Ma mère_(0)

1.1KReport
Ma mère_(0)

Tout a commencé en 1968 quand je suis rentré de la marine. comme je te l'ai dit avant
avait baisé ma sœur sur le canapé pendant que tout le monde dormait.
quelques années plus tard, je me suis marié. elle n'était pas la plus grande mais elle l'a fait à la rigueur. on avait ça
apte. centre-ville et j'étais le directeur de ce petit endroit. n'avait que 12 apt. mais c'était à la maison.

ma mère est venue habiter chez nous parce qu'elle avait perdu son appartement. nous lui avons donné la cachette dans le
La chambre de devant. la plupart des nuits étaient comme toutes les nuits, une petite conversation à la télévision, puis au lit. ma
maman s'asseyait sur sa chaise avec sa chemise de nuit et de temps en temps elle se penchait
sur ou bouger et ses seins montreraient. parfois elle s'asseyait juste et je la voyais
culotte. J'ai même eu un aperçu de ses cheveux bruns foncés.

une nuit, ma femme s'est couchée tôt en se plaignant qu'elle ne se sentait pas bien, ce qui était la plupart des
temps.

Je suis resté debout avec ma mère. laissez-moi vous parler d'elle. elle mesurait 5' 5" les cheveux bruns
yeux et environ 105 trempés. ses seins étaient petits (34a) même si elle disait toujours qu'ils étaient
plus grand quand et avant qu'elle ait des enfants.

la fois où j'ai baisé ma soeur, ma mère vivait avec un clown qui avant de partir pour le
marine, je l'ai surpris en train de lui sucer la bite. je dormais sur le canapé et depuis la maison
était petite, ils avaient fait de la salle à manger leur chambre. mais ils ne m'ont jamais vu regarder
eux. c'était la deuxième fois que je voyais les seins de ma mère. il jouait avec eux pendant
maman suçait sa bite. Quand il est arrivé, je l'ai entendu dire à maman de tout avaler. C'était le
la première fois que j'ai appris que des femmes avalaient du sperme. de l'angle où j'étais, je pouvais voir ma mère
prenant toute sa bite. elle lui faisait une gorge profonde bien avant que Linda Lovelace ne le fasse
populaire.

d'autres fois, j'étais dehors et je suis entré dans la maison. en tournant le coin, j'ai vu ma mère
assis sur sa bite. ils ne m'ont pas vu parce que j'étais entré par l'autre porte. j'ai sauvegardé
et jetez un œil sur le bord de la porte. voici ma mère assise sur la bite de ce mec en mouvement
son cul de haut en bas. son corps l'a caché de me voir. il avait ses mains sur son cul et je
regardé sa bite glisser dans et hors d'elle. c'était la première fois que je voyais de la baise.
ma mère devait être vraiment excitée parce que sa bite était vraiment mouillée. à chaque fois qu'il glissait
en elle, je l'ai entendue gémir.

pendant que je regardais, je frottais ma bite d'adolescent. J'étais excité en regardant ça.

enfin je l'ai entendu dire qu'il allait jouir. ma mère gémit et a dit, "tirez-le profondément
en moi."

quand ils ont fini, ma mère s'est levée et sa bite est sortie. son trou était ouvert
et son sperme s'écoulait. c'est alors que je pensais qu'il était temps de sortir d'ici. je
laissé en passant je suis entré et suis allé à mon endroit préféré dans le grenier du garage, où
J'ai sorti ma bite et je l'ai caressée jusqu'à ce que je jouisse.


de toute façon, au fur et à mesure que nous parlions, cela devenait de plus en plus sexuel. je me suis déplacé vers son lit qu'elle
avait composé. elle portait une chemise de nuit shorty noire avec une culotte de grand-mère blanche. ils n'avaient pas
tongs à l'époque. quand elle a bougé, je pouvais voir les poils de sa chatte brune à l'extérieur de sa culotte. je
eu une belle érection.

elle avait une quarantaine d'années et je venais d'avoir 29 ans. pendant que nous parlions, je remarquais qu'elle était
jetant un coup d'œil à mon renflement. je n'étais pas dur, j'avais juste un renflement normal d'avoir une bite de 8 ".
depuis que ma mère était si maigre quand elle s'est penchée en avant, je pouvais regarder en bas de la chemise de nuit et voir
ses seins. même ses mamelons. cela a eu un certain effet. qui ne le ferait pas.

