Un mec et son... ? 37 Cheika

861Report
Un mec et son... ? 37 Cheika

Jake tenait toujours Akeesha, chacun de ses djinns rassemblés autour d'eux tous les deux. Rien d’autre que le bruit de grands pleurs et sanglots ne pouvait être entendu dans la pièce. Il y eut une autre énorme poussée d’énergie lorsque Nyrae et Inger apparurent toutes deux. Inger s'est envolée vers Akeesha et les larmes ont commencé à couler de ses yeux.

"Pourquoi ? Pourquoi est-elle en train de mourir ? Si elle meurt Maître Jake, je vous promets que je vous ferai souffrir !" Inger grognait contre Jake.

"Je vais bientôt mourir d'une manière ou d'une autre, Inger. Le lien que j'ai avec mes djinns me tuera quand elle mourra. J'ai peur que cela les tue aussi. J'aimerais juste que Sheeka ne soit pas si gravement blessée." Jake a déclaré que de nouvelles larmes coulaient de ses yeux.

Ses trois djinns regardèrent soudain la porte avec des regards choqués. "Maître Jake ?" Gen commença.

"Je sais ; je suis désolé Gen et le reste d'entre vous. J'ai été un maître si indigne envers vous tous. Je mérite amplement la mort lente, je sais qu'elle arrive." Jake a dit qu'incapable de voir, la pensée qu'ils mouraient à cause de lui lui faisait souhaiter qu'à sa mort, ils restent en vie.

Il y eut un son de gong puis une fanfare titanesque. Le conseil des Jinns apparut ; le choc se lisait sur tous leurs visages. Le souhait de Maître Jake était inouï. Puis Rasmir sourit. Une autre partie de la légende était en train de se réaliser. Cette démonstration d'amour inconditionnel pour ses quatre djinns, ainsi que le fait qu'il était prêt à mourir pour qu'ils puissent vivre, l'étaient.

Jake entendit le conseil haleter et se dirigea vers eux. "Grand conseil des djinns." commença Jake. "Je m'humilie devant vous pour que vous aidiez mes djinns à vivre quand je mourrai. Je les aime tous et la mort de l'un d'eux est de trop."

Jake tomba au sol en attendant le coup mortel dont il savait qu'il allait arriver. Soudain, la pièce devint silencieuse, et bien Jake pensa que c'était ça.

Soudain, une voix basse et calme flotta à ses oreilles : « Mon cher, cher Maître aimant. Je ne suis pas mort, mon amour.

Levant les yeux, Jake vit Sheeka baignée dans une lumière dorée, la bouche grande ouverte, il ne pouvait que regarder. Retrouvant enfin sa voix, Jake avait du mal à prononcer les mots. "Je... je t'ai vu tomber, je t'ai tenu, j'ai senti ton cœur s'arrêter ainsi que ta respiration. Je suis confus, heureux oui, mais très confus."

"Peut-être que je peux t'aider, père." Une voix vint du ciel. "La sagesse et le courage dont vous avez fait preuve ainsi que l'amour inconditionnel. Ces choses que vous avez pour mère et pour les autres. Je sais maintenant, comme les autres aiment, VOTRE amour est une magie bien plus puissante que tout ce que ces méchants pourraient produire. " Maman ira bientôt bien, mais toi et eux avez beaucoup à faire avant que nous soyons tous nés. "

Jake regarda Sheeka sourire et lui toucher le ventre avec amour. Aussi soudainement que cela a commencé, Sheeka dormait, allongée sur le canapé près de sa sœur.

Jake était toujours sous le choc, il ne pouvait pas dire un mot même s'il le voulait, un sourire en coin sur les lèvres. « Sagesse et courage ? Lui? Bon sang, et ici, je pensais que j'étais un lâche, pensa Jake, attirant un halètement du général.

"Maître Jake ! Vous, cher Maître, n'êtes pas un lâche ! Vous êtes allé voir Sheeka même lorsque le trio meurtrier était sur le point de vous détruire. Vous vous souciez plus de nous que de vous-même. Vous êtes le maître le plus gentil et le plus doux que le monde ait jamais vu. Je suis désolé Maître mais vous êtes loin d'être un lâche !" Dit Gen les bras croisés, un air de colère dans les yeux.

