Ma belle-mère

981Report
Ma belle-mère

Il est temps de mettre cette histoire par écrit et de partager quelque chose qui m'est arrivé il y a quelques années. Même si c'était il y a longtemps, je m'en souviens comme si c'était hier.

J'avais été absent du travail pendant 3 semaines et j'arrivais à la fin d'un trajet de 16 heures à la maison. J'avais appelé ma partenaire Cathy il y a environ 5 heures et lui avais dit que je devrais être à la maison vers minuit. Elle a répondu « Je serai bien endormie d'ici là, ne me réveillez pas quand vous rentrerez à la maison. Conduis prudemment je t'aime"

Je suis arrivé à la maison juste après minuit et j'ai garé mon ute dans la cour arrière. Vivant dans un bloc d'angle, j'avais une porte latérale dans la cour arrière et avec le véhicule bien verrouillé, je suis entré dans la maison par la porte de la buanderie. Je me suis arrêté dans la cuisine et j'ai pris un rapide verre de jus d'orange avant d'aller me coucher. Je me suis déshabillé et me suis glissé dans le lit à côté de Cathy en lui donnant un baiser sur la joue. Elle était allongée sur le côté, dos à moi, parfaite pour la cuillère. Allongé là avec ma femme dans mes bras et sentant sa peau douce et lisse contre la mienne et après avoir été loin de chez moi pendant 3 semaines, le sang a commencé à couler. Je pouvais sentir ma bite commencer à remuer et avant que seule ma bite dure ne presse le corps chaud et lisse allongé à côté de moi. Sans me soucier des formalités, j'ai repoussé les couvertures pour exposer son arrière-train, me mettant à genoux, j'ai mis juste un peu de ma salive sur le bout de ma bite et j'ai enfoncé l'extrémité de ma bite dans sa chatte chaude et humide. Par presque instinct, Cathy a remonté ses genoux contre son ample poitrine pour me permettre de la pilonner par derrière. J'ai eu 3 semaines de tension sexuelle, donc tout s'est terminé en peu de temps avec moi éjaculant en elle, je me suis allongé pour m'endormir avec Cathy marmonnant un "mmmmmm bienvenue à la maison hun" et nous nous sommes tous les deux endormis .

Je me suis réveillé le lendemain matin au lit seul, j'ai regardé ma montre et j'ai vu qu'il était 8h30 et j'ai supposé que Cathy était partie déposer les enfants à l'école en se rendant au travail. Je me suis allongé là et j'ai donné quelques coups lents à mon bois du matin et j'ai souri à moi-même en repensant au sexe rapide que j'avais eu avant de m'endormir. J'ai décidé de me lever et de mettre la bouilloire en marche pour faire une tasse de thé. Comme Cathy était partie avec les enfants, je n'ai pas pris la peine de mettre des vêtements. Ici, je marche dans la cuisine aussi nu que le jour de ma naissance, arborant un bois du matin assez impressionnant, me sentant libre comme un oiseau. J'ai allumé la bouilloire et je suis resté là à m'étirer le bon vieux matin. J'ai dû laisser échapper un petit gémissement en m'étirant, j'ai entendu un halètement, j'ai regardé autour de moi et j'ai vu Jenn, la mère de Cathy, debout dans la chambre d'amis. Elle était penchée face à moi en tirant sur ses sous-vêtements. Là, elle remontait sa culotte et autrement nue, là, je m'étirais vers le plafond avec mes bras et ma bite.

J'ai reculé au coin de la rue hors de sa vue et j'ai entendu la porte de la chambre claquer. Je l'ai pris comme signal pour aller mettre des vêtements. Je me suis précipité dans ma chambre en pensant "oh putain, ça va rendre la vie un peu gênante pendant un moment", puis l'image du corps nu de Jenn m'est venue à l'esprit. Enculez-moi si ma belle-mère n'a pas un corps chaud. Je veux dire qu'elle n'est certainement pas une femme peu attirante. Mais je n'aurais jamais pensé qu'elle berçait un corps aussi bon à 58 ans. Jenn mesure environ 5 pieds 5 pouces et a les cheveux couleur sable, elle a des traits attrayants mais avec des signes de passer pas mal de temps au soleil. Pas dans le mauvais sens attention. À le regarder habillé, vous pouvez voir qu'elle a une silhouette raisonnablement en forme. Des seins volumineux, des hanches courbes et une taille ajustée. La voir nue……. Ses seins étaient un spectacle à voir. (J'ai découvert plus tard qu'ils étaient 12e) de gros seins ronds et fermes avec seulement le moindre soupçon d'affaissement, sur un ventre presque plat avec juste assez de viande pour ne pas avoir un corps dur. Ses hanches… .. "oh mon dieu" comme on dit, de belles hanches rondes complimentaient parfaitement sa forme. Mais la chose qui m'a le plus époustouflé, c'est son vagin. Lisse comme de la soie et juste une fente parfaite. Debout dans ma chambre, je pouvais voir du liquide pré-éjaculatoire commencer à se former et apparaître au bout de ma bite rien qu'en y pensant. J'enfilai rapidement un short et un t-shirt et retournai à la cuisine.

J'ai appelé Jenn pour lui demander si elle voulait un café de la voix la plus calme que je pouvais rassembler et elle a répondu par un "oui, tant que vous avez des vêtements" d'une sorte de voix joyeuse. Jenn et je me suis toujours bien entendu mais elle ne m'a jamais vraiment réchauffé en tant que tel. Il m'a toujours parlé d'une manière qui m'a fait sentir que je n'étais pas assez bien pour sa fille, mais Cathy a choisi d'être avec moi pour qu'elle accepte. Je ne suis pas un méchant, je travaille dur, j'offre à Cathy et ses 2 enfants un bon style de vie, une belle maison, de belles voitures et surtout je la traite presque comme une reine.

Jenn sort dans une jupe bleu marine avec une chemise blanche et une veste de costume bleue. Elle avait l'air très professionnelle. Jenn enlève la veste et la pose sur le dossier d'une chaise à la table à manger et alors que je la regarde, je réalise que je la regarde d'une manière totalement différente maintenant. Je suis la ligne si sa jupe passe par-dessus ses fesses, je prends tout et je me dis qu'elle a de jolis fesses rondes. Comment n'ai-je pas remarqué cela avant. Jenn s'assoit ensuite au bar du petit-déjeuner et prend son café dans sa main et ne dit pas grand-chose du tout, alors j'ai pris sur moi de dire «hé, euh, écoute, je suis désolé pour ça Jenn. Je n'avais pas réalisé que quelqu'un d'autre était ici. Je pensais qu'avec Cathy et les enfants partis, la maison était toute à moi, donc je ne me suis pas soucié des vêtements » Jenn avait un léger sourire sur son visage en répondant « c'est ce que je pensais aussi. Je ne t'ai pas entendu rentrer à la maison hier soir". Je m'entraîne après avoir déménagé à la campagne il y a quelques mois en voiture pour aller en ville chaque jour pour le travail. Jenn se sentait de plus en plus fatiguée chaque semaine, alors Cathy a proposé à sa mère de l'utiliser. de notre chambre d'amis pendant la semaine. Jenn ajoute "J'espère que ce n'est pas un problème". Comme je travaillais la plupart du temps à l'extérieur, je pensais que ce n'était pas une si mauvaise idée car c'était plus de compagnie pour Cathy pendant mon absence.

