Une aventure sensuelle des sens (Partie 1)

625Report
Une aventure sensuelle des sens (Partie 1)

Une aventure sensuelle des sens



Elle marchait dans la rue en se rendant au travail lorsque je l'ai vue pour la première fois. Elle était l'incarnation de la beauté et avait l'air de la fille d'à côté. J'étais tellement fasciné par elle que je l'ai regardée entrer dans ce petit café au coin de la rue. J'ai attendu dehors pour voir si elle reviendrait mais elle ne l'a pas fait alors j'ai continué mon chemin. La prochaine fois que je l'ai vue, elle se rendait au même café, alors j'ai pensé que c'était là qu'elle travaillait. Il m'a fallu un certain temps avant d'aller prendre un café, mais j'ai fini par le faire. Ensuite, j'ai fini par faire sa connaissance au cours des deux semaines suivantes. Elle mesure 5'11, 36c de poitrine et un cul assez dur pour rebondir d'un quart dessus. Nous avons tout de suite ressenti une connexion et voici l'histoire de notre premier échange physique. Nous étions dans l'entrée de son appartement et je me suis approché derrière elle et j'ai posé mes mains sur ses hanches. Elle se raidit un peu, ne s'attendant pas à ce que mes lèvres effleurent l'arrière du lobe de son oreille, mais elle se détendit ensuite alors qu'elle laissait la sensation et les chatouilles parcourir son corps. Je commence à lui murmurer des pensées coquines à l'oreille alors que mes mains commencent à explorer son corps, je déplace mes mains de ses hanches à son ventre et commence à tracer des cercles autour de son nombril, sa respiration commence à devenir corsée et lourde, ses yeux sont fermés.



Mes lèvres commencent à mordiller son lobe d'oreille et je vois la chair de poule commencer à apparaître sur son cou et je les sens commencer sur son ventre. Mes doigts parcourent les côtés de son ventre jusqu'à ses hanches, elle frissonne au contact des chatouilles, sa peau était rouge et ses lèvres légèrement ouvertes, elle était perdue dans la stimulation. J'ai commencé à grignoter le côté de son cou en lui donnant de petits baisers jusqu'à sa clavicule et elle laisse échapper un petit gémissement presque inaudible et elle ferme ses lèvres et se mord la lèvre inférieure. Mes mains montent et je commence à soulever sa chemise et laissant lentement mes doigts effleurer sa peau, je la déplace de plus en plus haut jusqu'à ce que sa chemise commence à s'enrouler sur son soutien-gorge, je remonte davantage sa chemise et elle lève les bras pour laisse-moi remonter davantage sa chemise. Je soulève la chemise jusqu'à ce qu'elle passe devant son nez et couvre juste ses yeux. Je laisse mes doigts commencer à parcourir son cou et sur sa clavicule, de légères touches de haut en bas la font gémir doucement, tous les sens sont intensifiés, j'embrasse son cou. Je la contourne, m'approche de ses lèvres et enlève ma chemise.

Elle respire fort maintenant perdue dans la vague de plaisir, les yeux couverts, chaque contact s'intensifie au point qu'elle ne peut se concentrer sur autre chose que les contacts que je trace sur son corps. Je commence à embrasser et à mordiller son cou jusqu'à sa joue et je remonte lentement jusqu'à ses lèvres légèrement ouvertes et je déplace mes mains le long de son corps en traçant légèrement son corps et en traçant une ligne autour de l'extérieur de ses lèvres, elle ouvre plus largement ses lèvres à la stimulation de mes doigts, mon autre main parcourt lentement le bas de son dos de haut en bas, chatouillant ses nerfs jusqu'à ce qu'elle frissonne à cause des vagues de sensations qui montent et descendent exactement là où mon doigt touchait.