Jake fut choqué pendant un moment, il commençait tout juste à s'habituer aux éloges. Les mots que Gen avait prononcés mettaient un certain temps à être compris. Il ne se sentait pas comme un héros, il venait juste de faire ce qu'il pensait être juste. De plus, il était toujours responsable de la blessure de Sheeka.

"Je reconnais que je ne suis pas un lâche, mais je suis toujours responsable du fait qu'elle ait été blessée. Je vous ai promis à tous que je vous protégerais autant que possible. Cela signifie ne pas vous mettre dans une position où vous pourriez être blessé." ... » disait Jake lorsqu'il fut à nouveau interrompu.

"Tout cela, comme tu le dis, est vrai père, même si nous savons tous les deux que n'importe lequel de ces quatre donnerait également sa vie pour toi. Père, accepte simplement le fait que ton amour l'un pour l'autre est bien plus puissant que tout ce qu'ils peuvent t'envoyer. toi. Je dois y aller père, porte-toi bien, je te verrai bientôt. Sur ce, la voix disparut. Jake était assis là, regardant ses quatre djinns.

"Merde", pensa Jake, "J'aurais aimé qu'Akeesha entende tout ça, comme ça elle ne voudrait peut-être pas me tuer à son réveil." Il y eut un gémissement venant du canapé puis les yeux d'Akeesha s'ouvrirent. En tremblant, elle se leva et se dirigea vers Jake.

« J'ai entendu tout ce qui a été dit. Je vous préviens toujours, Maître Jake, protégez-la ou je mourrai en mettant fin à vos jours ! Encore une fois, elle recula pour le gifler avant de tomber dans les bras de Jake.

Regardant Inger, Jake dit : "Inger, aide-moi à la mettre sur le canapé, j'ai peur qu'elle soit faible et ait besoin de se reposer. Êtes-vous autorisé à rester et à veiller sur elle ?"

Les yeux d'Inger s'écarquillèrent alors qu'elle aidait Jake à la mettre sur le canapé. Qui était cet humain qui se souciait plus des djinns que de sa propre vie ?

"Oui, je suis Maître Jake. J'écoute toujours la voix de ma maîtresse. Maître Jake, puis-je poser une question ?" Inger a provisoirement demandé à Jake. Quand il hocha seulement la tête, elle continua. « J'ai remarqué que tu ne t'es pas défendu contre Akeesha. Puis-je te demander pourquoi ?

Jake poussa un profond soupir puis ouvrit la bouche. "Ce qu'elle a dit était vrai, j'ai promis de les protéger tous. Je sens que j'ai échoué à cet égard. C'était tout à fait dans son droit de me punir. En plus, je lui ai dit de l'emmener." " La colère s'est répandue sur moi. Je sentais que je le méritais largement. "

Les yeux d'Inger s'écarquillèrent encore davantage à ses paroles. Un homme qui a réellement accepté la responsabilité de ses actes ? Secouant la tête, elle pensa qu'elle devait étudier davantage cet homme. Si tout ce qu’il disait était vrai, alors il était vraiment un homme rare au monde.

Jake se dirigea vers Trully qui examinait à nouveau Sheeka, un large sourire sur le visage. "Est-ce qu'elle ira bien Trully ? J'avais tellement peur quand je l'ai vue commencer à tomber. Je pensais que je l'avais perdue, elle et le bébé, tout ce à quoi je pensais, c'était pourquoi ? Son enfant est bien plus important que moi, tout comme elle. " Cette dernière partie, Jake la dit presque à voix basse.

"Oui Maître Jake, elle va bien, tout comme l'enfant qu'elle porte. Maître Jake, j'ai une question pour vous, s'il vous plaît, répondez honnêtement." Jake fit un signe de tête à Trully. "Vous dites que vous aimez tous vos djinns, comme vous l'avez prouvé à maintes reprises."

Encore une fois, Jake hocha la tête en regardant Trully un peu confus. "Bien sûr, je les aime toutes, comment pourrais-je ne pas le faire ? Ce sont les femmes les plus gentilles et les plus douces que j'ai jamais rencontrées."

