Cyber-sexe avec une déesse

60Report
Cyber-sexe avec une déesse

Hé les gars, ce sont mes premières histoires, alors s'il vous plaît, gardez les mauvaises critiques pour vous.

Ok, j'ai eu une conversation sur le cyber sexe à l'instant, et j'ai pensé que ce serait amusant de la publier. Si vous aimez, j'en posterai un autre mais pour l'instant, c'est parti.

*Connect Succès*

????: Salut

Moi : M ou F

????: Salut. f vous?

Moi : salut moi

Son age


Moi : Votre premier âge réel, pas de mensonges

Son: **

Moi : je m'en fous si tu es jeune

Moi: **

Elle : taille ?

Moi : 8 pouces (mensuel total au fait)

Elle : putain

Moi : ouais

Moi : quelle est ta taille

Moi : seins

Elle : 34 j

Moi : niiiiice

Moi, je l'aime!

Elle : La plupart des mecs le font

Moi : Je parie que oui

Moi : alors tu veux faire quoi ?

Elle : Dirty Talk

Moi : Je suis partant pour ça

Elle : D'accord. tu commences.

Moi : Je retire lentement mon pantalon et mon boxer, révélant mon énorme bite de 8 pouces.

Elle : J'arrache ma chemise, révélant mes seins.

Moi : Il les a saisis tous les deux en les suçant doucement et en faisant claquer vos mamelons avec ma langue

Elle : J'attrape ta bite en la massant grossièrement

Moi : je t'embrasse passionnément en te suçant tout en te massant les seins

Elle : J'attrape ta bite, je la fourre dans ma chatte serrée

Moi : je te baise fort en même temps en te doigtant le trou du cul

Elle : je te pince le cou tout en enfonçant mes doigts dans ton dos

Moi: je le sors et commence à te manger tout en te doigtant le cul

Elle : Je te prends les cheveux, tire, gémis de plaisir

Moi : j'arrête d'attraper ma bite derrière toi et murmure prépare-toi et plonge ma bite dans ton trou du cul

Elle : Je crie et mets tes doigts dans ma chatte

Moi : Je prends ma main libre et commence à masser tes seins pendant que je baise ton trou du cul serré

Elle : Je te sors, me retourne et commence à te sucer la bite

Moi : Je gémis, je me tords et je commence à te dévorer

Elle : on va aux toilettes, on remplit la baignoire d'eau chaude, et tu entres. Je chevauche ta bite, et tu me masses les seins pendant que je saute sur ta bite.

Moi : Je prends tes seins et j'alterne entre les sucer et ta bouche.

Moi : Hey, qu'est-ce que tu fais rite maintenant ?

Elle : Me doigter.

Moi : Je me branle tellement fort en ce moment.

Elle : Je veux sucer ta grosse bite. Et laissez-vous me doigter si fort que je pleure

J'ai ensuite posé quelques questions et nous avons parlé puis elle a dit:

Elle : Je ne peux pas, mes parents sont à la maison. pouvons-nous continuer à parler sale? je suis tellement excitée.

Moi : Pareil ok

Elle : tu recommences

Moi : Je commence à te doigter si fort et à te sucer le clitoris en même temps

Moi : oh et dis moi quand tu jouis dans la vraie vie

Elle : Je prends ta bite et je la masse

Moi : Je nous ramène en 69 et je te préviens que je suis sur le point de jouir

Moi : oh et c'est ton nom

Moi : Mines ******

Son: ***

Moi : doux

Moi : continuer

Elle : Je pousse ta grosse bite dans ma chatte serrée, pendant que tu me masses les seins. Je pousse ma langue sur ta bouche, léchant tes lèvres et ta langue.

Moi : Je commence à gémir de manière incontrôlable et à crier *** alors que je gicle une charge au fond de ta chatte, puis je sors toujours en éjaculant et jizz sur tes seins et sur ton visage et finis dans ta bouche

Elle : je lèche le sperme de ta bite, puis commence à te sucer fort

Pour une raison quelconque, mon Ipod s'est éteint après cela et j'ai perdu la transcription.