L'ambiance dans la pièce commença à s'améliorer un peu tandis que nous discutions et mes yeux commencèrent à vagabonder. Je pouvais distinguer le soutien-gorge en dentelle blanche essayant de contenir les seins de Jenn et sa chemise me laissait voir juste un soupçon de son décolleté. J'essayais d'être discret tout en ayant mon petit pervers sournois. Remarquant les petites taches de rousseur qui ornaient son décolleté et la façon dont ses seins bougeaient un peu pendant qu'elle parlait, j'ai recommencé à être un peu excité. Je suis sûr qu'elle m'a surpris en train de regarder à une ou plusieurs reprises mais je faisais de mon mieux pour être discret. J'ai offert à Jenn un deuxième café qu'elle a accepté et je suis presque sûr de l'avoir vue regarder le renflement à l'avant de mon short alors que je sortais le lait du réfrigérateur. Nous avons bavardé un peu plus pendant que nous prenions notre café, puis Jenn est partie travailler.

Ma journée s'est déroulée sans incident et je me suis contenté de déballer mon ute et de faire quelques travaux dans la maison. Dans la soirée, Cathy et les enfants sont rentrés à la maison et elle m'a informé que sa mère restait avec nous et comment cela s'était passé. Jenn est arrivée à la maison juste avant le dîner et nous nous sommes tous assis pour discuter et discuter. Rien n'a été dit à propos de la matinée, alors je l'ai laissé là. Cathy et moi sommes allées nous coucher vers 22 heures avec Jenn disant qu'elle allait lire pendant un moment. Allongés dans le lit à côté de Cathy, nous avons bavardé un peu en nous caressant doucement. Nos lèvres se rencontrèrent et la langue de Cathy fit son chemin dans ma bouche. Mes mains ont remonté le long du corps de Cathy et j'ai pris son sein droit dans ma main. Comme cela semble fonctionner dans la famille, Cathy a également une belle paire de seins. Elle a une paire de seins 12dd qui sont d'une belle couleur blanc crème avec de beaux mamelons rouge foncé avec une aréole d'environ 2 pouces de diamètre. Son ventre n'est pas tout à fait plat mais près de lui. Elle a un teint crémeux avec une peau douce et lisse. Ses jambes sont longues et très galbées et mènent à un beau cul rond. Pas aussi ferme qu'avant mais je ne m'en plains pas.

Je romps notre baiser et me dirige vers son cou en l'embrassant et en le mordillant doucement au fur et à mesure. Cathy guide lentement ma tête vers le bas jusqu'à ce que ma bouche soit sur son sein droit. Je prends son mamelon dans ma bouche pendant que ma langue fait un petit cercle autour de son mamelon. Je prends son mamelon gauche entre mon pouce et mon doigt en le tirant doucement et en le tordant. Je sens la poitrine de Cathy monter et descendre alors que sa respiration devient plus lourde et je prends comme signal pour continuer vers le sud le long de son corps. J'embrasse son ventre au fur et à mesure, puis j'arrive à la mèche de cheveux familière qui me guide vers sa chatte. Alors que j'embrasse sa petite mèche de cheveux, elle attrape ma tête et la pousse vers le bas. Elle s'impatiente. Je trouve son clitoris avec ma langue et commence à faire de petits cercles autour de lui, Cathy répond en enfonçant ses hanches dans mon visage. Je peux goûter son jus et le sentir commencer à couler alors que son corps commence à se tendre. Elle commence à gémir bruyamment alors qu'elle tire un oreiller sur son visage pour étouffer le bruit. Après quelques secondes, son corps se détend et elle rigole d'un " oups maman est là ". Je glisse vers le haut de son corps et guide ma bite vers sa cible très humide, facile la pointe dedans et d'une bonne poussée elle est enterrée jusqu'à la garde à l'intérieur ma dame. Lentement, nous baisons dans la position du missionnaire tout en nous embrassant doucement. Ses hanches commencent à se cabrer. "Attends, prends-moi par derrière avant que je revienne" dit Cathy entre de fortes respirations. Nous roulons en place Cathy sur ses mains et ses genoux avec elle jambes écartées pour qu'elle puisse jouer avec son clitoris. J'entre par derrière, prends ses hanches et commence à pousser. Pendant que je la frappe par derrière, j'humidifie mon pouce avec de la salive et le pousse doucement dans son petit cul serré. Elle commence à buck et gémir un peu plus fort. Elle enfouit son visage dans le matelas alors qu'elle est sur le point de venir essayer d'étouffer le son de son orgasme en attente. Le petit diable en moi prend ma main libre, la glisse dans son dos et attrape un poing plein de Alors qu'elle commence à hurler le début de son orgasme, je lui tire suffisamment les cheveux pour soulever son visage hors du matelas. Alors que sa chatte serre ma bite, je sens mon propre orgasme bouillir avec deux bonnes poussées dures que je décharge dans la chatte tremblante de Cathy. Peu de temps après, nous cuillerons alors que nous nous endormons.

Je me réveille le matin avec Cathy qui m'embrasse sur le front, elle est habillée et prépare les enfants pour l'école et est sur le point de sortir. Nous nous souhaitons une bonne journée et les enfants crient "à bientôt Mark", je réponds par "bonne journée les gars. À ce soir"

Je me lève du lit et saute dans la douche, ma bite est pointée vers moi comme pour dire "bon travail hier soir mon pote". J'envisage de me masturber sous la douche, mais je décide de ne pas prendre de serviette et d'enfiler un short. Dehors dans la cuisine La bouilloire est allumée et j'appelle "Tu aimes le café Jenn". Je reçois une réponse étouffée de la salle de bain de rechange. Alors je prépare les tasses. La porte de la salle de bain s'ouvre et ma belle-mère est enveloppée dans un serviette avec une autre nouée autour de ses cheveux. Marchant vers sa chambre, elle ajuste la serviette sur sa tête alors que je demande "était-ce un oui pour le café" elle s'arrête à mi-chemin pour dire "oui s'il vous plaît", avec ses mains occupées à sa tête la serviette autour de son corps tomba directement sur le sol.

Mon cerveau est devenu fou "oui oui alléluia oui oui" me suis-je dit. Je ne la quittai pas des yeux. Rassemblant tout mon courage, j'ai dit "alors nous sommes des nudistes ici maintenant" ?

Attrapant frénétiquement sa serviette, Jenn répond "non, nous ne le sommes pas" d'une voix sévère. "Vous avez des vêtements" alors qu'elle commence à se couvrir avec sa serviette.

"Putain", ai-je pensé en attrapant mon short et en l'envoyant au sol. "C'est tellement plus relaxant comme ça", ai-je dit avec un sourire.

Mon cœur battait la chamade en attendant qu'elle revienne d'un ton fougueux. Mais tout ce qui s'est passé était un "attention, ne renversez pas l'eau bouillante. Je serai dehors dans une seconde"

" Putain de merde ", ai-je pensé. Jenn est peut-être d'accord avec ça. Et une seconde plus tard, elle sort avec juste les deux serviettes qu'elle avait drapées sur son bras.

Accrochant les serviettes humides sur la chaise, elle me dit "En fait, je suis assis ici nu et profite de mon petit-déjeuner depuis que je reste ici. Et bien après hier et encore ce matin, tu m'as attrapé nu, je suppose que je n'ai pas vraiment tout ce qui reste à cacher. Et hier, avec toi qui étais nue et tout et ta chute effrontée de ton short, je me suis dit pourquoi pas.

« Hier a été un choc, je ne savais pas que tu étais là, mais ce matin, quand tu as laissé tomber ta serviette, je me suis dit pourquoi pas », ai-je dit avec un clin d'œil.

"Je n'ai pas laissé tomber ma serviette, elle est tombée" elle est revenue avec

Pendant que je préparais les cafés, j'ai proposé de faire des toasts à Jenn et elle a accepté avec un sourire. Qui aurait pensé qu'être nue avec ma belle-mère adoucirait le ton qu'elle utilisait pour me parler. Pendant que je préparais les boissons et que les toasts cuisinaient, je pouvais sentir qu'elle me regardait.