"D'accord, alors réponds-moi. N'est-il pas tout à fait possible qu'ils puissent aussi t'aimer au point que tu sois tout pour eux ?" Dit Trully, son sourire grandissant lorsqu'elle vit une lumière soudaine apparaître dans les yeux de Jake.

"Je pensais qu'ils se sentaient obligés... d'agir comme ils le font... mais ils n'ont jamais... comment pourrais-je ?" Jake bégaya, se sentant encore plus confus qu'avant.

Trully se contenta de secouer la tête. "Maître Jake, aussi sage et courageux que vous, vous ne connaissez vraiment rien à l'amour, n'est-ce pas ?"

Jake baissa la tête, le visage rouge alors qu'il rougissait, comme Trully pensait qu'il rougissait vraiment ! Regardant le conseil djinn toujours présent, Trully leur fit un signe de tête à tous. Soudain, ils souriaient tous largement.

En lui tapotant doucement le bras, Trully lui murmura : « Tout va bien Maître Jake, nous devons tous apprendre à un moment ou à un autre. La même chose est également vraie pour les djinns ; nous ressemblons beaucoup aux humains car nous devons aussi apprendre l'amour. Ne vous inquiétez pas, vous en apprenez davantage au fur et à mesure. Sur ce, Trully se dirigea vers le conseil, laissant Jake au visage rouge et presque complètement confus dans son sillage.

Jake regarda Trully parler au conseil pendant quelques minutes, puis se tourna, s'inclina devant lui et disparut. L’ensemble du conseil avait l’air surpris. Jake secoua la tête pour clarifier les choses et se dirigea vers Rasmir.

"Rasmir, j'ai peur que nous ayons besoin d'une stratégie différente. Je ne peux plus risquer leur vie comme ça. Je ne m'inquiète pas autant pour moi que pour eux. Sheeka va bientôt être mère, je ne peux pas , NE LA mettra plus en danger comme ça." Jake l'a dit à l'homme plus âgé.

"Maître Jake, comme ma sœur vous l'a sûrement dit, ils vous aiment beaucoup trop pour NE PAS s'impliquer." Souriant largement, Rasmir ajouta : "Je suis également sûr que vous avez remarqué que vous et eux êtes presque intouchables. D'après ce que j'ai vu, il a fallu une quantité de magie extrêmement puissante pour essayer de blesser Sheeka. Ce type de magie est presque inconnu de tous, mais quelques." Rasmir plaça un bras autour de Jake pour stabiliser l'homme encore confus. "Vous êtes un homme très chanceux, Maître Jake, de connaître l'amour égal de quatre djinns et de rendre cet amour aussi farouchement que vous."

Jake ne pouvait que hocher la tête, c'était un peu trop pour lui même avec tout ce qu'il avait déjà vu.

À des milliers de kilomètres de là, Nuha luttait pour survivre, s'accrochant à peine à la vie. La douleur était bien au-delà de tout ce qu'elle avait jamais ressenti. Fatin et Abla faisaient de leur mieux pour garder Nuha en vie mais ils sentaient qu'ils perdaient le combat. Soudain, Fatin s'est mise en colère, comment ce connard d'homme humain ose-t-il blesser sa précieuse sœur ! Abla dut reculer car le pouvoir croissant de sa sœur commençait à la repousser.

Les yeux d'Abla s'écarquillèrent alors qu'elle regardait la puissance de Fatin augmenter et que Nuha commençait enfin à mieux respirer. En hurlant, Fatin a dit : "Je vais le tuer ! Je vais le tuer ! Personne ne fera de mal à ma sœur, à ma famille ! PERSONNE !"

Nuha commençait enfin à être reconnaissable alors que l'énorme quantité de pouvoir circulait de Fatin vers elle. Finalement, une heure plus tard, Fatin s'effondra par terre aux pieds de Nuha qui se releva et caressa le visage de sa sœur. "Ne t'inquiète pas ma chère sœur." Nuha a dit à Fatin qu'il était toujours en forme. "Nous allons exiger une vengeance des plus horribles contre cet homme et ses... animaux de compagnie !"

Abla haleta alors que Nuha se tenait nue devant elle. « Sœur, la marque sur ton dos !

