Enlèvement_(2)

1.4KReport
Enlèvement_(2)

Mia s'est réveillée soudainement. Elle regarda l'horloge. C'était éteint. "Aucune puissance." elle pensait. La lumière passait par les stores de la fenêtre mais on avait toujours l'impression que c'était au milieu de la nuit. Elle se leva pour aller à la fenêtre. Dès qu'elle ôta les couvertures, des frissons parcoururent son corps. C'était une froide nuit de novembre, et comme le chauffage n'était pas allumé, il faisait froid. Le fait qu'elle ne portait qu'une chemise de nuit et sa culotte n'aidait pas non plus. Elle croisa les bras en se dirigeant vers la fenêtre. Elle ouvrit un peu les stores et la lumière était aveuglante, comme si quelqu'un braquait un projecteur directement sur sa chambre. "Génial," pensa-t-elle. "Qu'est-ce que font les voisins ?" Elle s'approcha et attrapa son bas de pyjama par terre. Elle était sur le point d'aller réveiller ses parents mais elle décida de regarder une fois de plus par la fenêtre.

Cette fois, elle ouvrit complètement les stores. La lumière était intense. Elle protégea ses yeux du regard aveuglant. Soudain, la lumière a pris une couleur bleutée. Ce n'était pas aussi brillant, alors elle a découvert ses yeux, mais cela l'a quand même aveuglée. Mais elle a commencé à se sentir bizarre. La lumière l'envoûtait ; elle ressentit une forte envie d'aller vers la lumière. Son corps était étrangement chaud, et ses bras et ses jambes ont commencé à picoter. Elle était effrayée, mais elle n'a pas détourné le regard ; elle avait l'impression d'être littéralement un cerf pris dans les phares.

Elle a commencé à se sentir plus légère, et avant qu'elle ne s'en rende compte, elle a commencé à se soulever du sol. À ce stade, elle a essayé de crier, mais rien ne s'est passé. Elle cria aussi fort qu'elle put, mais aucun son ne sortit. Transpercée par la lumière, elle a essayé de se détourner mais elle n'a pas pu. Alors qu'elle lévitait là-bas, son corps s'est tendu et elle a laissé tomber son pyjama. Puis elle a commencé à avancer vers la fenêtre. Horrifiée, elle a essayé de crier à nouveau mais aucun son n'est sorti. Elle avait peur de heurter la fenêtre, mais lorsqu'elle l'atteignit, elle la traversa. C'était comme marcher sur des toiles d'araignées.

Maintenant dehors, flottant par la fenêtre de son deuxième étage, elle était encore plus terrifiée. Pendant une fraction de seconde, elle a été gênée que ses voisins la voient en culotte, mais elle n'y a pas pensé très longtemps. Mia était maintenant à 20 pieds du sol et s'élevait rapidement. La lumière devenait de plus en plus brillante, et alors qu'elle se rapprochait, elle a commencé à s'évanouir. Avant d'avoir atteint la source de la lumière mystérieuse, elle s'est évanouie.

Quand elle se réveilla, les lumières brillaient à nouveau sur son visage. Mais cette fois, ses yeux se sont adaptés à la lumière et elle a pu voir. Elle était dans une petite pièce, allongée sur le dos sur une table au milieu. Ses jambes étaient écartées et ses pieds et ses mains étaient attachés à la table. La pièce était ronde avec un plafond en dôme. Les murs et le plafond étaient en métal noir brillant avec des lumières vertes et rouges clignotant ici et là. Il ressemblait à un ordinateur à écran tactile de haute technologie sur le mur et à une lumière brillante au sommet du dôme. A part ça et la table, il n'y avait rien d'autre dans la pièce ; elle n'a pas trouvé de porte. Elle essaya à nouveau d'appeler à l'aide, et cette fois elle laissa échapper un cri déchirant. Quelques minutes passèrent. Rien.

Mia a commencé à réfléchir. Elle s'est réveillée avec le courant étant coupé. Une lumière vive l'a tirée hors de sa chambre confortable et à travers sa fenêtre. Maintenant, elle était piégée dans une pièce à la pointe de la technologie. Étant une fille de 17 ans, elle avait regardé beaucoup de films d'horreur et s'est vite rendu compte qu'elle avait été enlevée par des extraterrestres. Au début, Mia ne pouvait pas y croire. Elle devait être en train de rêver ; cela ne pourrait jamais arriver. Mais c'était trop pour être un rêve. « Quelqu'un doit me tromper », pensa-t-elle. Mais cela semblait trop réel pour être un tour, et ce qui s'est passé ensuite lui a prouvé que c'était la vraie affaire.