Alors que je lui tendais son café, Jenn m'a regardé avec un sourire sournois et m'a demandé "est-ce que cette chose descend jamais" en regardant droit vers ma bite pointant vers le haut. " il pointait vers le plafond hier et maintenant il recommence "

J'avais complètement oublié ma bite et j'étais bien trop occupé à essayer de la jouer cool tout en profitant de la vue devant moi. Avec les joues chaudes, j'ai répondu "euh désolé pour ça. C'est vous savez, le matin, être près d'une femme nue et tout. Je vais bientôt descendre"

Jenn avait presque l'air un peu triste et a dit « ne sois pas désolée. C'est agréable à voir. Je n'en ai pas vu d'aussi dur depuis longtemps. Elle est entrée me dire qu'elle et son mari Ned n'étaient pas nus l'un autour de l'autre depuis dix ans. Il avait pris beaucoup de poids après un accident et n'en avait jamais perdu. Non pas qu'elle le trouvait peu attrayant, c'était son manque d'énergie et avait quelques problèmes de performance à ce sujet. Et à cause de ses ronflements, ils dormaient dans des chambres séparées.

Ne sachant pas si je devais complimenter Jenn sur ses atouts, j'ai jeté un coup d'œil désinvolte sur son corps alors qu'elle sirotait son café. « Voyez quelque chose que vous aimez dans le vieux corps », a-t-elle demandé avec un œil interrogateur.

En rougissant un peu "ce qui ne va pas", j'ai répondu "tu as une silhouette époustouflante. Et pour être honnête, ça va prendre un moment avant que ça ne tombe" en regardant ma bite

Avec un sourire sincère et une touche de rouge sur ses joues « Je suis contente. J'aime le regarder.

Nous avons continué à prendre notre petit-déjeuner et à ne pas nous regarder si sournoisement. Avec ses seins assis juste au-dessus du comptoir du petit-déjeuner, je n'ai pas vraiment bien regardé le reste de son corps. Je mourais d'envie d'en voir plus. Je pouvais sentir ma raideur quitter ma bite lentement et j'ai pensé que je pouvais presque voir une touche de déception sur le visage de Jenn. J'ai pris un peu de courage et j'ai dit " J'ai remarqué hier que tu étais totalement chauve là-bas " en hochant la tête sous le comptoir " excusez-moi de demander mais si vous et Ned ne l'êtes pas…. " J'ai fait une pause.

Jenn recula un peu sa chaise et, les jambes légèrement écartées, passa sa main sur son monticule pubien, me regarda et dit : « Ce n'est pas pour Ned. Il n'aime pas vraiment être chauve. Mais à mesure que nous vieillissons et que les cheveux commencent à devenir gris, je n'aime pas vraiment voir des gris là-bas.

En regardant Jenn passer ses mains sur son monticule pubien lisse, ma bite revient à toute son attention. Alors que sa main glisse d'avant en arrière, ses lèvres s'écartent juste assez pour que je puisse voir son jus scintillant. Elle apprécie évidemment toute la scène ou peut-être juste sa propre touche. Je trouve ma main sur ma bite et me caresse en regardant ma belle-mère me montrer sa chatte chauve. Elle me regarde et demande "tu aimes ça" puis baisse les yeux pour me voir caresser ma bite striée palpitante.

Je balbutie "c'est le chat le plus savoureux sur lequel je pense que j'ai jamais eu le privilège de poser les yeux"

Je ne pense pas qu'elle m'ait écouté car ses yeux étaient fixés sur ma main glissant d'avant en arrière le long de mon manche. En même temps, son majeur s'est frayé un chemin dans sa petite fente parfaite. C'était de loin la chose la plus chaude que j'aie jamais vue. Je pouvais sentir une petite quantité de liquide pré-éjaculatoire commencer à pleurer de l'œil de ma bite et j'ai vu les yeux de Jenn commencer à briller. Aucun mot n'est prononcé alors que nous nous regardons commencer à se masturber de plus en plus vite. Jenn lève sa main gauche et commence à jouer avec son sein gauche, massant doucement le mamelon en serrant. Ses yeux sont fixés sur ma main qui est maintenant presque floue alors qu'elle glisse d'avant en arrière. Tout comme le majeur de Jenn. Un faible gémissement commence à venir de ma belle-mère alors qu'elle commence à balancer ses hanches d'avant en arrière. Elle se mord la lèvre alors que son majeur tourbillonne sur son clitoris.

Je suis enivré par la vue devant moi, cette magnifique femme de 58 ans se frottant frénétiquement devant moi. Je commence à ressentir cette sensation familière alors que mes couilles commencent à se resserrer. Je suis sûr que Jenn le sent aussi alors que son branlette devient plus intense. Ses hanches tremblent, sa lèvre inférieure tremble, sa chatte et sa main sont enduites de son propre jus. Ses gémissements deviennent plus forts mais tout le temps elle est concentrée sur ma bite. Je ne suis pas sûr de pouvoir durer beaucoup plus longtemps quand j'entends "cum for me". Je veux le voir ". Et c'est tout. La première corde a tiré presque tout le chemin à travers le bar du petit-déjeuner atterrissant juste devant Jenn. À ce moment précis, j'ai entendu Jenn hurler de plaisir, son doigt était flou car cela la faisait fonctionner. clito, ses hanches se débattaient sauvagement alors qu'elle me regardait avec de grands yeux tirer corde après corde de ma semence au-dessus du bar du petit-déjeuner.

Alors que mon orgasme commençait à s'estomper, j'ai dû saisir le banc pour garder l'équilibre. J'ai regardé et Jenn était assise, haletante, regardant fixement la charge de sperme qui avait été tirée au-dessus du bar du petit-déjeuner. Elle tremblait avec juste de minuscules gouttes de sueur sur son front. Quelques instants plus tard, nous nous sommes regardés.

"Putain c'était intense" était tout ce que je pouvais dire.

Jenn m'a regardé et a répondu « euh oui, on pourrait dire ça. Il semble que les choses soient devenues un peu incontrôlables"

Je pouvais résister à "non, je pense que le problème était d'être entre mes mains" avec un sourire timide.

"Peut-être qu'on devrait se nettoyer un peu", proposa Jenn.

« Devrions-nous prendre une douche ? » ai-je demandé

"Je ne pense pas que ce soit une bonne idée Mark, les choses sont allées un peu trop loin comme ça" a été la réponse qui m'a remis à ma place. elle fit un geste pour se lever.

Je me suis déplacé pour allumer la bouilloire alors qu'elle se levait, alors que je me retournais pour jeter un autre regard sur la forme nue sur le point de s'éloigner, j'ai vu Jenn ramasser un doigt de mon sperme sur le banc et lui lécher le doigt. Elle a levé les yeux et m'a vu regarder, son visage est passé de choqué à un clin d'œil effronté en une seconde. J'ai regardé où elle était assise et j'ai remarqué une petite tache humide sur sa chaise. Jenn est apparue 2 minutes plus tard, habillée de la même manière que la veille, alors que j'étais sur le point de nettoyer le désordre que j'avais laissé sur le comptoir. Elle m'a pris le chiffon et a commencé à l'essuyer, pas avant d'y avoir de nouveau trempé son doigt.

"C'est un gros gâchis que tu as fait compte tenu de ce que tu as fait avec Cathy hier soir." dit-elle avec un sourire.