Nuha se précipita vers un miroir et regarda la marque en forme d'éclair tout le long de son dos. "Ha ! Un petit prix à payer pour tout ce que j'ai gagné !" Nuha rit méchamment tandis que des étincelles jaillissaient du bout de ses doigts. "Oui, un petit prix en effet. Cet idiot m'a fourni le pouvoir d'éteindre enfin sa pitoyable existence !" Sur ce, Nuha lança un éclair sur le mur le plus proche, y faisant effectivement un trou.

Abla sourit, ce qui semblait être une fusion de la puissance ancienne et de la puissance naturelle d'une tempête. L'Ever Last Master n'avait aucune chance !

Jake s'est réveillé cette nuit-là après s'être endormi sur le sol près d'Akeesha et de Sheeka. Même si son esprit était rempli de rêves terribles, Jake parvenait quand même à dormir un peu. En regardant le canapé, il pouvait voir qu'Akeesha était réveillée en train de boire dans une tasse qu'Inger lui tenait. Essayant de ne pas faire de bruit, Jake tourna son regard vers Sheeka. Un instant plus tard, ses yeux s'ouvrirent également, Jake se leva et lui apporta précipitamment quelque chose à boire.

Sheeka s'est réveillée confuse, où était-elle donc ? C'était la demeure de Maître Jake mais... ensuite elle a vu sa sœur et Inger. Un instant plus tard, Jake apparut avec une tasse pour elle, oh par le grand djinn, cette eau était si bonne ! D'une voix très chevaline, elle dit à Jake : "Merci maître mais vous n'êtes pas obligé de faire ça, je le suis..."

"Non, ce n'est rien pour te récompenser, même si j'ai une idée que j'espère que tu ne trouveras pas trop ?" Jake a dit à Sheeka maintenant très confuse, une idée ? De quoi parlait le maître ? Buvant à satiété, elle remercia Jake puis se recoucha et s'endormit presque immédiatement.

Jake sourit, il espérait qu'elle était assez forte pour comprendre ce qu'il avait en tête. Là encore, pensa Jake tandis que son visage se tordait dans un moment de concentration, il espérait qu'il le pourrait aussi.

Le lendemain matin, Jake a convoqué tous ses djinns dans la salle commune, comme il l'appelait. Appelant également le conseil et Juno, Jake pensa qu'il en avait assez pour être témoin de cela. Il avait déjà contacté Trully pour savoir si Sheeka était assez forte pour résister à ce qu'il avait en tête. Je lui ai vraiment assuré qu'elle était bien plus forte qu'elle ne le paraissait.

"Merci à tous d'être venus ici aujourd'hui, ce qui s'est passé la semaine dernière me fait réfléchir. Sheeka a fait beaucoup de choses courageuses et honorables pour moi ; au début, je pensais que c'était juste elle qui essayait de me tromper. J'ai ensuite découvert que elle et moi avons développé des sentiments l'un pour l'autre." Jake se dirigea vers une petite alcôve aménagée dans le mur où se trouvaient deux bouteilles, celle de Sheeka et celle de Rosalinda.

Gen, Rosalinda et enfin Rashala ont tous souri énormément. Ils voyaient bien ce que leur maître s'apprêtait à faire, ils étaient entièrement d'accord avec sa décision. Sheeka ne pouvait que regarder si elle avait fait quelque chose de mal ? Akeesha regardait également Jake car elle avait découvert que l'homme était plein de surprises.

"J'ai décidé que tu as fait bien plus pour moi que je ne peux pour toi." Jake a dit alors que Sheeka baissait la tête, elle aimait suffisamment son maître pour supporter la douleur que produirait le fait d'être dans sa bouteille. Une fois là-bas, elle penserait à tout ce qu'elle avait fait de mal et les corrigerait lorsqu'il la laisserait sortir à nouveau. Les larmes aux yeux, elle attendait ses paroles d'emprisonnement.

"Je trouve que je ne peux pas vivre avec la peur constante de votre bouteille qui pèse sur vous. Je ne peux pas vivre avec cette même peur qui pèse sur notre premier enfant. Je souhaite donc devant toutes les personnes présentes, que vous ne soyez plus l'esclave de cela. bouteille et soyez libre d'aimer et de vivre !" Jake lui a dit.

