble pratiquement d'excitation alors que son pantalon se détache, le laissant complètement nu devant moi.

Je lève les yeux et jette un premier coup d'œil à la bite dure de Wyatt. Je sursaute audiblement à sa vue. Il a l'air d'être un peu moins de 6 pouces, beaucoup plus grand que je ne le pensais compte tenu de son âge, bon sang, il était plus grand que certains des gars de mon âge. Il était circoncis et la tête de son sexe était d'un rose clair. Sa bite pointait vers le haut et n'avait aucune courbe, elle avait l'air très épaisse aussi. Ses deux testicules étaient étroitement pressés contre sa queue, ils semblaient avoir la taille de prunes. Sa bite se contracta avec son rythme cardiaque et la tête de sa bite était mouillée de liquide pré-éjaculatoire clair. Il avait une poignée de pubis à la base mais à part ça, le bas de son corps était totalement glabre.

"Qui savait que mon frère avait un si grand secret !" dis-je en le poussant doucement, ce qui le fait osciller d'avant en arrière pendant quelques secondes.

Wyatt gémit bruyamment et laissa échapper un léger rire. "Merci…"

Je commence à embrasser ses cuisses lisses et laiteuses en essayant de le rendre fou d'anticipation. Son jeune corps musclé avait un goût délicieux mais ce n'était qu'un apéritif pour ce que j'allais goûter. Alors que mes lèvres se rapprochaient du membre dur de Wyatt, tout ce que je pouvais entendre était mon propre rythme cardiaque résonner dans ma tête. J'étais tellement mouillé, mais je ne voulais pas me précipiter, je voulais profiter du goût de ce garçon et savourer chaque instant.

Je finis par me diriger vers ses couilles et commence doucement à les embrasser et à les sucer, essayant d'être douce et de m'assurer que Wyatt ne ressentait rien d'autre que du plaisir. Après avoir fini de sucer un de ses testicules, je suis passé au suivant. À ce stade, les murmures de Wyatt sont submergés de manière incohérente par les nouvelles sensations qu'il ressentait.

Je m'éloigne de lui et lève les yeux pour voir son visage. Il est à nouveau rouge vif et sa tête tremble d'avant en arrière. Je lèche mon chemin jusqu'à sa hampe, elle se contracte et vibre en réponse à ma langue, une fois que j'ai atteint le sommet, j'utilise mon doigt pour étaler son liquide pré-éjaculatoire autour de la tête de sa queue, bientôt elle brille avec la lumière qui se reflète dessus.

Wyatt ouvre les yeux en sentant mon souffle chaud monter contre la tête de sa queue. "Oh mon dieu… Katie…" Dit-il en réalisant ce qui va se passer. Il me regarde ouvrir la bouche et descendre lentement sur sa queue. Son corps tremble et il laisse échapper un gémissement massif alors que ma bouche engloutit la tête.

J'ai toujours aimé le goût de la bite, mais quelque chose à propos de Wyatt l'a rendu tellement plus délicieux que n'importe quelle autre bite que j'ai sucée. Entendre la respiration rapide et les gémissements bruyants de Wyatt m'a encouragé à continuer. Ma bouche a fait son chemin de plus en plus bas sur le sexe jusqu'à ce que mon nez touche la base de son sexe.

À ce moment-là, j'ai commencé à monter et descendre en appliquant une succion et une pression sur la tête de sa queue. Wyatt commence à bouger lentement ses hanches de haut en bas et pousse instinctivement son membre dans ma bouche. Je fais de mon mieux pour ne pas bâillonner et prendre sa bite aussi profondément que possible dans ma bouche.

Wyatt passe ses mains dans mes cheveux alors qu'il continue de mettre son enfance dans ma bouche humide et affamée "Je-je ne peux pas croire que tu fais ça Katie... Je t'aime tellement." dit Wyatt entre deux respirations.

J'ai continué à le sucer, sans culpabilité ni honte, la seule chose que je voulais était Wyatt et il ressentait la même chose pour moi. Sa bite a commencé à couler plus de liquide pré-éjaculatoire que j'ai avalé et léché avec joie.