Soudain, à sa gauche, le mur s'ouvrit et elle réalisa que c'était la porte. Puis, sa pire peur s'est réalisée. Ce qui est entré par la porte n'était rien de moins qu'un monstre. Il avait des jambes et des bras, comme un humain, mais sa main avait 3 doigts avec des griffes de deux pouces et ses pieds avaient 4 griffes recourbées. Son corps entier était une peau lisse, brillante et gris foncé qui avait l'air charnue mais musclée. Ses petits yeux étaient jaunes, il avait une grande bouche avec des dents pointues et dentelées et pas de nez. Il avait une queue de 5 pieds de long et 5 tentacules, deux de chaque côté sous ses bras, et sur son aine, où se trouverait un pénis humain. Sur les cinq tentacules, il y avait un trou à l'extrémité, les faisant ressembler à la trompe d'un éléphant, seulement aussi gros que le bras de quelqu'un. À plus d'un mètre de haut, l'extraterrestre se tenait au-dessus d'elle et sifflait.

Mia a crié. Elle avait peur de son esprit. Alors qu'elle criait, l'extraterrestre couvrit ses trous d'oreille (qui étaient situés près de l'endroit où se trouvent les humains, bien que plus en avant) avec ses tentacules et grogna bruyamment. Elle criait si fort qu'elle en avait la tête qui tournait. L'extraterrestre a approché l'un de ses tentacules de son visage et l'a aspergée d'un gaz bleu. Quand elle l'a respiré, son cri est devenu de plus en plus aigu jusqu'à ce qu'il s'éteigne et qu'elle ne puisse plus crier. Elle a essayé de dire quelque chose mais elle n'a pas pu, le gaz lui avait enlevé la voix. L'extraterrestre découvrit ses oreilles et se dirigea vers la table.

Avec ses griffes, il a déchiré sa chemise et l'a jetée au sol. Il a regardé ses seins de taille modeste pendant une seconde, puis a frotté chacun d'eux avec un tentacule. Mia était horrifiée, mais elle a commencé à gémir silencieusement et ses mamelons sont devenus durs. Les tentacules ont commencé à sécréter un liquide vert pâle qui couvrait ses seins. Cela a fait que ses seins ont commencé à picoter. Puis les tentacules du monstre se sont collées sur chaque mamelon comme une ventouse. Ils ont commencé à presser et à sucer chaque mamelon. Elle s'est vite rendu compte que l'extraterrestre la traitait ! Le truc qu'il avait giclé sur ses seins lui faisait produire du lait, et maintenant il le suçait dans ses tentacules.

Elle continuait d'essayer de crier, mais cela ne servait à rien. Elle avait tellement peur que tout son corps tremblait et qu'elle avait l'impression qu'elle allait vomir. Alors que l'extraterrestre la traitait, il a utilisé ses griffes pour lui arracher sa culotte. Maintenant, elle était complètement nue et sa chatte rasée était exposée et vulnérable. Le frottement et la succion de ses seins, autant que cela l'horrifiait, l'avaient tellement excitée qu'elle était belle et mouillée. Avec le tentacule qui était là où se trouverait un pénis, il frottait sa chatte humide. Elle s'est fermée et a essayé de crier à nouveau, en vain. Le frottement cessa et elle baissa les yeux. Du trou dans le tentacule, un arbre rouge et visqueux qui ne pouvait être que le sexe de l'extraterrestre est sorti. C'était visqueux et ferme, mais charnu et flexible. Le pourboire était mince, mais il était devenu à peu près aussi gros qu'une canette de soda et mesurait un pied de long. La bite visqueuse se tortilla puis s'enfonça dans sa chatte. Elle frissonna de partout alors que le coq extraterrestre se tortillait et glissait plus profondément en elle. Elle n'était pas vierge, donc ce n'était pas aussi douloureux, mais au fur et à mesure que ça pénétrait et devenait de plus en plus gros, ça l'étirait. Si elle n'avait pas été amenée sur un vaisseau extraterrestre et violée contre son gré, elle aurait passé le meilleur moment de sa vie.