Eh bien, j'ai décidé de faire mon déménagement. J'ai tendu la main et pris sa mésange droite. sur sa chemise de nuit.
Je l'ai entendu inspirer profondément. elle a dit de ne pas faire ça, ça pourrait nous attraper. je lui ai dit qu'elle le ferait
dors malgré un orage mais je n'ai pas retiré ma main. en fait, je l'ai mis plus à genoux. de nouveau
elle a dit d'arrêter alors j'ai retiré ma main.

J'ai pensé qu'il était temps de jouer mon as dans le trou. je lui ai parlé des fois où j'ai eu
Je l'ai vue sucer et baiser la bite de son petit ami quand ils pensaient que je dormais sur le canapé.
et à propos de l'autre je l'ai attrapée et un autre b/f baise dans mon lit. ses yeux sont devenus grands.

"Vous avez vu ça." elle a dit.

"oui, j'en suis sûr." j'ai répondu.

sa respiration s'accéléra soudain. j'attrape encore une mésange. cette fois, elle a mis sa main sur
le mien mais je n'ai pas retiré ma main. J'ai senti son mamelon durcir. et je l'ai modifié un peu. sa
la respiration est devenue encore plus lourde.

Je lâchai ses seins, me levai et laissai tomber mon pantalon. ses yeux sont allés directement à ma bite. elle
s'est même léché les lèvres. Je me suis rassis avec mon pantalon autour de mes chevilles. et a attrapé ses seins
de nouveau. puis j'ai senti sa main sur ma jambe. elle a frotté ma jambe d'une manière qui, en la déplaçant,
s'est rapproché de ma bite. puis elle enroula sa main autour de moi. garçon est-ce que je suis devenu dur.

elle baissa les yeux pour voir ma bite bien dure. "tu as une bite de très belle taille." elle a dit.
"ça fait longtemps que je n'en ai pas vu un aussi gros. Je parie que ce serait bien à l'intérieur de
une femme."

avec cela, j'ai pris ma main de ses seins et j'ai retiré sa chemise de nuit de son corps. c'était
la première fois que j'ai bien regardé ses seins. ses seins étaient petits mais les mamelons étaient de
une bonne taille et ils avaient du mal à être excités.

Je l'ai allongée sur le lit et elle n'a pas lâché ma bite. je me suis penché et j'ai commencé
sucer ses mamelons durs un à la fois. sucer l'un pendant que je peaufinais l'autre. puis en mouvement
au suivant. pendant tout ce temps, ma mère a lentement caressé ma bite. alors qu'elle me caressait, je me suis vengé
Plus fort.

comme elle avait une culotte, j'ai pris une main et je l'ai déplacée vers le bas pour faire glisser sa culotte. elle
essayé de résister un peu. elle n'arrêtait pas de dire que nous ne devrions pas faire ça. mais j'ai continué à sucer et
frottant sa chatte si la culotte. je pouvais la sentir devenir plus chaude et sa culotte était
se mouiller.

Je suppose que mes doigts ont eu raison d'elle parce qu'elle a soulevé ses fesses pour que je puisse la faire glisser
culotte.

après avoir retiré la culotte, j'ai posé ma main sur son monticule. j'ai joué avec les cheveux sur elle
chatte. puis j'ai glissé mon doigt entre ses lèvres et j'ai trouvé son clitoris. c'était difficile. j'ai joué avec
pendant qu'elle me caressait. je me suis retourné pour pouvoir regarder sa chatte alors qu'elle se répandait
ses jambes un peu à la fois.

alors que nous étions allongés dans la position 69 sur nos côtés et j'ai regardé et doigté son clitoris, je ne l'ai pas fait
remarquez ce qu'elle faisait jusqu'à ce que je sente sa bouche humide sur ma bite. ma mère me suçait
coq. garçon est-ce que je suis jamais devenu plus dur. presque soufflé ma charge.