"Hé, euh, Katie, je suis sur le point de jouir." dit Wyatt en essayant de me prévenir. Tout ce que cela a fait était de me motiver à aller plus vite, Wyatt a enroulé ses bras autour de l'arrière de ma tête et a commencé à pousser dans ma bouche humide aussi vite qu'il le pouvait.

« Oh mon Dieu ne t'arrête pas ! Ne vous arrêtez pas. cria Wyatt en cambrant son corps en arrière et en se tordant de plaisir sur le canapé.

La bouche de Wyatt s'ouvrit alors qu'il laissait échapper un profond gémissement. J'ai continué à sucer et j'ai senti sa bite grossir dans ma bouche. Le corps de Wyatt a commencé à trembler et à avoir des spasmes alors que ses cris résonnaient dans la maison vide. Bientôt, une giclée de sperme chaud a frappé le fond de ma gorge, j'ai continué à sucer alors que Wyatt tirait de plus en plus de cordes que j'avalais avec impatience. Je voulais faire sortir chaque morceau de son jus et en profiter, même si son orgasme s'est calmé, j'ai continué à sucer et à pousser le dernier de son sperme hors de sa bite fatiguée.

J'ai lentement fait glisser sa bite hors de ma bouche. Wyatt avait meilleur goût que je ne l'avais jamais imaginé, son sperme enduisait toujours ma bouche et avait un goût délicieux. Sa bite rouge vif et lancinante s'affala sur son corps avec une forte gifle. Wyatt s'allongea sur le canapé, respirant lourdement d'incrédulité face à ce qui venait de se passer.

Je me penche et embrasse doucement son membre une fois de plus. "Tu avais vraiment bon goût."

Wyatt sourit largement "C'était incroyable Katie, puis-je, euh, te faire sentir aussi bien que tu me l'as fait?"

Cela m'a pris au dépourvu, la plupart des garçons partaient après que je les ai sucés, mais comme j'avais déjà appris que Wyatt était différent de ces autres garçons.

Il tendit la main vers moi et commença à déboutonner mon jean, cette fois c'était à mon tour de m'allonger sur le canapé alors que Wyatt se levait du canapé et s'agenouillait devant moi. Je l'ai aidé à enlever mon jean jusqu'à ce que je sois devant lui portant juste une paire de culottes trempées. Il a décrit ma culotte en baisers me faisant gémir alors que je pensais à ce qui allait se passer. I wanted to rip my panties off and shove his face into my wet and waiting pussy but I let him continue to drive me crazy with pleasure as his kisses got closer and closer.

Wyatt’s excitement could not be contained as he kissed all around my body, soon his shaking hand slid my panties off and he got his first look at my shaved and wet pussy.

“You are so beautiful.” Is all that Wyatt could say as he stared at my pussy. He was practically drooling. He reached in and began to explore my pussy lips, curious to explore and feel every area of my sex. His fingers began to go inside of me, god it felt so good. I moaned hoping to encourage further exploration and soon enough he put three fingers into my pussy and began to thrust them in and out.

I lay back on the couch and moaned as his fingers went deeper and deeper into my pussy. How was my virgin brother so good at this!? I closed my eyes and massaged my breasts enjoying the sensation of this fingers thrust into my wet pussy

Soon I felt Wyatt’s fingers leave my wet pussy, for a couple of second I lay there with my eyes closed, had Wyatt gotten scared? Was he just done? All of my doubts vanished instantly though as I felt his breath against my pussy and I felt him gently kiss the lips of my pussy. He paused as if he was double checking and making sure he was doing it right, soon his lips returned, this time more confident and excited to taste my wet sex.

He kissed his way around and began to lick and kiss into my pussy eagerly drinking up all of my juices. I moaned and started breathing faster. His tongue was so much better than anything I had ever felt. I wrapped my legs around his head and pushed his face deeper into my wet pussy.

He did not stop kissing and licking me the only thing that he cared about was making sure I felt the way that I made him feel and damn it was working. “Wyatt please do not stop, god I have never felt this good.” I moan. Wyatt took that as encouragement and ate me out even faster. My entire body was shaking and writhing from his tongue. “Fuck don’t stop baby!!” I say shrieking as I felt the best feeling I had ever felt. My back arched and I shuddered as Wyatt brought me to my orgasm.