J'embrasse ses lèvres pour la première fois et elle gémit d'un gémissement guttural alors qu'elle ressent un élan et une vague de plaisir dû à l'anticipation et au sentiment qu'elle attendait à partir du moment où mes mains reposaient sur ses hanches. Nous nous embrassons passionnément tout le temps que mes mains explorent son corps, elles atteignent et lui serrent les fesses et la font se soulever jusqu'à la pointe des pieds, toujours enfermées dans un baiser passionné. Je m'éloigne du baiser et elle se penche en avant pour essayer de rester enfermée dans le étreinte, elle est maintenant à nouveau plantée sur ses pieds, je commence à tracer mes doigts le long de sa clavicule, sa respiration devient plus lourde à mesure qu'elle sent mes doigts se rapprocher de ses seins et elle peut ressentir le picotement lorsque mes doigts effleurent légèrement son corps, tout son corps. est couverte de chair de poule face au plaisir intensifié car elle ne peut toujours pas voir mais peut tout ressentir. J'embrasse sa clavicule tandis que je tends la main derrière elle jusqu'au fermoir de son soutien-gorge et je le défais, laissant ses seins se libérer de leur confinement dans son soutien-gorge.

J'ai commencé à défaire les fermoirs des épaules pour ne pas avoir à retirer complètement sa chemise pour retirer son soutien-gorge. Je libère ses seins et je recule pour admirer la perfection totale, ils sont de belle taille et ses mamelons gais sont durs à cause de toute la stimulation, je fais descendre mes baisers de ses lèvres en s'attardant à nouveau dans un baiser passionné. Puis je descends vers le haut de sa poitrine en faisant de petites spirales de l'extérieur jusqu'à ses mamelons au centre mais sans toucher ses mamelons, augmentant son anticipation jusqu'à ce que cela se produise et je prends son mamelon droit dans ma bouche après avoir tracé des cercles autour de l'extérieur avec ma langue. Je commence à sucer et à jouer avec son mamelon dans ma bouche avec ma langue pendant que je serre son sein en même temps, je trace toujours des cercles autour de son sein gauche et je retire ma bouche de son mamelon droit et elle laisse échapper un joli petit gémissement. et suivi d'un gémissement alors que je commence à donner le même traitement à son mamelon gauche. Après avoir libéré ma bouche de son téton, j'obtiens la vue la plus étonnante : ses tétons sont durs comme des diamants et il y a de petites gouttes de sueur qui s'accumulent sur sa peau, elle respire fort maintenant, gémissant toutes les deux secondes pendant que je trace mes doigts de haut en bas. sa peau, elle peut sentir la froideur de l'air alors qu'elle commence à rougir davantage alors que je trace mes doigts le long de son corps et commence à embrasser et grignoter sous ses seins sur son tatouage et jusqu'à son nombril en traçant de petits cercles avec mon langue, ses jambes tremblent et elle se sent mal à l'aise, je me déplace derrière elle et la conduis dans le couloir jusqu'à sa chambre et une fois à l'intérieur, je continue mon administration de plaisir qui a si entièrement absorbé mon attention. Je la pose doucement sur son lit, sa chemise étant emmêlée dans ses bras, toujours seulement sur son nez.

Je commence à frotter mes mains sur son corps et je commence à faire de petites traces avec mes doigts sur son ventre et sur l'ourlet de son pantalon. Elle inspire brusquement tandis que la sensation surprise de mes lèvres s'embrassent juste au-dessus du bouton pour libérer son pantalon et son corps. son confinement. Elle commence à trembler et à gémir gentiment alors qu'elle est excitée et un peu effrayée car elle ne voit pas ce qui va se passer. Je continue de placer de petits baisers sur son ventre pendant que mes mains parcourent son corps de haut en bas en serrant ses seins et que ma main gauche descend et met le bouton de son pantalon, elle est tellement prise par la sensation de mes contacts qu'elle ne le fait pas. Même si je sais que je baisse sa fermeture éclair, je déplace mes deux mains vers ses hanches et pousse sur l'ourlet de son pantalon, elle lève instinctivement ses hanches pour me permettre de retirer son pantalon par-dessus ses hanches. Je les passe sur ses fesses et les remonte sur ses cuisses en disant que son pantalon est jusqu'aux genoux, puis je les retire de ses jolis pieds. Son pantalon est maintenant enlevé et je passe mes doigts sur ses orteils et ses pieds disent qu'elle tremble et couine à cause des chatouilles. J'embrasse et lèche du haut de son pied jusqu'à sa cuisse et laisse l'autre jambe reposer sur son lit. commence à lécher, embrasser et grignoter tout son corps en commençant par ses lèvres et en laissant de petits baisers légers sur son nez, elle gémit à chaque contact et baiser, elle peut sentir la chaleur de mon souffle pendant que je l'embrasse. Je descends lentement vers son cadeau le plus précieux et je me concentre sur ses tétons et lui fais avoir quelques petits organismes de ma part qui taquinent ses tétons et le reste de son corps, ses hanches bougent toutes seules maintenant, elle se frotte les jambes. ensemble pour essayer d'élever les démangeaisons et la chaleur qui couvaient dans sa chatte depuis le moment où mes mains ont commencé à explorer son corps, je descends lentement et accroche mes pouces sur la bande usée de sa culotte, c'était une belle culotte rose en dentelle à froufrous. Elle a de nouveau instinctivement relevé ses hanches pour me permettre de les retirer, je les ai enlevées et les ai portées à mon nez. Son message était enivrant et a accru ma passion. Tout ce que je savais à ce moment-là, c'est que je voulais tellement les femmes que je pouvais y goûter.