"Qu'est-ce que tu sais d'hier soir" ai-je rétorqué

« Pas grand-chose, mais on dirait que vous avez rendu ma fille heureuse avant de vous endormir », a fait remarquer Jenn.

Nous avons terminé notre café avec quelques regards sournois l'un vers l'autre puis Jenn s'est levée en disant "il est temps pour moi d'aller travailler". Elle s'est approchée de moi et m'a donné le premier câlin égal partagé entre nous deux. Je pouvais sentir ses seins pressé fort contre moi. Avec un rapide bisou sur la joue, elle était à la porte en disant "Je te verrai dimanche soir. Passe un bon week-end" puis elle est partie.

Le week-end s'est déroulé sans incident et consistait en la course habituelle et les travaux autour de la maison. Dimanche après-midi, Cathy a demandé "que devrions-nous faire pour le dîner"

"Je ne suis pas sûr, si nous sortons, ta mère viendra avec nous" ai-je répondu

"aucune maman ne sera là avant demain, elle va directement au travail le lundi puis vient ici le soir" a déclaré Cathy

"Elle a dit à dimanche alors qu'elle a franchi la porte vendredi" ai-je répondu

Cathy avait l'air un peu perplexe, haussa les épaules et continua à bricoler dans la maison. J'ai décidé d'aller au garage pendant un moment et de faire quelques travaux sur ma voiture. Quelques bières et quelques heures plus tard, Cathy annonce que le dîner sera prêt dans une demi-heure. Je range mon outil puis je me dirige vers l'intérieur pour prendre une douche. Alors que je traverse la cuisine, je vois que Jenn aide Cathy à préparer le dîner. Cathy porte un short en coton et un t-shirt sans manches. Je peux voir qu'elle n'a pas de soutien-gorge à la façon dont ses seins se balancent lorsqu'elle bouge. Ce n'est pas rare car elle le jette normalement quand elle est à la maison. Jenn porte presque le même short mais porte un maillot ample sans son soutien-gorge également. Je prends une seconde pour admirer les deux femmes debout et les déshabille mentalement. Les deux sont de belles dames et Jenn est à peu près une version légèrement plus ancienne de Cath. La seule différence est que les seins de Jenn sont un peu plus gros et légèrement plus gais.

Je pars pour ma douche, quand j'ai fini, je dîne avec le reste de la famille. Nous regardons tous la télé ensemble et j'en profite pour regarder les seins de Jenn pendant qu'elle regarde la télé. Nous décidons tous qu'il est temps d'aller au lit, alors que Cathy et moi nous blottissons, je fais mon geste pour faire l'amour. Elle m'informe qu'elle a ses règles donc c'est hors de question. Je suis allongé là avec une semi-érection excitée après avoir vérifié les seins de Jenn et on dirait que je vais sans soulagement. J'aurais pu demander une pipe à Cathy à la place, mais c'était l'une des choses qu'elle ne ferait pas. Au cours des 5 années où nous étions ensemble, je n'ai reçu qu'un total de quatre fellations. Je suis parti dormir une bite semi-dure dans ma main.

Lundi matin, je me réveille avec Jenn qui crie "le café est prêt, la tête endormie"

Je sors du lit, enfile un short et me dirige vers la cuisine. Jenn est debout dans la cuisine en train de verser le lait dans les cafés. Elle porte le même maillot qu'hier soir mais porte un short en soie. J'admire la vue devant moi. Bien que sa tenue montre les courbes de son corps et soit sacrément belle, je suis toujours un peu déçue qu'elle ait choisi de porter des vêtements.

« Tu t'es habillé ce matin », lui ai-je demandé. « J'espérais que tu t'en serais encore passé ».

Elle m'a souri en disant "J'y ai pensé, mais encore une fois je pense que les choses sont allées un peu trop loin vendredi matin. Tu as dû en avoir aussi sinon tu n'aurais pas mis de short"

"Je peux arranger ça" j'ai dit "considérez qu'ils sont partis"

"Attends une seconde" dit Jenn en levant la main. " Voulez-vous des toasts ?" demanda-t-elle en essayant de changer de sujet.

"oui s'il vous plait" répondis-je en essayant de cacher ma déception

Alors que Jenn se penchait pour prendre le grille-pain dans le placard, je restai assise là à regarder ses belles fesses rondes couvertes de soie. Son short remonta un peu pour révéler un soupçon de ses lèvres lisses entre ses jambes. En presque un instant, ma bite a pris vie, formant une tente devant mon short. Jenn se retourne avec le grille-pain dans ses mains et me voit immédiatement debout, le café à la main, ma bite s'efforçant d'être libérée de mon short. Elle regarde un peu plus longtemps qu'un regard puis pose le grille-pain sur le banc.

"Qu'est-ce qui t'a pris" demande-t-elle d'une voix sévère mais un regard adouci sur son visage

"Eh bien, c'était quand tu t'es penché tout à l'heure, et ce que tu portes n'aide pas beaucoup non plus" était tout ce que je pouvais trouver.

« Merde », dit Jenn, « cette chose semble toujours pointer, ou il ne faut pas grand-chose pour qu'elle pointe. Avez-vous besoin de l'ajuster ou quelque chose, ça n'a pas l'air très confortable "

Je colle ma main sur mon short et déplace la tête de ma bite vers le haut pour que la pointe pointe vers mon ventre sans appuyer contre mon short. Le résultat étant que la tête dépasse clairement de la ceinture et bien en vue. Jenn semble essayer de ne pas le regarder en portant le toast, mais son œil revient sans cesse sur le haut de mon short. Je m'assieds sur le tabouret au bout du comptoir et avec la ceinture tenant ma bite contre mon corps La tête commence à pousser dans mon ventre.

Jenn regarde et a un petit rire et déclare l'évidence "ça te pique dans le ventre, ça a l'air encore plus inconfortable qu'avant. Pour l'amour de Dieu, enlevez-les déjà"

Je me lève et enlève mon short. Ma bite jaillit librement et pointe joyeusement vers Jenn. Ses yeux semblent presque pétrifiés fixant l'une des meilleures érections de ma vie, puis elle s'en sort presque avec un petit hochement de tête.

"Hé euh Jenn, je me tiens ici aussi nu que possible" j'ai commencé

"Je ne suis pas aveugle" dit-elle avant que j'aie fini

"Je me sens un peu à l'écart" ai-je terminé. "Tu ne me rejoins pas"

"Je ne pense pas que ce soit une bonne idée après ce qui s'est passé vendredi" était la réponse courte

Jenn me tend mon toast et se tient près de moi en train de manger le sien. Elle me regarde puis ma bite puis de nouveau vers moi et dit simplement « c'est toujours debout. Il n'a pas baissé le moins du monde. »

"Non, ce n'est pas le cas" ai-je remarqué "et c'est aussi dur qu'une brique" alors que je prends ma main droite et essaie de la plier pour montrer à quel point c'est vraiment dur.

"Arrête ça" hurle presque ma belle-mère "tu vas te faire du mal" alors qu'elle me prend la main pour essayer de m'arrêter.

Sa main est sur la mienne, je ne peux pas résister et je glisse rapidement ma main sous la sienne, puis en utilisant ma main libérée, guide la sienne sur ma bite. Elle essaie de s'éloigner mais je la tiens là et dis "c'est assez dur n'est-ce pas"

Après trois ou quatre coups, Jenn retire sa main et dit « oui, oui c'est très dur. Et comment oses-tu mettre ma main dessus comme ça"

"Je suis désolé, je pensais que c'était ce que tu cherchais, j'essayais juste d'aider" était tout ce que je pouvais trouver

« Hahaha », rit Jenn. « Tu penses vraiment que je tendrais la main et t'attraperais comme ça. Je veux dire allez vraiment"

"Eh bien, tu as l'air d'aimer le regarder, tu m'as même dit d'enlever mon short, et en plus tu l'as atteint" dis-je en jouant la victime confuse du mieux que je pouvais.