He continued to slurp up all of my juices as I shook and moaned his name. As I began to fade out of my bliss I took my legs off of the back of Wyatt’s head and soon his head exited from in between my legs “That was pretty awesome! Did you, um enjoy it?” He said sounding genuinely concerned that he might have messed it up

“You made me feel so good, thank you.” I say smiling at him. Wyatt perks up and his face bursts into a massive smile happy that he made me feel good.

I lean forwards and pull his naked body up against mine and I kiss him on the lips “Thank you Wyatt.” I say as our warm bodies press up against each other.

Wyatt giggles and looks at me “Thank you for showing me how to make a girl feel really good, I would love to have another lesson maybe later tonight?” Wyatt says. I feel his cock start to stir and grow hard against my stomach.

“I would love that.” I say pulling him into a hug, I wanted to savor this moment, there was no need to rush. I was content to spend the night just like this and for now there was no place I would rather be than in Wyatt’s loving embrace.

Articles similaires

Cyber-sexe avec une déesse

Hé les gars, ce sont mes premières histoires, alors s'il vous plaît, gardez les mauvaises critiques pour vous. Ok, j'ai eu une conversation sur le cyber sexe à l'instant, et j'ai pensé que ce serait amusant de la publier. Si vous aimez, j'en posterai un autre mais pour l'instant, c'est parti. *Connect Succès* ????: Salut Moi : M ou F ????: Salut. f vous? Moi : salut moi Son age Moi : Votre premier âge réel, pas de mensonges Son: ** Moi : je m'en fous si tu es jeune Moi: ** Elle : taille ? Moi : 8 pouces (mensuel total au fait) Elle...

1.9K Des vues

Likes 0

Impie et infidèle:2 Ch 1

Des tasses en verre remplies d'eau du diable claquaient ensemble, remplies de jolies femmes et filles légèrement vêtues avec des sourires de promesse sur leurs visages. Les officiers de la Coalition dans le bar ont applaudi, des tasses levées pour célébrer leur victoire à Ridgehill sur les forces Inimi un mois auparavant. Dans le bordel maintenant bondé, Axel était assis avec sa propre tasse pleine d'eau du diable, ruminant les événements depuis qu'il avait été convoqué dans ce monde. Presque depuis le début, lui et son meilleur ami Rayner avaient été impliqués dans des conflits, combattant des gobelins, des soldats Inimi...

1.5K Des vues

Likes 0

Perdu et en cage : Chapitre 1_(0)

Chapitre un Après avoir obtenu mon diplôme de médecin environ quatre ans plus tôt, je n'avais vraiment pas grand-chose à faire de ma vie. J'étais un jeune adulte incroyablement intelligent, diplômé du lycée à 16 ans et diplômé de l'université à 20 ans. Il n'était pas courant de voir des gens aussi intelligents ces jours-ci, mais dans certains cas, c'est le cas. Je pourrais facilement gagner 100 000 $ par an avec mon diplôme, mais bien sûr, ce n'est pas exactement ce que je voulais faire. Il y a un an, j'avais lu des articles sur le FBI qui réprimait les...

1.1K Des vues

Likes 0

LISSA C. Chapitre 2, Joyeux anniversaire David

LISSA C. Chapitre 2, Joyeux anniversaire David La journée s'était mieux déroulée que ce à quoi je m'attendais. Retourner à la maison, avec Lissa au volant, m'a donné l'occasion de la voir très bien pendant qu'elle conduisait. Il n'y avait rien chez cette fille que je n'aimais pas. Ses beaux cheveux blonds, tourbillonnant au fur et à mesure que le vent soufflait sur le pare-brise, apportaient une certaine fraîcheur à toute la situation. Elle riait et rigolait à mes blagues stupides pendant que nous discutions, me faisant me sentir de plus en plus à l'aise avec elle. Mais ensuite, il y...