elle avait soulevé ses genoux alors je les ai écartés largement pour que je puisse regarder son trou. elle était
humide et de plus en plus humide. ses lèvres s'étaient même écartées et je pouvais voir l'intérieur de son trou.
Je me demandais combien de coqs y avaient été.

je me suis levé et j'ai grimpé sur elle dans la position normale de 69, j'ai baissé ma bouche vers sa chaude et humide
chatte pendant qu'elle continue à inhaler ma bite. ma mère était une très bonne suceuse de bites. je pourrais
sentir ma tête de bite au fond de sa bouche. je ne savais pas si elle allait me faire une gorge profonde
comme je l'ai vue faire avec son b/f. j'espérais qu'elle le ferait. je voulais souffler ma charge en elle
bouche et lui faire avaler.

ai-je mentionné qu'elle était poilue. elle avait un buisson sur elle. je n'aime pas les chattes poilues mais
J'ai résolu ce problème lors de futures baises. dont je vous parle plus tard.

je ne m'en souciais pas parce que j'avais son clitoris gonflé dans ma bouche et j'appréciais la façon dont elle
goûté. J'ai glissé un doigt dans son trou de chatte humide. c'était serré.

ma mère n'avait pas eu de petit ami depuis environ 5 ou 6 ans, donc je sais qu'elle ne baisait personne.
c'est peut-être pour ça qu'elle avait bon goût. pas de vieux sperme au goût.

elle a continué à caresser et à sucer ma bite. ses hanches se soulevaient pour rencontrer mon visage. comme
elle s'est approchée de mon visage, je l'ai entendue gémir alors que je continuais à lui mordiller le clitoris et
doigt son trou humide.

elle n'était pas très heureuse quand je suis descendu d'elle et j'ai pris ma bite de sa bouche mais je ne l'ai pas fait
veux encore jouir. Je lui ai dit que si je la laissais continuer, je jouirais. Elle a dit qu'elle
ça ne me dérangeait pas et qu'il aurait été ok de jouir dans sa bouche. elle l'avait déjà fait.

Je lui ai dit de s'allonger et que je voulais vraiment bien manger sa chatte. avec ça j'ai rampé
entre ses jambes et enfouit mon visage dans sa chatte. elle a attrapé mes cheveux et m'a tiré dans
sa. J'ai léché son clitoris et la langue a baisé son trou aussi profondément que possible. elle lâcha soudain
de ma tête. J'ai levé les yeux et j'ai pensé que nous avions été pris. mais elle avait attrapé un oreiller et avait
son visage enfoui dedans. Je pouvais l'entendre crier dedans.

quand elle a fini, je me suis levé le visage mouillé et tout et je suis monté sur elle. j'ai embrassé ses seins un
quelques fois, j'ai embrassé son visage et sa bouche.

je pouvais sentir ma bite piquer dans sa chatte et elle aussi.. elle s'est mise entre nous et
m'a guidé vers elle.

Je jure qu'elle se sentait comme une vierge, elle était si serrée. pour une femme qui avait 5 enfants, elle était vraiment
serré. J'y suis presque arrivé.

elle a cambré ses hanches et je me suis glissée aussi profondément que possible en elle. elle me griffait le dos et
ses jambes étaient enroulées autour de mes fesses et elle me tirait contre elle. j'ai senti sa chatte
cédant la place à ma bite alors que je la fourrais en elle.

elle attrapa à nouveau l'oreiller pour étouffer les sons qu'elle faisait. j'ai continué à profond
la pousser. je pouvais sentir ma bite frapper son ventre et elle sautait à chaque fois que je le faisais, elle
a claqué ses hanches pour répondre à chacun de mes coups vers le bas.

Elle a retiré son visage de l'oreiller et a dit: "Dieu, oui c'est ça. Baise-moi profondément et fort.
ça fait trop longtemps que je n'ai pas eu une bonne baise avec une bite aussi grosse et aussi bonne que la tienne
est."

"Je vais jouir." gémit-elle en attrapant mes hanches avec ses pieds et mes fesses avec elle
mains. sa chatte était mouillée. elle avait fait une flaque sur les draps.

finalement je ne pouvais plus tenir. Je me suis enterré aussi profondément que j'ai pu et j'ai laissé ma charge
aller. elle est revenue quand elle m'a senti jouir.