Sa chatte était serrée contre la bite visqueuse alors qu'elle glissait plus profondément. Quand il est entré à environ dix pouces, il a cessé de glisser plus profondément. Elle le sentit se tortiller en elle. C'était une sensation étrange mais intensément agréable. Bientôt, le coq extraterrestre a commencé à palpiter, comme s'il essayait de pomper quelque chose à l'intérieur d'elle. Elle est devenue terrifiée mais la sensation de la bite palpitante en elle a fait que sa chatte a commencé à se serrer autour d'elle. Elle s'est tendue et a eu un fort orgasme. C'était si intense qu'elle a crié jusqu'à ce que son visage devienne bleu, mais bien sûr aucun son n'en est sorti. La boue recouvrant sa bite a commencé à faire picoter sa chatte convulsive, et elle a commencé à avoir un orgasme sans arrêt. Elle cessa de crier et tenta de respirer, submergée par ses orgasmes répétés. Alors que la bite pulsait, elle sentit un liquide chaud commencer à remplir sa chatte. Son ventre a commencé à s'étendre alors que son utérus était rempli de liquide. Mia était tellement épuisée par ses orgasmes qu'elle a commencé à s'évanouir. Avant de s'évanouir, elle se souvint que son ventre était si gros qu'on aurait dit qu'elle était enceinte. Puis tout est devenu noir.

Après que Mia se soit évanouie, l'extraterrestre a fini de pomper son sperme dans son ventre. Une fois que sa bite a cessé de battre, elle a sécrété plus de boue pour faciliter son retrait. Après que sa grosse bite extraterrestre soit libre, il a amené un de ses tentacules et a pulvérisé sa chatte avec une fine brume. Cela l'a fait rétrécir et sceller. Sa semence était maintenant bien scellée dans sa chatte. Satisfait, l'extraterrestre quitta la pièce.

Quand Mia s'est réveillée, elle était de nouveau dans sa chambre. Elle était allongée avec les draps sous elle. Elle était complètement nue. Engourdie et épuisée, elle était incapable de bouger. La première chose qu'elle réalisa fut qu'elle n'était plus enceinte. Cependant, elle s'est vite rendu compte qu'il y avait un minuscule bébé extraterrestre qui suçait ses mamelons pour obtenir du lait.

Articles similaires

Biker Lust ... Le début

C'était une chaude journée d'automne. Je roulais sans but dans la campagne sur mon Sportster. Tout l'été longtemps que j'avais roulé sur ces mêmes routes et je m'ennuyais. J'avais roulé, perdu dans pensé quand je suis tombé sur la petite vallée boisée avec le cimetière en bordure de route. C'était un aussi bon moment comme tout pour s'arrêter et prendre une gorgée d'eau. En m'arrêtant sur le bord de la route, j'ai garé mon vélo et je me suis étiré respirer profondément le parfum boisé que j'ai toujours aimé. Débouclage des sangles de la sacoche. J'ai sorti une bouteille d'eau et...

1K Des vues

Likes 0

The Witcher : la scène cachée (TV-MA)

The Witcher : la scène cachée (TV-MA) ACTE PREMIER : INTRODUCTION Geralt de Riv et sa jeune pupille, Ciri, ont parcouru ce terrain accidenté, s'entraînant et perfectionnant leurs compétences au fur et à mesure. La voix grave du Sorceleur traversa l'air alors qu'il parlait à Ciri, lui transmettant sa sagesse. N'oubliez pas, Ciri, dit Geralt, ses cheveux argentés scintillant au soleil, vous devez toujours être préparé, toujours prêt à vous battre et toujours écouter. Votre instinct vous guidera. Ciri hocha la tête, la détermination gravée sur son visage. Mais juste au moment où Geralt finissait de parler, un grognement menaçant se répercuta dans la...

762 Des vues

Likes 0

Anciens Playboy Playmates Partie 9 : Le vrai désir de Tiffanie_(1)

Note de l'auteur :  Il s'agit de la deuxième histoire de Tiffanie, une ancienne playmate fictive de playboy. Son premier est interracial. Vous n'êtes pas obligé de lire celui-là si vous ne le souhaitez pas, mais il suffit de dire que dans la partie 3 de cette série, Tiffanie a été témoin d'un acte incestueux chez elle impliquant sa sœur aînée Diane. Contrairement à Stéphanie (qui a également été témoin d'un acte similaire dans la partie 3), cela a gâché Tiffanie - la rendant même folle. Elle a fait de son mieux pour éviter ses désirs incestueux intérieurs, en les noyant avec le...

2.6K Des vues

Likes 0

La Fête_(14)

Partie 1 Jésus, nous allons encore être en retard, je me dis en m'asseyant sur le canapé du salon, la tête appuyée sur une main. C'était samedi, le soir de la fête de Doonsberg et il n'y avait pas moyen d'en sortir. Les voisins d'en bas nous avaient invités dans leur manoir il y a des mois. Des RSVP avaient été faites, des calendriers vérifiés et revérifiés, des appels téléphoniques passés. Bref, c'était chose faite. S'il y avait jamais eu une soirée pour faire la fête, c'était bien celle-là. La pleine lune de la veille de la fin de l'été regarde...