"Eh bien, je n'étais pas" était tout ce qu'il lui restait "maintenant mangez votre toast"

Nous mangeons en silence. Jenn regardait à peu près le banc avec une sorte de regard mi-pensif et mi-rêveur sur son visage. De mon côté, je faisais courir mes yeux de haut en bas sur son corps en observant chaque petit détail, jusqu'à la quantité suffisante de seins latéraux que je pouvais voir à travers le bras de son maillot. Alors que Jenn était concentrée sur la pensée de ce qu'elle pensait, je me suis donné quelques coups sournois juste pour garder les choses intactes. J'aime la façon dont les yeux de Jenn semblent scintiller quand elle regarde ma bite.

Pour briser le silence, j'ai demandé "est-ce que nous sommes bons"

Avec un sourire chaleureux, elle a dit "oui bien sûr, nous sommes bons"

« Eh bien, dans ce cas, qu'en avez-vous pensé ? As-tu aimé ? » demandai-je avec un grand sourire, espérant que si ma question lui faisait plaisir, elle penserait que je fais juste la lumière sur la situation.

Sa tête se tourna vers moi avec une expression laconique, puis voyant mon sourire stupide s'adoucir. Un sourire effronté est apparu sur son visage et a dit "c'est la piqûre la plus dure que j'ai eue entre les mains depuis des années, c'était très agréable et si vous avez de la chance, je pourrais même le refaire"

Cela a dû être dit pour la valeur de choc parce que je suis sûr que mes expressions faciales étaient une surprise absolue, et avec son sourire comme si elle avait eu la réaction qu'elle voulait, je suis revenu avec "ha je pense que vous parlez tous, mais si vous alors choisissez de vous sentir libre d'aller de l'avant"

Elle a semblé réfléchir une seconde, puis je suis sûr qu'elle s'est mordu la lèvre inférieure en tendant la main et en prenant ma bite dure dans sa main. Sa main était incroyablement douce, douce et sa prise était parfaite alors qu'elle commençait à caresser lentement. Nous avons tous les deux regardé sa main glisser de haut en bas le long de ma hampe comme si nous étions hypnotisés. Après environ une minute environ, elle m'a regardé avec un sourire et a haussé les sourcils et a dit "All talk hey" en me lâchant. Elle a agité une main devant son visage comme pour s'éventer et a dit "ouf il fait chaud ici"

J'ai suggéré "Peut-être que ce sont tous ces vêtements que vous portez"

A quoi j'ai répondu "tu n'as pas fini ton café"

"Je pense que ce serait la chose la plus cool dans la pièce maintenant" de ma part

« Sois gentille et mets la bouilloire alors, je dois juste aller aux toilettes », a demandé Jenn

Je me retourne, mets la bouilloire en marche et rince les tasses en me sentant un peu arraché. Ici, je pensais que j'allais me faire branler par ma belle-mère, puis elle s'en va. J'entends la chasse d'eau des toilettes alors que je verse le lait dans les tasses fumantes et alors que je me retourne, je vois Jenn revenir dans la pièce. Elle est revenue en tendant la main à côté d'elle totalement nue avec un simple "heureux maintenant"

"Putain ouais" j'ai laissé échapper "Je ne sais pas ce qui est mieux la sensation de ta main ou la vue devant moi"

Je reçois un petit rougissement en guise de réponse. Jenn s'approche et me prend sa tasse en serrant doucement ma bite avec sa main libre. Elle se tourne pour se diriger vers le comptoir et je parviens à lui frotter rapidement la joue droite alors qu'elle s'éloigne.

Elle se tourne et dit "Tu penses que tu as le champ libre pour me toucher maintenant"

« Je n'ai pas pu résister à » lui sourire « en plus, ce n'était pas loin de ce que tu as fait »

"ce n'est pas du tac au tac" me dit-on d'une manière plutôt factuelle.

Je la regarde droit dans les yeux et prends ma bite dans ma main et commence à l'alimenter. Ses yeux vont directement dessus. Elle s'approche, sa poitrine nue touche mon bras. Sa main glisse vers le bas et pousse la mienne hors de ma bite. Elle commence à caresser lentement. Ma main droite trouve son ventre et glisse jusqu'à ce qu'elle prenne le sein gauche de Jenn.

"Qu'est-ce que tu penses que tu fais" demande-t-elle doucement

Je réponds en passant ma main sur sa poitrine. Son mamelon est dur et sort tout droit, je le prends entre mon pouce et mon index en le tirant doucement. Je masse sa poitrine pendant un petit moment avant de m'enhardir et de faire courir ma main sur son ventre. Au moment où mon doigt touche son monticule, elle libère ma bite attrape mon poignet et dit non, nous ne devrions pas faire ça. Je continue à faire de petits mouvements de frottement sur son monticule lisse et je pousse très légèrement vers le bas. Après quelques secondes, mes doigts trouvent la fente de Jenn et une petite poussée plus bas, Jenn sent mon doigt toucher son clitoris pour la première fois. Elle a toujours la main sur mon poignet car elle semble tenir ma main sur sa chatte très humide. Sa tête recule alors qu'elle gémit doucement. Je regarde sa grosse poitrine commencer à se soulever alors que je fais de petits cercles sur son clitoris avec mon majeur. Je me penche et prends son mamelon droit dans ma bouche. Sa main libre attrape ma tête et la maintient contre sa poitrine alors que je lèche, suce et mords doucement ses mamelons en passant de l'un à l'autre. Son corps commence à se sentir un peu tremblant et ses jambes commencent à céder. Je la tiens presque debout et je décide de la soulever sur le banc.

Jenn demande "qu'est-ce que tu fais, je ne peux plus te joindre"

« Détendez-vous », ai-je dit en commençant à me pencher en avant.

Écartant ses jambes, je place ma main sur son bas-ventre et glisse mon pouce dans sa jolie petite fente. Je trouve le nœud que je cherche et fais de petits cercles avec mon pouce. Jenn se repose avec ses mains sur le banc penche la tête en arrière en laissant échapper un petit gémissement. Je me penche en avant et remplace mon pouce par ma langue.

La chatte de Jenn est trempée et le goût est incroyable, elle commence à gémir plus fort alors que ses cuisses commencent à se refermer autour de ma tête. Ses hanches commencent à se cabrer et je suis tombé sur l'une d'elle pour saisir l'arrière de ma tête. She lets out one god oh mighty moan and I feel her juices begin to saturate my face. After a second or two her body goes limp. Her hand gently pushes my face away and almost whispers “ fuck I have never had an orgasm so quick before"

“ look at you face” Jenn says as she opens her eyes and grinning like a loon. “Swap places with me" she instructs as she gently slides off the bench.

She wobbles a bit as her legs take her weight and I reach out to steady her. “ Go on get up" she says.

I climb up on the bench sitting with my legs dangling over the side. She walks up to me, takes my cock in her hand. Stoking it she looks my in the eye and with a shrug leans forward and runs her tongue over the head of my cock. Her tongue circles the head a few times. The warmth of her tongue is amazing. And quick as a flash she takes my whole length into her mouth. I feel her throat throbbing around the head of my cock. I hear her start to gag a little, then her head comes back up. Jenn sucks my cock like I've never been sucked before. She cups my balls jerks my cock with her hand and take whole length time and time again. This woman is an expert cock sucked I surmise. I let her know that I'm not far off cumming and she seems to double her efforts. This is too much for me and I begin to unload into her mouth. I hear her gag a little as shoot what feels like the biggest load I have ever shot.