1.1K Des vues

Likes 1

Avril - Partie II

Merci à tous pour les bons commentaires et les évaluations généralement positives. Je m'excuse que la partie 2 ait pris si longtemps, mais je voulais m'assurer qu'elle était aussi bonne que possible avant de la publier. J'espère que vous apprécierez cette partie, et recherchez une partie 3 dans les semaines à venir. Veuillez continuer à noter et à commenter, et si vous n'aimez pas les éléments de mon récit, veuillez me faire savoir dans les commentaires comment vous pensez que je pourrais m'améliorer. Rob et April étaient allongés dans le lit d'April, perdus dans leurs propres pensées post-coïtales. Ils s'étaient assurés...

1.2K Des vues

Likes 0

Oh papa les trois parties!

Oh papa, partie 1, ma lettre à papa Parfois, la douleur de mes problèmes de santé perturbe ma routine ; cependant, je ne le laisse pas gouverner toute ma journée. Comme aujourd'hui, je me lève beaucoup trop tôt, mais seulement parce que j'ai fait une sieste hier. Je n'ai aucune douleur, juste excitée comme l'enfer, et je suis assise ici nue et je me masturbe. Vous voyez, je suis un peu exhibitionniste et j'adore jouer avec moi-même, tout en fantasmant sur mon nouvel amant John. J'aimerais qu'il enfonce son index profondément dans ma chatte trempée. J'aime la façon dont cela me...

1.1K Des vues

Likes 0

Petit ami petite amie 3

Ma mère m'a appelé et voulait me parler. J'étais au travail alors je l'ai fait passer à la gare. Alan, dit-elle, nous avons un problème. Que se passe-t-il, ai-je demandé, effrayé qu'elle ait pu voir Malia et je l'ai serré dans mes bras comme nous l'avons fait. Mais elle a mis cette peur de côté. Vos sœurs Malia et Stéphanie ne s'entendent pas. J'ai peur qu'ils s'entretuent, dit-elle. Nous devons trouver ce que nous pouvons faire pour qu’ils puissent au moins être courtois les uns envers les autres. Eh bien, j'ai dit, je vais y réfléchir et voir ce que je...

676 Des vues

Likes 0

( 2 ) Du plaisir à la plage pour tous

J'ai adoré emmener ma femme à la plage nudiste, surtout en milieu de semaine, quand il n'y avait que des gars là-bas. Nous avions trouvé un endroit sympa juste dans les dunes où nous pouvions encore voir l'eau, mais avions un peu d'intimité, cela n'a pas pris longtemps. les gars savaient qu'une belle femme était sur la plage, car souvent ils marchaient avec nous, pour voir où nous étions assis, Je prenais toujours une grande couverture, l'étalant, nous étions tous les deux allongés nus, Joy avec les jambes ouvertes pour que tout le monde puisse la voir, les gars prenaient leur...

617 Des vues

Likes 1

Mon neveu et mon bain à remous - Partie 2

Continuez à nous faire part de vos commentaires, et je continuerai à écrire. Faites-moi savoir ce que vous aimez chez eux. Partie 2 - Le prochain niveau Après avoir raccroché le téléphone avec Susan, j'ai demandé à Mark s'il était prêt à entrer et à regarder la télévision. Il a dit oui, alors nous sommes sortis du bain à remous, avons enroulé des serviettes autour de nos tailles et avons trotté à l'intérieur rapidement. Mes gros seins rebondissaient d'un côté à l'autre alors que nous nous précipitions. Mark a sauté sur le canapé, et je me suis allongé à côté de...

2.7K Des vues

Likes 0

L'horloger et l'inventeur partie 4_(1)

C'est parti... grognai-je en posant la caisse sur la table. Je soupirai en regardant autour de la salle de stockage; Une fois de plus, j'étais seul dans l'usine, cette fois-ci en train d'organiser les expéditions. En gémissant, j'arquai le dos. Élongation; J'étais plus que mal à cause de la journée de travail. Scrap se tenait dans un coin, attendant mes ordres. Grâce au temps de rentrer à la maison. En réponse, l'automate se redressa légèrement, siffla et se dirigea vers la porte. Je l'ouvris et suivis mon invention dans les rues mal éclairées. Les rues étaient à moitié vides, principalement des...

2.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.