Alors dites moi ce que vous en pensez les gars !

Oh et NOTE: beaucoup de fautes de grammaire et d'orthographe étaient ce que j'ai tapé sur mon Ipod si vous le voulez, je vais republier ceci avec des fautes d'orthographe et merde corrigée merci et AU REVOIR !!!!!!!!!!!!

REMARQUE : veuillez les ignorer, car j'ai besoin d'un certain nombre de caractères.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Articles similaires

QUELQUE CHOSE DE NOUVEAU_(0)

Tu es prêt, a demandé Debbie à son amie Maureen alors qu'elle s'arrêtait devant le bureau de sa meilleure amie, Je ne peux pas attendre une minute de plus, je suis sur le point d'exploser !?! Moi aussi, répondit Mo en mettant la touche finale à un rapport que M. Bently lui avait demandé de préparer avant son voyage à New York plus tard dans l'après-midi, laissez-moi juste déposer ça au bureau du patron, il a été sur mon cas toute la matinée pour que cela soit fait avant midi !!!” Pas de problème, a répondu Debbie alors qu'ils se dirigeaient...

1.1K Des vues

Likes 0

Claudia Incarnata... Partie I

La puissance éthérée poursuit les âmes jusqu'à la mer, la mer les crache jusqu'au seuil de la terre, la terre dans la lumière du soleil éclatant et le soleil les jette dans l'éther tourbillonnant. - Empédocle d'Akragas (Ve siècle avant notre ère) La première chose que vous avez remarquée à propos de Claudia, c'est qu'elle était belle. La sienne était d'une beauté raffinée et sophistiquée et en son cœur résidait une terre innée et une indépendance robuste qui provenaient sûrement de son ascendance sicilienne. Ses yeux marron foncé et ses longs cheveux noirs flottants brillaient dans la lumière claire du matin...

1.4K Des vues

Likes 0

La dette de Rachel (Chapitre 3 - Le passé et la douleur)_(0)

Samedi arriva et je n'avais toujours pas de nouvelles de Rachel. Je n'étais pas non plus encore prêt à l'appeler pour notre prochain rendez-vous. Je le voulais certainement. Avant Rachel, depuis que j'avais été avec une femme pour la dernière fois, il semblait que ma libido s'était refroidie. Être avec Rachel l'avait rallumé, l'avait fait passer d'un état presque inactif à un immense enfer. Pour patienter, j'ai regardé les vidéos de nos précédentes rencontres. Elle était vraiment magnifique. Elle aurait pu être une merde moche et cela n'aurait toujours pas eu d'importance, son corps juvénile et son esprit lascif compensaient largement...

995 Des vues

Likes 0

Nymphomane

Je m'appelle Pat et je suis mariée à mon mari, Ron, depuis dix ans maintenant. Je l'aime et il a toujours été bon avec moi. Je ne ferais jamais rien pour lui faire du mal, mais la semaine dernière, toute ma vie a changé. Samedi, alors que Ron jouait au golf, cinq hommes se sont arrêtés pour acheter ses vieux clubs et j'ai fini par avoir des relations sexuelles sauvages avec eux. Je ne sais pas ce qui m'a pris mais c'était comme si une face cachée de moi était enfin ressortie. J'avais souvent plaisanté avec Ron en disant que j'étais...

1.2K Des vues

Likes 0

Baiser le toutou ou les vacances d'Al

Alors que j'étais assis dans la taverne en train de boire de la bière et de tourner la merde avec Al, le propriétaire de ce bel établissement, nous parlions de son problème. Il semble que la sœur d'Al, Naomi, vit en Roumanie et elle veut qu'Al lui rende visite. Le seul problème est qu'Al a peur de voyager seul et il veut que quelqu'un voyage avec lui. C'est là que j'interviens. Al, je n'arrive pas à croire qu'un gars comme toi ait peur de voyager seul ? J'ai ri de lui. Je n'aime tout simplement pas aller dans un endroit où...