J'ai commencé à embrasser et à lécher autour de son nombril et j'ai lentement descendu en disant que j'ai commencé à embrasser l'intérieur de ses cuisses, elle a instinctivement ouvert ses jambes pour me donner accès, elle brûlait à l'intérieur et me voulait tellement en elle. J'ai réajusté en disant que j'étais à genoux entre ses jambes et que sa chatte n'était qu'à quelques centimètres de ma bouche. Elle pouvait sentir mon souffle sur sa chatte et la faisait gémir de plaisir et un peu de désespoir, elle était tellement excitée qu'elle voulait juste se libérer et me sentir en elle. Sa chatte brillait à cause de son jus, je pouvais dire qu'elle était prête pour moi et je me suis déplacé en embrassant le côté gauche de l'intérieur de ses cuisses, je suis arrivé aux lèvres extérieures de sa chatte et j'ai utilisé ma langue pour lécher de haut en bas de chaque côté, la faisant les hanches se lèvent en essayant de mettre ma langue dans sa chatte, c'était un besoin qu'elle ressentait et ne pouvait pas empêcher ses hanches de bouger, j'ai passé mes bras autour de ses jambes et j'ai écarté ses lèvres, elle a haleté, elle a senti l'air frapper sa chatte fumante et elle a gémi alors qu'elle J'ai senti ma langue toucher sa chatte et j'ai léché de bas en haut en m'arrêtant et en me concentrant sur son clitoris, faisant vibrer et frissonner son corps lorsque j'ai appuyé sur le petit bouton de plaisir. J'ai joué avec son clitoris jusqu'à ce qu'elle ait un orgasme rempli de corps, puis j'ai plongé profondément dans sa chatte en enfonçant ma langue aussi profondément que possible dans sa chatte serrée en jouant avec son clitoris pendant que je lui lèche la chatte. Elle était habituée à la construction du plaisir puis à la libération, mais cette fois c'était différent, elle atteindrait le crescendo de son orgasme mais la stimulation continue la maintenait juste à son écoute et elle restait là pendant tout le temps où je lui mangeais la chatte, elle avait deux éjaculations. des orgasmes remplissant ma bouche de son sperme, j'ai tout avalé et je me suis délecté du goût, elle était musquée mais j'ai transpiré en la sentant, ma passion a augmenté et je savais que je devais mettre ma bite dans cette belle chatte serrée et je devais le faire bientôt ou j'allais le perdre.

Je me suis assis à genoux et j'ai défait ma ceinture et mon pantalon, je suis descendu du lit en admirant les femmes nues gémissant et se tortillant sur le lit devant moi, j'étais déjà à moitié dur, je me suis approché du lit près de sa tête et je lui ai fait signe. ma bite sur son visage lui laissant respirer mon corps, elle a inspiré fort quand mes doigts ont touché son clitoris et j'ai commencé à jouer avec sa chatte avec ma main gauche. J'ai placé ma bite sur sa lèvre supérieure juste sous son nez, elle a gémi et a commencé à tirer la langue et à respirer mon envoi. Elle répondait dans un pur plaisir anormal et faisait faire à son corps ce qu'il voulait, elle ne pensait pas maintenant seulement aux jets de passion. J'ai frotté la longueur de ma bite sur sa langue, permettant à mon pré-sperme de s'étaler sur sa langue, lui donnant un avant-goût de mon essence. Elle a rentré sa langue et m'a goûté avec un gémissement audible. Je suis descendu du lit pour être entre ses jambes et je pouvais voir qu'elle était si mouillée et prête pour notre étreinte. J'ai aligné ma bite et je l'ai frottée de haut en bas sur sa chatte, sentant la douceur de ses fluides recouvrant le bout de ma bite, elle se tortillait et gémissait au contact de ma bite sur sa chatte. Je m'aligne et commence à bouger pouce par pouce, j'entre dans sa chatte si serrée que je sens sa chaleur sur ma bite alors que j'avance pouce par pouce. Sa chatte est serrée et cela rend ma bite encore plus dure. Cela la fait trembler et la fait gémir.