Jenn continues to keep my cock in her mouth after I have come cleaning up every drop of my jizz. As I begin to soften in her mouth she draws her head back letting my cock fall with an audible plop. I look down at my mother in laws face and see she has a small dribble of cum running down her chin. “you missed a bit" as I motion to her chin. She licks her lips then her finger wipes the small dibble of her chin then she sucks her finger clean.

“You look like you need a cup of coffee, and I will make you something to eat" Jenn says as I sit on the bench with my head still spinning. I watch Jenn move around the kitchen as she makes breakfast, I see the slick lines left over from her orgasm still shining on the inside of her leg. My head stops spinning as I slide of the bench and head to the bathroom. Once finished taking care of business I head back to the kitchen to find Jenn bending over looking in the dishwasher, her smooth lips peeking out from between her thighs. Fuck me I haven't seen anything so hot in a long time, I feel the familiar feeling of blood beginning to flow back to my cock once again. Jenn turns as she hears me enter and tell me to take a seat. Her eyes drift down to my crotch. “Again" she say questioningly “You are hard again. I think I need to have some actual food in my stomach to get me through the day. Now have your breakfast"

As I sit and eat Jenn eats while cleans up the kitchen in between bites of her toast. Under the counter I give my cock slow gentle strokes as I watch Jenn move around. We share a bit of small talk trying to act as if nothing had happened between us, all the while I'm thinking I want to bury my cock in that smooth sweet pussy. Jenn finishes her breakfast and announces that she is going for a shower and walks off across the lounge room towards the bathroom. Once the water is running I head to the bathroom to join Jenn. I walk in and a greeted with a “And what do you think you are doing? You and that hard dick of yours can go away, I need to go to work today.”

“I will wash you back for you" I reply as I step into the shower.

Jenn turns her back to me and hands me the body wash. I wash her back then gently massage her shoulders then my soapy hands slide over and start to massage her tits, as I reach forward my hard cock nestles neatly in her soapy ass crack. He hand comes around and starts to stoke me. Jenn tilts her head back and says “Can you make it quick, I'm already late for work"

With bit of a shocked reaction a say a quick “Sure" as I push her to a bent over position . She guides my stiff cock to entrance of her pussy and I slowly push. I savor the feeling as all of my 8 and a half inches slowly slide into the warmth of my mother in laws pussy. Its warm wet and surprisingly a snug fit. I begin to thrust. Jenn tells me to go steady for a bit. I'm looking down at Jenn’s back as I watch myself disappearing inside her, I see her little asshole winking at me so I rub a little soap on my thumb then gently press it against her ass. Jenn starts to thrust back against me and I take it as my cue to pump harder and my free hand grabs her hip and I begin pound away on my mother in law adding more and more pressure to my thumb. In no time my thumb is buried in her ass as I pound her from behind. I look up and see she has one hand against the wall and the other look to be between her legs. She starts a deep moan from somewhere deep inside her and feel her pussy tighten around my cock, and my thumb feels like its about to get crushed as Jenn has her second orgasm for the morning. I remove my thumb grab hold as I feel the pressure in my ball begin to rise and then I feel the old familiar feeling. I'm pumping away as I start to cum shot after shot as I unload into Jenn’s pussy I start to wonder if I'm going to stop cumming. I don’t think I've ever cum that hard or that much before. My knees begin to buckle a little as the waves of my orgasm hit, l lean back a little and my cock slips from inside Jenn. We have a quick wash then get out of the shower.

Jenn heads off to her room to get dressed while I make myself a coffee, Jenn declined as she was already late for work. Once dressed she walks out comes up and gives me a kiss square on the lips the says “Thank you stud, I haven't felt this good in years" then she left for work. Later that day my boss called saying he needed me in the yard for the rest of the week, much to my dismay that meant early starts and late finishes. No more naked coffees with Jenn and no chance of a repeat of our shower together.

I work the next week in the yard as well, its hot as hell all week and I'm totally buggered. Friday afternoon I knock off early so that Cathy and I can take the kids to the airport. They are flying to Sydney to spend the school holidays with their father. Cathy and I get home around 6 with a pizza, movie and a few drinks and turn the aircon on. Fuck its blowing hot air, looks like its packed it in. I head out to the shed and grab an old fan as Cathy opens every window in the house. Sitting on the lounge feeling hot Cathy stands and strips all he clothes off and says" we are alone, the kids aren't here so why not". I agree and stand up and do the same. Cathy gets up and takes our clothes to our bedroom then come back to the lounge. Being in front of the fan naked sure helps cool us down. Half way through the movie I hear the front door open and I hear Jenn call out “hello". Cathy is in the kitchen making drink and comes walking into the lounge at the same time as her mother and tries to cover herself and spills the drinks. Jenn looks around and notices we are naked and starts to apologize, while I tell her that the aircon broke and its hot.

Cathy looks at me and says" Your not even going to cover yourself"

To which I reply “ Nar you've both seen it all before, I got nothing to hide, plus its to hot to be covered"

“What do you mean we both seen it all before. When has mum ever seen you naked" Cathy asks in a confused manor

I go on to tell Cathy about the first morning I got home and add how embarrassed we both were and not saying anymore about our mornings together. Having had a few drink under her belt Cathy finds the story hilarious and asks why I hadn't said anything before. I told her I didn't think it was worth mentioning. I look over a Jenn and ask if she would prefer us to put our clothes on and she answered with “ its your house, I cant really ask you too can I. I don’t want to intrude on you night so I might head home"

Its unusual for her to come to our house on a Friday night and after asking what brings her here we find out her husband Ned was leaving early in the morning to go on a fishing trip with some mates, so she thought she might call in a see what we had planned as she didn’t feel like being in the country by herself. I told Jenn she wasn’t intruding and she was welcome to stay, we have pizza and a movie. Cathy says to her mother” Put your things in your room and I will pour you a wine" while looking at me “ and we will just put some clothes on'

From Jenn's room we hear “ don’t worry about clothes, Mark is right its to hot. That is as long as you don’t mind if I join you.”

Cathy looks at me as if to ask my thought as I casually shrug as if to say I don’t care. She calls out to her mum “ Um I guess why not.” While heading to make some more drinks.

Jenn walks in and takes a seat on the lounge and asks again that she is not interrupting out night, then her and I make a bit of small talk about our day. Cathy returns with our drinks and we start the movie again for Jenn. After a while I get up to make another round of drinks and when I return I can feel both women looking. I hand out the drinks take a seat and watch the movie. Then its Jenn’s turn to make drinks Cathy leans over and whispered with a little giggle “ Mum keeps looking at your cock, it like she cant take her eyes off it"

I get a cheeky grin and whisper in her ear “Give it a few stroke and see if you can get it hard before she comes back in.” Cathy being a little tipsy by now thinks it pretty funny and grabs my cock and begins to stroke it. A couple of strokes later and its standing to full attention ready to be seen. Cathy leans in a whispers “ You know that’s probably the first hard cock mum has seen in a decade” and goes on to tell me about her parents sleeping arrangements, pretty much the same as Jenn had told me a couple of weeks ago. Jenn walks in and hands us our drinks and as she hands me mine her eyes seem to grow larger as they wander down to my stiff cock she seems to pause for a second then heads back to the kitchen for her drink.

“You see her eyes, they nearly popped out of her head” Cathy giggles.