Comme Rashala avant elle, Sheeka n'a presque pas entendu Jake, puis, avec un choc, elle a SENTI les mots. "Je vais... tu... me libérer ?" Un large sourire heureux illumina son visage : « J'entends et j'obéis à mon Maître, c'est comme tu veux !

Il y eut un boum assourdissant puis un autre son de gong, la bouteille de Sheeka commença à trembler et à vibrer puis explosa et disparut. Sheeka se leva et se jeta dans les bras de Jake en l'embrassant passionnément. "Merci cher Maître," lui murmura-t-elle à l'oreille. De l'autre côté de la pièce, Rosalinda soupirait qu'un jour, elle aussi serait libre. Elle savait qu'elle devait encore prouver qu'elle n'était plus méchante, même si le simple fait d'avoir la chance d'être près de Jake était presque une récompense suffisante.

Une silhouette sombre avait observé une grande partie de ce qui se passait, alors ils pensèrent que Dreama était toujours l'esclave de sa bouteille. Bah ! Son nouveau nom était une poubelle ! Bientôt, la silhouette pensa que Dreama serait libérée de cet humain égoïste. Ils s'en assureraient, c'était sûr !

Articles similaires

Anciens Playboy Playmates Partie 9 : Le vrai désir de Tiffanie_(1)

Note de l'auteur :  Il s'agit de la deuxième histoire de Tiffanie, une ancienne playmate fictive de playboy. Son premier est interracial. Vous n'êtes pas obligé de lire celui-là si vous ne le souhaitez pas, mais il suffit de dire que dans la partie 3 de cette série, Tiffanie a été témoin d'un acte incestueux chez elle impliquant sa sœur aînée Diane. Contrairement à Stéphanie (qui a également été témoin d'un acte similaire dans la partie 3), cela a gâché Tiffanie - la rendant même folle. Elle a fait de son mieux pour éviter ses désirs incestueux intérieurs, en les noyant avec le...

2.6K Des vues

Likes 0

La Fête_(14)

Partie 1 Jésus, nous allons encore être en retard, je me dis en m'asseyant sur le canapé du salon, la tête appuyée sur une main. C'était samedi, le soir de la fête de Doonsberg et il n'y avait pas moyen d'en sortir. Les voisins d'en bas nous avaient invités dans leur manoir il y a des mois. Des RSVP avaient été faites, des calendriers vérifiés et revérifiés, des appels téléphoniques passés. Bref, c'était chose faite. S'il y avait jamais eu une soirée pour faire la fête, c'était bien celle-là. La pleine lune de la veille de la fin de l'été regarde...

2.3K Des vues

Likes 2

Esclave d'un jour partie 3

Liz regarde Chris pour obtenir des instructions, et il sourit à son obéissance. Il se délecte de voir sa femme abandonner le contrôle et elle pourrait presque se donner des coups de pied pour avoir cédé sans même y penser. Est-ce qu'elle commence vraiment à aimer laisser le contrôle à son mari ? Allez répondre à la porte et envoyez mes amis au salon, je vais mettre le jeu en marche. Commande Chris. Liz se dirige vers la porte et lorsqu'elle l'ouvre, elle sent le vibromasseur émettre un faible bourdonnement dans sa chatte. Elle se tourne pour regarder Chris mais il...

2.2K Des vues

Likes 0

De : Jeff bisexuel ? Règles pour commenter mes histoires !

Jeff bisexuel… Règles pour commenter mes histoires ! À en juger par les dizaines de milliers de fois où toutes mes histoires ont été lues, la plupart d'entre vous les ont appréciées. Certains ne l'ont pas fait et c'est bien aussi, je n'essaie pas de plaire à tout le monde, ou vraiment à personne, j'écris ce qui me trotte dans la tête parfois. Profitez-en, ne les profitez pas… entièrement à vous. Mais ne laissez PAS de commentaires merdiques sur quelqu'un que vous connaissez qui est mort du SIDA, s'il vous plaît, CE site n'est pas fait pour ça. Tout le monde...