Je change d'angle pour que mon poids pousse ma bite plus profondément. Je me penche et embrasse ses lèvres alors que ma bite s'enfonce petit à petit jusqu'à ce que je sois complètement dans ses profondeurs et que le bout de ma bite touche son ventre, elle me sent au fond d'elle et elle gémit en sentant ma bite toucher le fond de son tunnel. Elle gémit et gémit dans ma bouche pendant que nous nous embrassons. Je commence à bouger maintenant et je sors lentement ma bite jusqu'à ce que le bout soit juste à l'entrée. Je le repousse lentement et lui dis que j'ai frappé à nouveau son ventre cette fois, il s'ouvre un peu et le bout pénètre dans son ventre, elle gémit et convulse alors qu'elle jouit de la sensation de moi entrer dans son ventre. Je recule et commence à augmenter le rythme.

Je me retire jusqu'au bout et je reviens profondément en disant que j'entre dans son ventre en envoyant des vagues de plaisir à travers son corps, ce qui rend sa peau couverte de chair de poule et j'embrasse son menton jusqu'à son cou et je place de petits baisers de haut en bas de son cou, je dis que j'atteins son lobe d'oreille et commence à grignoter, elle gémit face à la sensation et aux vagues de plaisir alors que je garde mon rythme. Elle peut sentir mon poids sur elle et elle aime la sensation de chaleur générée par mon corps qui lui fait se sentir toute chaude à l'intérieur. Il y a tellement de sensations qu'elle pense qu'elle va perdre la tête avec le rythme constant de ma bite glissant dans et hors de sa chatte en gardant une vitesse constante.

Je continue de l'embrasser et de la baiser jusqu'au bout et de retour dans son ventre, elle est venue encore 2 fois pendant la demi-heure où je l'ai baisée dans cette position. J'ai réajusté sa position pour qu'elle soit à quatre pattes, elle a dû se pencher et relever ses fesses pour se mettre dans la bonne position, car sa chemise lui bandait toujours les yeux et lui limitait les bras pour qu'elle ne puisse pas se mettre complètement à quatre pattes. Elle a remué son cul vers moi en suppliant ma bite. J'ai pris le bout et je l'ai frotté sur sa chatte, du clitoris jusqu'à son entrée. J'enfonce juste le bout, elle gémit et repousse en glissant la moitié de ma bite en elle, lui faisant gémir guttural alors qu'elle me sent la remplir quand elle arrête de repousser, je pousse en avant, poussant le reste de moi dans elle, frappant à nouveau son ventre et elle jouit fort à cause de cette sensation. Je commence à entrer et sortir à un rythme régulier. Je me suis retenu aussi fort que possible avec la sensation de bien-être de sa chatte sur ma bite.

Je commence à la baiser avec une vitesse anormale et je force des grognements et des gémissements pendant que je pompe ma bite dans et hors de sa chatte, elle gémit et grince à chaque poussée. Je me rapproche maintenant et j'accélère en poussant aussi profondément que possible en elle. Le bout de ma bite pénètre maintenant complètement dans son ventre à chaque poussée en elle. J'ai perdu tout contrôle maintenant et je lui enfonce profondément les couilles de sa chatte jusqu'à ce que je me tende et que je commence à décharger giclée après giclée directement dans son ventre. Elle jouit à la sensation de ma graine chaude coulant en elle, faisant sortir sa chatte de chaque goutte de ma graine dans son ventre. Je tiens fermement ses hanches en me gardant enfoncé dans sa chatte jusqu'au bout. Je laisse mon poids reposer sur son dos et elle s'effondre sur le lit. Je m'allonge avec elle en gardant ma bite enfoncée dans sa chatte. Nous sommes allongés là, en sueur, sentant la chaleur rayonner des corps de chacun. Son corps descend toujours de sa vague orgasmique serrant ma bite avec pour conséquence directe de me faire rester dur et d'atteindre une raideur totale en quelques minutes de nous allongés là.