Quand j'ai fini de jouir, je me suis allongé sur elle et je l'ai embrassée plusieurs fois. Elle leva les yeux vers moi
et m'a dit, "nous n'aurions pas dû faire ça. Surtout avec ta femme juste de l'autre côté
de cette porte."

J'ai dit que je sais mais c'était très bien. et je voulais le refaire.

elle m'a regardé et m'a dit : "Je sais que nous ne devrions pas mais maintenant que nous l'avons, je ne vois pas pourquoi nous
je ne peux plus le refaire."

comme ma bite n'était pas trop descendue, j'ai recommencé à la pomper et bien sûr, il est revenu
à sa même ancienne dureté.

au cours de la nuit, elle est venue plusieurs fois et je suis venu une 3ème fois avant de
a tiré ma bite molle d'elle.

elle s'est levée et est allée à la salle de bain pour nettoyer je suppose.

quand elle revint de la salle de bain, elle rougissait un peu. mais elle ne s'est pas habillée mais
assis à côté de moi. nous avons parlé un peu plus qu'elle ne s'est endormie. je l'ai couverte après lui avoir donné
seins un plus sucer et embrasser sa chatte.

alors voilà. nous avons baisé encore quelques fois dans cet appartement. mais la prochaine histoire sera
être meilleur. c'était quand elle avait son propre appartement. et j'avais besoin d'un endroit avec ma fille pour rester

Articles similaires

Chatte dans l'arbre

Lorsque je suis devenu pompier, j'ai réalisé que je serais appelé à gérer une variété de services pour le public. Les relations publiques représentent les 3/4 du travail. Je traite avec le public tout le temps, de la gestion des petites crises aux grandes catastrophes. Habituellement, un « merci » ou un sourire est suffisant pour un travail bien fait. À quelques reprises au cours de ma carrière, j'ai reçu des biscuits faits maison ou d'autres friandises en guise de gratitude. Rien n'est nécessaire, car j'insiste continuellement auprès de ceux que j'aide. Bottom Line: La ville me paie bien pour faire mon travail...

630 Des vues

Likes 0

Nymphomane

Je m'appelle Pat et je suis mariée à mon mari, Ron, depuis dix ans maintenant. Je l'aime et il a toujours été bon avec moi. Je ne ferais jamais rien pour lui faire du mal, mais la semaine dernière, toute ma vie a changé. Samedi, alors que Ron jouait au golf, cinq hommes se sont arrêtés pour acheter ses vieux clubs et j'ai fini par avoir des relations sexuelles sauvages avec eux. Je ne sais pas ce qui m'a pris mais c'était comme si une face cachée de moi était enfin ressortie. J'avais souvent plaisanté avec Ron en disant que j'étais...

515 Des vues

Likes 0

Toilette humaine au Club Pt. 1

Chapitre 1 « Finir le lycée devrait me donner envie de faire la fête, mais je me sens comme de la merde », me suis-je dit. Ma copine Lauren avait rompu avec moi. Elle était la pom-pom girl en chef et la fille la plus populaire de l'école. J'étais tellement amoureux d'elle, mais elle pensait que j'étais un perdant. Elle m'aimait seulement parce que j'étais l'un des premiers enfants à avoir une voiture. Je la conduisais, elle et ses copines, et elles faisaient semblant d'être gentilles avec moi. Après les avoir déposés lors d'événements du club, je les entendais rire du...

352 Des vues

Likes 0

Circonstances variables

Avis de non-responsabilité : je ne possède aucun Pokémon, aucun personnage ni aucun Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note(s) de l'auteur : Honnêtement, cette histoire a été partiellement inspirée d'une autre histoire d'AbsolxHuman que j'ai trouvée ici. Comme le dit le résumé, cette histoire contient de la bestialité, donc si vous n'êtes pas dans ça, il est probablement préférable que vous trouviez une autre série à poursuivre, car la majorité des rencontres sexuelles impliqueront Pokemon et le protagoniste, bien qu'il puisse y avoir un peu d'humains saupoudrés ici et là pour...