Jenn comes in and takes her seat and after a few minutes Cathy asks “Can we swap seats hon, I'd like to lay down with my head on the arm rest if you don’t mind"

I stand up to let Cathy move over and as she move says “ careful you will take someones eye out with that" with a giggle. “ Mum watch out you could loose an eye" . Jenn put her and up a to mockingly protect herself as I turn and her hand is in just the right spot for my cock to fall tight into it. She gently pushes it away while feigning a little gasp. “Oh my god mum, you right are you? See a penis and you have to grab it" Cathy says while in a fit of laughter.

Jenn clearly embarrassed stammers “ no no I didn't mean to. I was an accident” blushing as she speaks. I take my seat and feel a little back handed slap on the side of my leg from Jenn. Cathy puts her feet on my lap and we continue watching movie. From the corner of my eye I see Jenn who in seated beside me taking more than a few glances at my crotch. I feel my erection slowly starting to fade as I slide my hand out of Jenn’s sight, underneath Cathy's legs and with a finger pointing upward I I follow the gap between her legs until I find what im looking for. To my surprise her pussy is nearly dripping wet. I slowly push it inside her and she closes her legs hard on my hand as to tell me, no way. Then Cathy trying to be cheeky attempts to stroke my fading erection with her feet. “ what are you doing" I ask Cathy

“ You were starting to fade so I thought I'd help you out a bit" she replies

“ I don’t think it will work with your feet" I tell her. “ Anyway what makes you think I need help"

“ You were going soft and I want to see you hard. I'm sure mum likes too” Cathy blurts out sounding more tipsy than before.

Jenn takes this opportunity to get up and offer another round of drinks telling Cathy she should think about some water instead. I watch Jenn walk into the kitchen admiring her body as she walks. Cathy wants to know what I'm looking at and I tell her I'm just checking out the scenery with a grin. She leans up to me and whispers “if you had the chance would you fuck my mum?

A little taken back by her question I reply “ sure why not” thinking if only she knew I already have.

Jenn comes back in with the round of drink and hand them out. Standing in front of me, I eye her from head to toe and having her pussy at eye level I stop and stare at her smooth mound. Cathy from beside me says out loud “ see something you like hon" with a giggle.

“ Yes I do” I tell her “ your mum is stunning and look at her smooth pus"

Jenn takes her seat and says “just watch the movie you two"

We settle back and watch the movie and Cathy attempts again to rub my cock with her feet. Jenn looks over and says" for gods sake, get you feet off him you are going to do some damage. Why don’t you use your hands already"

“ I cant reach and I can't move I'm comfortable” Cathy states

Then to my surprise or more shock Jenn pushes Cathy's feet away and takes my cock in her hand and begins to stroke. Cathy is silent and slack jawed watching her mother stoking my cock as it grows in her hand. It takes only a few seconds and my cock its hard enough to break bricks and Jenn continues to stroke while watching the movie. Cathy has her hand over her mouth in shock so I take the opportunity to once again slide my hand up the inside of her legs. This time she spreads slightly and I find her opening. It is soaking wet. I slipped two fingers straight in, my thumb up to her clit and began to rub. It only takes a minute and Cathy is starting to buck her hips lightly try not to let her mother know what's going on. My hand is soaking wet as I hear Cathy muffling her moan as she cums in my hand. Jenn hasn't skipped a beat and is stroking away on my cock. Cathy regains her composure and says “ you look like you're enjoying yourself there mum".

“Not as much as you by the looks of it" Jenn replies with a sly grin.

Cathy seems to be trying to melt into the lounge from embarrassment.

“And are you enjoying yourself Mark" Jenn asks.

“How could anyone not enjoy themselves like this. I'm sitting with 2 naked women, one has just had an orgasm in my hand while the other is giving me an amazing hand job.” I reply

“Well then everyone seems to be enjoying themselves them" Jenn says.

“So you are enjoying yourself too Mum" Cathy asks

“Well as I said, not as much as you but its ok" Jenn says

Cathy starts to get up and says “ I will make us all another drink.”

Cathy heads to the kitchen to make the drinks and Jenn looks at me for the first time since she has taken my cock in her hand. She smiles then leans forward and takes my cock into her mouth. I almost cum then and there. She only has it in her mouth for a couple of strokes then sits back up and her hand takes her mouths place. Feeling a little game I slide my hand up over her thigh, across her smooth mound until my middle finger finds it goal, I begin to rub Jenn's clit. She spreads her legs a little to allow my hand more room to move. She leans back and lets me pleasure her with my hand. Her hips are rolling slowly back and forth as if she is riding my hand. Softly moaning she rocks a little quicker and bits her bottom lip. Right as Jenn begins to cum Cathy walks back into the room with our drinks, she has a look of absolute shock on her face when she sees her mother start her orgasm with my hand between her legs. Jenn lets out a massive moan as the blissful feeling takes over her body. My hand is once again soaked.

Cathy speaks “ what the…. I mean I turn my back for a second and you're playing with my mums vag. What's next? You going to fuck her? I can't believe you just made my mum cum"

“ Oh shit sorry hun I didn't think you would mind. After all you didn't seem to mind her play with my cock while I played with you. And I thought it was only fair to return the favor" I replied a little worried Cathy was about to loose her mind.

She seems to think for a bit then smiles saying “ You are right, I guess I was just a little shocked. I mean who can ever say they watched their mother have an orgasm" and to Jenn who is slowly catching her breath “ and it looks like you didn't mind either mum"

Jenn looking a little embarrassed says “I think things may have gotten a little carried away. Im sorry dear”

“Meh it fine mum, don't worry about it” Cathy says “ to be honest I was half expecting Mark to be the one cumming with you playing with him"

“ Oh yes that right, poor Mark is still sitting here pointing that" Jenn nodding towards my erection.

With the drinks on the table Cathy reaches over and give me a kiss while stroking my cock a couple of times. She sits down and says “ well mum are you going to finish what you started or do I have to"

Jenn looks at my cock then Cathy and says “ oh as much as I was enjoying the feel of it I don't want to cause any problems. You go ahead dear. He is your man after all"

Cathy looks at her mum and says “ there will be no problems, and if it was anyone else I would not be happy, but you look like you're enjoying mum, go ahead"

Jenn reaches out and takes my cock in her hand and starts stroking. The feeling is amazing and sitting between my partner and her mother all three of us naked is one of the hottest things I have ever witnessed. I do all I can to stop myself from cumming and after about 10 minutes or so Jenn complains her wrist is getting sore. Cathy looks at me and asks" what's wrong hun, stage fright or you need something else?”

I try my luck with “ depends on what else is on offer, do I get to put my cock into someone?”

Cathy raises one eyebrow and says" someone? You didn't say get to put your cock in me, you said someone. Am I lead to believe that you are suggesting having sex with my mum"

“you or your mum I don't really care, you mums hand is getting sore and you suggested something else. I just went with it" I replied

Jenn was sitting there not knowing what to say then Cathy spoke “ tell me are you saying that you would have sex with my mum if she agreed” I nodded yes “ mum, would you"

Jenn looks at her feet and says “ I'm not sure"

I look at Cathy with raised eyebrow as if to ask “ well?” Cathy just shrugs with a smile as if to say why not then. I almost jump to my feet with excitement.

“Fuck it. Stand up Jenn and come here" I say trying to sound assertive. Jenn looks stunned and slowly stands. I take her in my hand and guide her to the arm of the lounge and push her to a bent over position.

She reaches for the arm of the lounge with her hands while her round ass is right in front of me. “ What here" She asks as if she expected to go off to a bedroom.