2.2K Des vues

Likes 2

L'horloger et l'inventeur partie 4_(1)

C'est parti... grognai-je en posant la caisse sur la table. Je soupirai en regardant autour de la salle de stockage; Une fois de plus, j'étais seul dans l'usine, cette fois-ci en train d'organiser les expéditions. En gémissant, j'arquai le dos. Élongation; J'étais plus que mal à cause de la journée de travail. Scrap se tenait dans un coin, attendant mes ordres. Grâce au temps de rentrer à la maison. En réponse, l'automate se redressa légèrement, siffla et se dirigea vers la porte. Je l'ouvris et suivis mon invention dans les rues mal éclairées. Les rues étaient à moitié vides, principalement des...

2.2K Des vues

Likes 0

3some fantaisie

Nous rencontrons une autre femme dans un bar pour quelques verres, elle porte une petite robe, et vous pouvez voir qu'elle n'a pas de sous-vêtements en dessous, je porte une jupe très courte, un haut décolleté et des bas. Après quelques verres, nous retournons tous à la chambre d'hôtel que nous avons réservée, en nous arrêtant en chemin pour prendre plus de boissons. Pendant que vous versez les boissons, elle et moi nous réinstallons sur le lit et commençons à nous embrasser, prenant notre temps car nous savons que vous regardez. Elle commence à se déplacer le long de mon corps...

1.5K Des vues

Likes 0

Cyber-sexe avec une déesse

Hé les gars, ce sont mes premières histoires, alors s'il vous plaît, gardez les mauvaises critiques pour vous. Ok, j'ai eu une conversation sur le cyber sexe à l'instant, et j'ai pensé que ce serait amusant de la publier. Si vous aimez, j'en posterai un autre mais pour l'instant, c'est parti. *Connect Succès* ????: Salut Moi : M ou F ????: Salut. f vous? Moi : salut moi Son age Moi : Votre premier âge réel, pas de mensonges Son: ** Moi : je m'en fous si tu es jeune Moi: ** Elle : taille ? Moi : 8 pouces (mensuel total au fait) Elle...

2K Des vues

Likes 0

LA SALOPE DU BOSS 1 : LA PROPOSITION_(1)

LA SALOPE DU BOSS - PARTIE I : LE DÉBUT CHAPITRE 1 : LA PROPOSITION Ça s'est passé comme ça s'est toujours passé. Mon smartphone a émis un bip discret. Je me suis détourné de l'écran de l'ordinateur sur mon bureau, j'ai réveillé mon téléphone et vérifié l'ID texte. Monsieur. Cela aurait pu être beaucoup plus. Cela aurait pu être M. Charles Woodburn, PDG et président du conseil d'administration. C'est qui était Monsieur. J'ai ouvert le texte pour trouver le message que je recevais souvent de lui. J'ai besoin de toi dans mon bureau. J'ai souri en me levant immédiatement et j'ai...

1.4K Des vues

Likes 1

Sarah, qu'as-tu fait avec du maïs doux ?

C'est une première tentative donc toute critique constructive est plus que bienvenue, tout éloge serait bien aussi. Si quelqu'un a des idées pour de nouvelles histoires, n'hésitez pas à laisser vos idées. J'ai quelques idées qui pourraient utiliser les mêmes personnages dans son histoire. Apprécier. Sarah et Matthew Jones vivaient dans une petite maison mitoyenne quelque part dans une petite ville du sud de l'Angleterre, ils vivaient avec leur mère Elizabeth, mais elle n'était jamais là. Elle avait atteint un poste élevé dans son entreprise et son travail signifiait qu'elle voyageait beaucoup de temps. C'était malheureux mais nécessaire et cela lui...

1.2K Des vues

Likes 0

Naruto : Esclave pour toi Ch. 2

Hinata se réveilla avec l'odeur du petit déjeuner. Lentement, elle ouvrit les yeux et fut surprise de ne pas se trouver dans sa propre chambre. Puis les souvenirs de la nuit dernière ont commencé à émerger dans son esprit alors qu'elle attrapait le collier autour d'elle. Ce n'était pas un rêve après tout. Elle avait dit à la personne qu'elle aimait plus que quiconque au monde ce qu'elle ressentait. Puis elle remarqua que Naruto n'était pas dans la pièce. Un sentiment de honte l'a envahie alors qu'elle se souvenait de ses leçons à l'académie. Elle avait appris à s'éveiller avant son...

1.1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.