687 Des vues

Likes 0

Des rêves lucides

Avant que quiconque ne porte des jugements critiques ou des abus, je suis prêt à critiquer, je dois simplement m'améliorer, mais bon, profitez simplement de l'histoire. Un frère envie sa sœur cadette, mais quand les choses commencent à aller dans son sens, cela ne peut être que la réalité ou est-ce... Je suppose que la convoitise pour ma jeune sœur a commencé le jour où elle a eu 15 ans, c'est lors de sa fête d'anniversaire qu'elle m'a eu une surprise au revoir, son corps est absolument parfait à ras bord absolu. Ses seins sont parfaits, mais pas trop gros mais...

729 Des vues

Likes 0

VOL 247 GARÇONS PERDUS CHAPITRE 2

Sujet : vol 247 garçons perdus chapitre 2 VOL 247 GARÇONS PERDUS Un nouveau jour se lève {Par les garçons dans le quartier} ***AVERTISSEMENT*** C'est l'histoire d'un groupe de garçons Perdu sur une île après leur vol S'écrase dans l'océan. Il contient une activité sexuelle et de mauvais langue et vous devez avoir 18 ans et plus être ici. ça dépendra aussi de l'endroit où vous vivez et quelles lois ils ont là-bas. Droits d'auteur : 2010 ; garçons dans les bois, ne pas copier, modifier ou republier avec avec le consentement du propriétaire. CHAPITRE 2 La lumière du jour s'est levée lorsque les...

644 Des vues

Likes 0

Nuit sur la ville

Une nuit sur la ville. Salut, je m'appelle Chas et ma femme n'en a jamais assez. Elle aime vraiment être nue en public et avoir son corps utilisé pour le plaisir des hommes, baisée dans tous ses trous, fouettée, fessée, vous l'appelez qu'elle aime, c'est ça. Si quelqu'un m'avait dit il y a huit mois, que j'avais une femme salope et que je laisserais bientôt n'importe quel homme, en fait des groupes d'hommes, la déshabiller et abuser de son corps comme ils le voulaient, pour l'humilier, l'utiliser comme leur salope, je leur aurais dit qu'ils étaient fous. Quoi qu'il en soit...

466 Des vues

Likes 0

Chapitre 4

Chapitre 4 Ils étaient sûrs qu'ils se marieraient un jour et Jeff traitait toujours Julie très spéciale, elle signifiait beaucoup pour lui. Il se souvenait d'une fois en particulier qui leur avait en quelque sorte fait savoir qu'ils se marieraient un jour. Ils étaient au théâtre en plein air avec la voiture de ses parents, un de ces types de famille que vous connaissez le genre spacieux. Quoi qu'il en soit, ils s'étaient installés sur le siège arrière pour avoir plus d'espace et de confort et s'étaient blottis l'un contre l'autre. Jeff avait son bras autour de son épaule. En plus...

439 Des vues

Likes 0

Histoire de la cabane dans les arbres

Connaissez-vous l'expression boyie girl ? Une de ces filles qui sont de bonnes amies avec tous les garçons. Pas bien sûr qu'elle est sexy ou quelque chose comme ça, mais bien sûr qu'elle fait tout ce que les garçons aiment faire. Ils jouent au meunier, au basket, au baseball et à tous ces trucs kinna. Les filles Boyie ont souvent beaucoup de frères aînés. De gentils frères qui aiment jouer avec leur sœur mais qui ne veulent pas de toute cette merde de Barbie et de My Little Pony. Elle grandit donc avec le sport et les jeux vidéo. Amelia était...

506 Des vues

Likes 0

La femme veut un autre bébé_(1)

Ceci est une histoire fictive impliquant ma femme et son beau-père Ma femme, Nicole et moi sommes mariés depuis 7 ans et avons trois merveilleux enfants. Nous vivons dans une petite ville et la plupart des gens ici sont des amis proches et beaucoup de famille. Quand notre premier fils est né, on lui a diagnostiqué un syndrome et c'est là que nous avons découvert que nous étions tous les deux porteurs d'un gène. Après que notre deuxième fils ait été diagnostiqué avec le syndrome, il a été décidé que je devrais subir une vasectomie pour éviter que d'autres enfants naissent...

445 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.