I say nothing as I take my hard cock and touch it to her opening. Her pussy is still slick with her own juices and I have no trouble sliding in. She take my entire length in one go with a gasp and groan all in one. Cathy sitting on the lounge with one leg up looks surprised and turned on at the same time. I begin to thrust long slow thrust making sure the inward thrust is done hard. Jenn moans with each thrust and I feel her move as her hand heads towards her clit. In the light from the tv I see Cathy has move and is starting to rub her own clit. I grab Jenn’s hips tighter and start to thrust faster and harder, Jenn's moaning is getting louder and louder, Cathy's hand is almost a blur as she starts her moans of pleasure.

With a loud “ oh fuck I'm cumming" I feel Jenn’s pussy clamp down on my cock.

The extra pressure on my cock sets my over the edge and I feel my balls begin to boil. With a loud moan Cathy tell us “ I'm cumming too” and at the same time I let out a groan from somewhere within as I unload inside my mother in law. I keep thrusting until I'm sure I have given Jenn every drop of my seed.

Articles similaires

Chatte dans l'arbre

Lorsque je suis devenu pompier, j'ai réalisé que je serais appelé à gérer une variété de services pour le public. Les relations publiques représentent les 3/4 du travail. Je traite avec le public tout le temps, de la gestion des petites crises aux grandes catastrophes. Habituellement, un « merci » ou un sourire est suffisant pour un travail bien fait. À quelques reprises au cours de ma carrière, j'ai reçu des biscuits faits maison ou d'autres friandises en guise de gratitude. Rien n'est nécessaire, car j'insiste continuellement auprès de ceux que j'aide. Bottom Line: La ville me paie bien pour faire mon travail...

2.6K Des vues

Likes 0

Utiliser ma meilleure soeur d'amis partie 3_ (1)

La pause universitaire m'amène dans ma ville natale. Je termine ma dernière année d'université, à 22 ans, en me préparant à entrer dans le monde réel. Apparemment mature, sur le point d'être un vrai adulte. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, je me faufile dans le sous-sol pour une baise torride de la maison des parents de ma torride Leah, 18 ans. Je venais de rentrer chez moi ce soir-là. Je n'étais même pas déballé quand le téléphone a sonné. J'avais envoyé un texto à Leah plus tôt dans la semaine, mais elle me distrayait tellement avec des sextos que j'ai dû le...

3.5K Des vues

Likes 1

Hanté par le Futa Ghost 15: L'exorcisme coquin de Futa Ghost

Hanté par le fantôme Futa Chapitre quinze : L'exorcisme coquin de Futa Ghost Par mypenname3000 Droit d'auteur 2017 « Non », ai-je crié de chagrin et de regret. « Non, Ojo-sama ! » Des larmes coulaient de mes yeux alors que la honte me submergeait. Je l'avais laissée tomber. Je levai les yeux vers sa belle forme de Mitsuko-hime suspendue à la branche du pin, se balançant dans la brise qui gémissait à travers les bois maudits. Ses yeux s'exorbitèrent. Son visage peint en blanc maculé de larmes. Sa sandale était tombée. J'ai attrapé son pied chaussé. Slime a trempé sa chaussette, couvert ma...

2.5K Des vues

Likes 0

La Fête_(14)

Partie 1 Jésus, nous allons encore être en retard, je me dis en m'asseyant sur le canapé du salon, la tête appuyée sur une main. C'était samedi, le soir de la fête de Doonsberg et il n'y avait pas moyen d'en sortir. Les voisins d'en bas nous avaient invités dans leur manoir il y a des mois. Des RSVP avaient été faites, des calendriers vérifiés et revérifiés, des appels téléphoniques passés. Bref, c'était chose faite. S'il y avait jamais eu une soirée pour faire la fête, c'était bien celle-là. La pleine lune de la veille de la fin de l'été regarde...

2K Des vues

Likes 2

Esclave d'un jour partie 3

Liz regarde Chris pour obtenir des instructions, et il sourit à son obéissance. Il se délecte de voir sa femme abandonner le contrôle et elle pourrait presque se donner des coups de pied pour avoir cédé sans même y penser. Est-ce qu'elle commence vraiment à aimer laisser le contrôle à son mari ? Allez répondre à la porte et envoyez mes amis au salon, je vais mettre le jeu en marche. Commande Chris. Liz se dirige vers la porte et lorsqu'elle l'ouvre, elle sent le vibromasseur émettre un faible bourdonnement dans sa chatte. Elle se tourne pour regarder Chris mais il...

1.9K Des vues

Likes 0

Baisée sur une table de billard_ (0)

Martha et Sharon ont décidé de sortir et de jouer au billard. Ils savaient qu'ils pouvaient draguer des mecs au pub du coin et ils aimaient tous les deux baiser. Quand ils sont entrés pour la première fois dans le bar, il était vide à l'exception de la serveuse. Ils ont failli partir mais Martha a suggéré qu'ils jouent au billard avant de passer à autre chose. Sharon a accepté et a accumulé les balles. Alors que Martha était sur le point de casser les balles, deux gars sont entrés dans le bar et se sont assis à une table près...

1.6K Des vues

Likes 0

De : Jeff bisexuel ? Règles pour commenter mes histoires !

Jeff bisexuel… Règles pour commenter mes histoires ! À en juger par les dizaines de milliers de fois où toutes mes histoires ont été lues, la plupart d'entre vous les ont appréciées. Certains ne l'ont pas fait et c'est bien aussi, je n'essaie pas de plaire à tout le monde, ou vraiment à personne, j'écris ce qui me trotte dans la tête parfois. Profitez-en, ne les profitez pas… entièrement à vous. Mais ne laissez PAS de commentaires merdiques sur quelqu'un que vous connaissez qui est mort du SIDA, s'il vous plaît, CE site n'est pas fait pour ça. Tout le monde...

1.1K Des vues

Likes 0

Sexe dans un restaurant sri lankais

Suneetha essuya la sueur de son front et toucha le crayon tampon. Les idiots assis à la cabine ne pouvaient pas se décider, et elle devenait vraiment impatient. Euh, dit le gars. Je ne suis pas tout à fait... sûr. Il a laissé échapper le dernier mot de ses lèvres comme s'il ne pouvait pas décider s'il devait le dire ou non. Suneetha a dû se forcer manuellement pour empêcher son pied de taper contre le sol carrelé dur. Elle a frotté ses paumes sur son tablier, comme le 90 degré de chaleur étouffante la mettait mal à l'aise. La climatisation...

1.2K Des vues

Likes 0

Une famille honnête - L'aventure d'Alice, partie 1

Alice jouait à un jeu vidéo. Elle était dans sa chambre, à son bureau, et elle s'amusait bien à jouer à des jeux vidéo. Mais cela n'a pas duré longtemps. On frappa lentement et faiblement à la porte et Alice dit « entrez ». Sa mère entra lentement dans la pièce et lui dit : « Viens dans le salon, papa et moi avons quelque chose d'important à te dire. Alice interrompit son jeu et se leva. Elle portait un t-shirt blanc uni, une taille trop petite, et avait un soutien-gorge noir en dessous. Elle avait une courte jupe plissée rouge...

1.6K Des vues

Likes 0

Une longue nuit_(1)

Merde. Merde merde merde MERDE. Todd marmonna dans sa barbe alors qu'il luttait contre le sac poubelle rembourré à travers l'étroite ouverture de l'ascenseur. D'un coup de coude maladroit il frappa sur le bouton B et s'appuya contre le mur du fond, expirant tout doucement. Putain de journée poubelle. Dans les tubes nous allons, moi et le sac plein de refuser. Refuser. Je refuse! pensa-t-il, et il garda cette pensée avec amusement alors qu'il s'effondrait dans le gosier de son immeuble dans l'obscurité entrailles dessous. Il déplaça son poids sous son fardeau et essaya de respirer par sa bouche. Clunka clunka...

1.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.