J'enlève sa chemise de sa tête et de ses bras alors que je commence à glisser ma bite dans et hors d'elle, ma bite recouverte d'un cocktail de nos fluides se mélangeant, rendant le mouvement facile et je me sentais incroyable, elle a commencé à gémir alors que je commençais à baiser elle pour la deuxième fois. Elle garde les yeux fermés pendant que je commence à entrer et sortir de sa chatte. Je réajuste sa position pour que je sois au dessus et elle est sur le dos sans sortir ma bite et en gardant le rythme dans et hors de sa chatte, sa chatte se resserre alors que je commence à accélérer alors qu'elle gémit, je l'embrasse légèrement sur le lèvres et commence à lui marteler la chatte durement et profondément, la faisant gémir durement et guttural alors que le bout de ma bite pénètre dans son ventre à chaque poussée, l'embrassant passionnément, elle jouit fort, je m'arrête un instant avec ma bite enfoncée au fond de sa chatte, sa chatte caressant et traire ma bite en essayant d'obtenir plus de ma semence pour la remplir.

Je me réaligne pour pouvoir la tirer sur moi, son corps commence à me chevaucher par instinct, elle a maintenant ses mains et ses ongles enfoncés dans ma poitrine. J'aime la sensation de ses ongles qui se grattent et de son corps qui claque sur ma bite. . Elle me fait du mal jusqu'à ce que son corps frissonne et tremble alors qu'elle a un fort orgasme complet. Elle s'effondre sur moi, je sens ses tétons durs frotter sur ma poitrine alors qu'elle respire fort en gémissant et en tremblant sur la vague de son orgasme, elle est perdue dans son plaisir, ne se souciant pas de ce qui se passe ensuite, elle se délecte simplement de son éclat orgasmique. Je sens une inondation chaude sur ma bite quand elle est venue avec ma bite complètement enfoncée au fond de sa chatte, son corps bouge ses hanches en traire ma bite, sentant la chaleur de ma bite en elle. Je frappe mes bras autour du bas de son dos et commence à faire confiance à sa chatte, elle est juste à la fin de sa vague orgasmique, alors son corps envoie des vagues de plaisir à travers son corps. Je bouge plus vite en gardant son corps épinglé contre moi, elle gémit à chaque fois que je fais confiance à son ventre, nous baisons comme ça pendant un petit moment et je sens que je me rapproche d'un autre torrent de graines bouillonnant dans mes couilles. Je la retourne sur le dos et continue de la baiser avec une passion anormale.

Je l'embrasse doucement et un peu agressivement pendant que je la baise, mon rythme s'accélère à mesure que je me rapproche de mon apogée, elle gémit de plus en plus fort alors que je lui claque mes hanches en poussant ma bite dans l'entrée de son ventre, la faisant grincer au toucher. de ma tête de bite. La sueur coule maintenant de nous deux alors que nous sommes enfermés dans une baise passionnée. Ses jambes frappaient instinctivement autour de mon dos et tiraient en essayant de m'enfoncer plus profondément en elle. Je la baise comme ça pendant près d'une demi-heure, puis je commence à accélérer et à devenir erratique avec mes poussées. J'appuie fort en même temps, ses jambes se serrent. et tire-moi aussi profondément que possible, ma tête de bite touche maintenant l'arrière de son ventre alors que je décharge giclée après giclée de ma puissante graine au fond de son ventre remplissant son ventre fertile à ras bord avec ma semence, elle jouit à ce sentiment d'être comblée dans son ventre fertile. Nous sommes restés là pendant quelques minutes, puis tous les deux se sont évanouis un peu, toujours empêtrés dans une pure étreinte. Je me suis réveillé un peu plus tard, toujours enfermé dans notre étreinte, ma bite toujours enfoncée dans sa chatte alors que je commençais à me réveiller, je sens sa chatte frappée autour de ma bite et cela donne vie à ma bite, devenant de plus en plus longue et plus épaisse à mesure qu'elle grandit en elle, faisant lentement son chemin vers ses profondeurs. Elle dort toujours parfaitement alors que ma bite la remplit lentement à mesure qu'elle devient de plus en plus dure. Je me délecte de l'apparence de son visage heureux et je me penche en avant alors que ma bite devient dure comme de la pierre, tapotant à nouveau l'entrée de son ventre et parsemant son cou et sa joue de baisers et de léchages alors que je remonte jusqu'aux lobes de ses oreilles, elle dort dans le bonheur alors que Je commence à sortir et rentrer ma bite avec de petits mouvements courts, puis de plus en plus longtemps à mesure que ma passion augmente. Elle devient de plus en plus mouillée à mesure que mes coups s'allongent. Elle commence à gémir et à respirer plus fort dans son sommeil bienheureux alors que mes coups deviennent de plus en plus longs. Elle se réveille de son sommeil alors que les vagues de plaisir déferlent sur son corps alors qu'elle sent ma bite la remplir à l'intérieur.