1.4K Des vues

Likes 0

Je reçois une copie des photos

C'était un vendredi après-midi et j'avais fini tôt mon devoir dans la région de Boston. Je me suis dirigé vers l'aéroport pour voir si je pouvais prendre un vol plus tôt. J'ai déposé la voiture de location et pendant le trajet en bus vers le terminal, j'ai reçu le redoutable appel téléphonique de la compagnie aérienne. Mon vol a été annulé et j'ai dû me rendre au comptoir pour prendre d'autres dispositions. Normalement, ils m'ont simplement réservé sur le prochain vol disponible, donc cela ne sonnait pas bien. J'ai envoyé un texto à ma femme et lui ai dit que j'étais...

1.4K Des vues

Likes 0

Naples, Floride et Beech Mountain, N.C.

Naples, Floride et Beech Mountain N.C. Sandra et Debra étaient pleines de questions alors qu'elle orientait l'avion vers le sud. Je leur ai parlé du plan que Donna et moi avons mis en place et de la façon dont il s'est avéré. Ils étaient vraiment impressionnés que j'aie affronté Stanley et que je lui ai cassé le nez, la clavicule et quelques côtes. Debra m'a serrée dans ses bras et m'a embrassée plusieurs fois en signe de gratitude. Je pense qu'elle voulait en faire plus, mais Sandra l'a un peu refroidie. « Nous devons discuter de ce que vous deviendrez maintenant...

1.3K Des vues

Likes 0

Slut9 partie 22

CHAPITRE VINGT-DEUX Haut sur la vie Dimanche 23 décembre, Nuit Pendant les deux heures suivantes, la maison a été chaotique alors que Jennifer a entraîné tout le monde dans l'effort de nettoyer et de se préparer pour la fête. Dave et Emily ont été mis au travail pour épousseter, passer l'aspirateur et nettoyer le salon, Olivia et Hayley ont été recrutés comme assistants cuisiniers pour Jennifer alors qu'elle préparait autant de nourriture que possible pour la fête du lendemain. Megan a été envoyée dans sa chambre pour la nettoyer pendant que Molly balayait et nettoyait les planchers de bois franc du...

1.4K Des vues

Likes 0

LA SALOPE DU BOSS 1 : LA PROPOSITION_(1)

LA SALOPE DU BOSS - PARTIE I : LE DÉBUT CHAPITRE 1 : LA PROPOSITION Ça s'est passé comme ça s'est toujours passé. Mon smartphone a émis un bip discret. Je me suis détourné de l'écran de l'ordinateur sur mon bureau, j'ai réveillé mon téléphone et vérifié l'ID texte. Monsieur. Cela aurait pu être beaucoup plus. Cela aurait pu être M. Charles Woodburn, PDG et président du conseil d'administration. C'est qui était Monsieur. J'ai ouvert le texte pour trouver le message que je recevais souvent de lui. J'ai besoin de toi dans mon bureau. J'ai souri en me levant immédiatement et j'ai...

1.5K Des vues

Likes 1

La vie d'un Playboy Chapitre 5

CHAPITRE 5 Je me tenais dans le laboratoire, prêtant théoriquement attention aux moniteurs devant moi et faisant des calculs. Mais vraiment, je vérifiais subrepticement les différentes femmes entrant et sortant du bureau de Mme Robinson. L'annonce avait été diffusée dans tout le collège pour que des femmes volontaires participent à une étude biologique affectant la sexualité humaine. C'était une étude rémunérée, donc il y avait beaucoup plus de filles inscrites que de postes nécessaires, et Mme Robinson n'a pu sélectionner que les étudiantes les plus chaudes du campus. Plus les belles filles entraient et sortaient, portant des vêtements étriqués et exhibant...

1.3K Des vues

Likes 1

Les hommes-bêtes et le chevalier noir

Elle courut à travers la vallée, le cœur battant alors que la peur secouait tout son être. Elle savait qu'elle n'était pas censée être ici, mais son besoin de le voir obscurcissait tout sens de la raison. C'est là qu'il chassait la nuit, l'homme auquel elle pensait depuis la première nuit où leurs regards s'étaient croisés au village. C'était l'Elvaan avec l'Armure de l'Ombre. C'était un homme grand aux yeux noirs. Ces yeux... ils semblaient brûler jusqu'à son âme. Alors qu'elle courait, elle se dit que si seulement elle pouvait arriver au bout du sentier, il serait là. Elle ne pouvait...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.