1.2K Des vues

Likes 1

Dylan Pt. 2 - S'amuser au cinéma

Inutile de dire que je n'ai pas bien dormi cette nuit-là. Je tournai et me retournai en essayant de donner un sens à ce qui venait de se passer jusqu'à 5 ou 6 heures du matin. Les oiseaux gazouillaient et le soleil commençait à briller à travers ma fenêtre au moment où j'ai enfin pu m'endormir. Quand je me suis réveillé plus tard dans l'après-midi, j'étais allongé dans un état second ? La nuit semblait déjà si loin. N'était-ce qu'un rêve ? Était-ce une chose d'une nuit? J'avais peur de voir Dylan en plein jour, j'avais l'impression d'avoir besoin de la...

1.6K Des vues

Likes 0

Deuxième emploi

Deuxième emploi Il fallait environ 30 minutes pour fermer quand on m'a dit que Mme Ochoa voulait me voir après la fermeture. Bien que je portais un téléavertisseur selon ses ordres, je ne l'ai jamais allumé. Baise-la. Tout d'abord, si l'argent de ce travail n'allait pas aider mon fils à l'université, je ne serais pas ici. Deuxièmement, je suis un superviseur dans mon vrai travail, donc je ne prends pas bien les commandes. Troisièmement, depuis que la petite Mexicaine, Mme Ochoa, est devenue superviseure, elle avait ces petites commandes pointilleuses qui n'étaient que des conneries. Enfin, la vérité est connue, tous...

1.1K Des vues

Likes 1

Chapitre 4

Chapitre 4 Ils étaient sûrs qu'ils se marieraient un jour et Jeff traitait toujours Julie très spéciale, elle signifiait beaucoup pour lui. Il se souvenait d'une fois en particulier qui leur avait en quelque sorte fait savoir qu'ils se marieraient un jour. Ils étaient au théâtre en plein air avec la voiture de ses parents, un de ces types de famille que vous connaissez le genre spacieux. Quoi qu'il en soit, ils s'étaient installés sur le siège arrière pour avoir plus d'espace et de confort et s'étaient blottis l'un contre l'autre. Jeff avait son bras autour de son épaule. En plus...

1.2K Des vues

Likes 0

Anciens Playboy Playmates Partie 9 : Le vrai désir de Tiffanie_(1)

Note de l'auteur :  Il s'agit de la deuxième histoire de Tiffanie, une ancienne playmate fictive de playboy. Son premier est interracial. Vous n'êtes pas obligé de lire celui-là si vous ne le souhaitez pas, mais il suffit de dire que dans la partie 3 de cette série, Tiffanie a été témoin d'un acte incestueux chez elle impliquant sa sœur aînée Diane. Contrairement à Stéphanie (qui a également été témoin d'un acte similaire dans la partie 3), cela a gâché Tiffanie - la rendant même folle. Elle a fait de son mieux pour éviter ses désirs incestueux intérieurs, en les noyant avec le...

982 Des vues

Likes 0

La Fête_(14)

Partie 1 Jésus, nous allons encore être en retard, je me dis en m'asseyant sur le canapé du salon, la tête appuyée sur une main. C'était samedi, le soir de la fête de Doonsberg et il n'y avait pas moyen d'en sortir. Les voisins d'en bas nous avaient invités dans leur manoir il y a des mois. Des RSVP avaient été faites, des calendriers vérifiés et revérifiés, des appels téléphoniques passés. Bref, c'était chose faite. S'il y avait jamais eu une soirée pour faire la fête, c'était bien celle-là. La pleine lune de la veille de la fin de l'été regarde...

831 Des vues

Likes 1

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.