Je suis maintenant entrée dans un rythme de coups longs, elle se réveille complètement alors que son corps est repris par elle ayant un orgasme éjaculateur couvrant mes couilles et le bas de mon corps avec son sperme, cela m'incite à la baiser plus fort et je la baise de plus en plus fort jusqu'à ce que Je pousse profondément et j'entre dans son ventre en inondant son ventre avec la troisième charge de sperme au fond de son ventre fertile, elle jouit du sentiment qu'elle ne veut pas que ça s'arrête, elle est perdue dans le plaisir et s'évanouit à cause de son intensité. Nous sommes allongés là, j'apprécie la sensation de sa respiration et la chaleur de son corps, nous nous endormons enfermés dans notre étreinte, sa chatte remplie de mon sperme et le regard d'une femme satisfaite sur son visage, nous sommes allongés là le matin.

La partie 2 sera publiée directement après cela, elle aura un peu plus de détails, j'espère que vous avez apprécié cette aventure.

Articles similaires

Steph

J'ai rencontré Stéphanie dans un club il y a quelques années. Nous étions tous les deux en train de baver devant le même mec sexy avec lequel nous savions que nous n'avions pas vraiment de chance. Après le départ de M. Hot Guy, nous avons commencé à parler, à commérer vraiment, à propos de la fille avec qui il était parti. Elle s'est pas mal saoulée. Je ne sais pas pourquoi, mais pour une raison quelconque, je me serais senti mal si je l'avais juste laissée au club, elle aurait pu rentrer chez elle en voiture - la dernière chose que...

879 Des vues

Likes 0

Un mec et son... ? 37 Cheika

Jake tenait toujours Akeesha, chacun de ses djinns rassemblés autour d'eux tous les deux. Rien d’autre que le bruit de grands pleurs et sanglots ne pouvait être entendu dans la pièce. Il y eut une autre énorme poussée d’énergie lorsque Nyrae et Inger apparurent toutes deux. Inger s'est envolée vers Akeesha et les larmes ont commencé à couler de ses yeux. Pourquoi ? Pourquoi est-elle en train de mourir ? Si elle meurt Maître Jake, je vous promets que je vous ferai souffrir ! Inger grognait contre Jake. Je vais bientôt mourir d'une manière ou d'une autre, Inger. Le lien que...

649 Des vues

Likes 0

Le Dieu et la fille

Ma respiration était lourde, mes jambes fatiguées. Fatigué de toutes ces courses. Depuis combien de temps avais-je couru ? Vingt minutes? Une heure? Mes pas tombaient rapidement, faisant un bruit de craquement sur les feuilles et les bâtons sous mes pieds. Je n'étais pas sûr d'où j'étais à ce stade. Ces bois ne m'étaient pas familiers et les cris forts de mes assaillants se rapprochaient. Ne la laisse pas s'enfuir ! J'ai entendu un cri au loin. Dans quoi m’étais-je embarqué cette fois-ci ? Tout ce que je voulais, c'était voler quelques objets dans le temple des Blood Clans afin d'avoir...

365 Des vues

Likes 0

...

395 Des vues

Likes 0

Le chauffeur (# 4) ...... Tina et ces clients fous

Le Chauffeur…. Tina et ces clients fous Écrit par : PABLO DIABLO Droits d'auteur 2018 CHAPITRE 1 Alors que Tina et moi quittions le bureau main dans la main, j'ai souri. Je savais que j'étais dans une position beaucoup plus forte en prenant soin de M. et Mme Jaxson. C'étaient des gens formidables. À ce stade, je récapitulais, dans ma tête, ce qui m'était arrivé depuis que j'avais rejoint la Happy, Happee Limo Company : • J'ai eu des relations sexuelles avec Sasha - ma patronne, Tina - son assistante, Paula - une collègue de la salle téléphonique et Jill - la...

956 Des vues

Likes 0

Voyageur de commerce et femme de chambre du motel.

Je suis un vendeur ambulant et j'étais sur la route loin de ma femme et de mes trois adolescents depuis une semaine sans grand succès. L’économie amène beaucoup de mes clients à renoncer à des achats sur lesquels je peux normalement compter. Habituellement, je passais environ une semaine sur la route et le reste du mois dans mon bureau pour fixer les rendez-vous et gérer les ventes. Ce jour-là, je pensais avoir vendu 50 000 $ à une entreprise avec laquelle je travaillais depuis six ans. À la dernière minute, ils m'ont dit qu'ils n'allaient pas passer la commande. J'étais écrasé...

732 Des vues

Likes 0

Voler haut_(0)

Les haut-parleurs de la salle d'embarquement crépitaient suivis de l'habituel « Ping pong » et une voix automatisée annonçait que le vol pour Sydney était en train d'embarquer. C'est parti pensa Rosa. Elle se pencha, mit l'iPad dans son bagage à main et le ferma. Elle s'est ensuite levée et a rejoint la file d'attente à la porte d'embarquement. Elle se retrouva debout derrière un homme de grande taille aux épaules larges et aux hanches fines. Elle ne put s'empêcher de baisser les yeux et fut récompensée par la vue d'un pantalon moulant encadrant des fesses galbées. Elle continua à regarder...

598 Des vues

Likes 0

Ma fiancée et le garde du corps noir - Parties 04 à 05

Partie 4 Ok, cette mise à jour est un peu longue et ne passe à l’action qu’à la prochaine mise à jour. Vendredi, je suis de retour au travail au studio pour préparer la séance et gérer les événements de la semaine dans ma tête. J’avais découvert que ma fiancée avait envoyé des SMS au grand garde du corps noir de 6’6’’ qu’elle avait rencontré lors d’une visite à mon travail. Ma fiancée est naturellement grégaire et affectueuse, donc ce n'était presque pas une surprise. Ce qui m'inquiétait, c'est que ses textes étaient toujours supprimés lorsque je vérifiais son téléphone le...

417 Des vues

Likes 0

3some fantaisie

Nous rencontrons une autre femme dans un bar pour quelques verres, elle porte une petite robe, et vous pouvez voir qu'elle n'a pas de sous-vêtements en dessous, je porte une jupe très courte, un haut décolleté et des bas. Après quelques verres, nous retournons tous à la chambre d'hôtel que nous avons réservée, en nous arrêtant en chemin pour prendre plus de boissons. Pendant que vous versez les boissons, elle et moi nous réinstallons sur le lit et commençons à nous embrasser, prenant notre temps car nous savons que vous regardez. Elle commence à se déplacer le long de mon corps...

1.4K Des vues

Likes 0

Sexe dans un restaurant sri lankais

Suneetha essuya la sueur de son front et toucha le crayon tampon. Les idiots assis à la cabine ne pouvaient pas se décider, et elle devenait vraiment impatient. Euh, dit le gars. Je ne suis pas tout à fait... sûr. Il a laissé échapper le dernier mot de ses lèvres comme s'il ne pouvait pas décider s'il devait le dire ou non. Suneetha a dû se forcer manuellement pour empêcher son pied de taper contre le sol carrelé dur. Elle a frotté ses paumes sur son tablier, comme le 90 degré de chaleur étouffante la mettait mal à l'aise. La climatisation...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.