Vendredi_(1)

1.3KReport
Vendredi_(1)

Le vendredi s'est déroulé et je ne savais pas comment j'allais m'y prendre. Avec chaque dossier sur mon bureau, je devais me demander si j'essayais de revoir Sara ou si cela en valait la peine et si je devais compenser la différence en essayant de passer par le bar de Lisa sur le chemin du retour. Poursuivre deux lapins signifiait que je perdrais les deux, pourchasser aucun des deux signifiait également perdre les deux, alors je devais penser à quelque chose.
J'ai abandonné. Je suis rentré chez moi, seul, à l'heure.
---
Sara s'est arrêtée dans un bar miteux non loin du travail, un point d'eau qu'elle n'avait pas visité depuis un moment. Lorsqu'elle s'assit dans un bar, un visage familier l'accueillit.
"Hé Sara ! Cela fait longtemps qu'on ne s'est pas vu!"
"Hey Lisa, tu te souviens de mon habitude?"
"Bien sûr!" répondit-elle en se retournant pour verser: «Qu'est-ce qui vous amène ici après une si longue absence? J'avais commencé à penser que tu ne m'aimais pas.
"Oh. Non, j'ai juste travaillé plus que d'habitude.
"Ouais? Comment va le travail ? L'école est ce qu'elle est, vous savez.
"Droite. Le travail me tient toujours sur mes orteils. En fait, j'ai rencontré un mec mignon là-bas plutôt par accident.
Lisa a fait glisser le verre, les sourcils arqués, "Oooh? Avez-vous attiré son attention ?
« Peut-être… » Sara leva les yeux vers la gauche.
« Tu ne lui as même pas parlé. As-tu?" dit catégoriquement Lisa.
« Aurait pu faire… plus que… »
"Quoi?! Tu es en train de me dire que tu viens de sauter sur le gars ? Ce que vous êtes? Moi?"
Les filles rirent une minute, acceptant l'absurdité.
"Il était gentil! Et je ne pense pas qu'il s'y attendait. Au moins, il n'a rien tenté de bizarre.
"Aw, vous manquez quelque chose. Je suis retourné avec un gars l'autre soir qui pourrait prendre une allure étrange.
"S'il te plaît." Sara a dit, "c'est quoi, ton cinquième cette semaine?"
« En fait, ça a été un peu sec. Cependant, maintenant qu'il a été élevé, cela pourrait ne pas rester sec.
"Merci pour ça… que dois-je faire cependant ? Je ne sais pas si je peux simplement me présenter et être accueilli.
"S'il était si impatient avant que vous ne puissiez probablement vous présenter entièrement habillé et être pris en charge. Je dis, allez-y." Lisa sourit et fit à Sara un clin d'œil rassurant.
---
Je m'étais résigné à une autre nuit seul, un verre de whisky et quelques films que je n'avais pas encore vus quand un coup m'a forcé à secouer l'alcool.
J'ai répondu à la porte et ces beaux yeux bleus m'ont fixé.
« Ai-je… est-ce que je vous interromps ? »
La fille confiante avec qui j'avais passé la nuit était presque timide.
« Non, Sara, j'étais juste en train de lever les pieds. Pourquoi… vouliez-vous entrer ? Je ne savais pas quoi demander.
Elle entra, se tournant vers moi alors que je fermais la porte et enroulant ses bras autour de mon cou.
Ses lèvres se refermèrent et je ne pus m'empêcher d'être attiré à nouveau. Ce matin seulement, je me demandais si j'allais être de nouveau ici et je pensais que je ne penserais qu'à ce sentiment qui me poussait à aller de l'avant. Je l'ai attirée contre moi, reconnaissante d'avoir la chance de sentir à nouveau sa bouche verrouillée contre la mienne.
Elle me tira vers la chambre et le lit encore défait. J'ai cédé en me laissant tomber dans ces yeux. Sa chemise se défait entre mes mains ; ses mains tâtonnant avec ma ceinture. Une longueur lâche de cheveux brossée à l'écart. Elle avait reculé jusqu'au lit et me tirait vers le bas quand un autre coup à ma porte retentit.
"Ignorez-le, laissez-les penser que nous ne sommes pas là."
Le coup se répéta, plus fort.
"Je ne pense pas qu'ils vont acheter ça."
Plus fort, plus persistant.
"Retiens cette pensée" dis-je, assez agacé pour presque perdre l'appréciation croissante de mon boxer.
J'ai trébuché jusqu'à la porte et l'ai ouverte, prête à gronder la personne de l'autre côté pour être abordée par une belle tête rousse. Ses lèvres trouvèrent les miennes avant que je puisse dire quoi que ce soit et un profond baiser instilla une luxure refoulée.
"Je vous manque?"
"Hé, toi... euh, c'est... je ne m'attendais pas à..." Je suis tellement mort.
Lisa pressa à nouveau ses lèvres contre les miennes, j'avais presque oublié que j'avais laissé quelqu'un d'autre dans la chambre.
« LISA ? »
Qu'est-ce qu'elle vient de dire?
« Sara ? »
Qu'est-ce qu'elle vient de dire?
"Que faites-vous ici?" les deux filles se sont demandées; le type de configuration que l'on attend d'une sitcom.
« Je te l'ai dit, j'allais aller voir le gars que j'ai rencontré au travail et rattraper mon malaise. Pourquoi n'as-tu pas dit que c'était le gars que tu avais rencontré ?
"Je pensais que nous parlions de gars différents!"
Je recule un peu et envisage de couvrir mon entrejambe. "Euh, mesdames, pouvez-vous entrer dans Lisa et avoir cette conversation là où mes voisins ne le feront pas…"
Lisa se retourna et claqua à moitié la porte. Sara se retourna et me regarda d'un air accusateur.
« Pourquoi ne m'as-tu pas dit que tu avais quelqu'un d'autre ? Je… je ne pensais pas que… je ne voulais pas essayer de… »
"Je n'ai personne d'autre. Je ne savais pas quoi penser de l'autre soir ou, franchement, de la nuit dernière. Les choses sont en quelque sorte allées où elles voulaient et je les ai juste suivies parce que je le voulais. Ce n'est pas ma meilleure ligne, mais en dehors de ça et j'ai un peu peur de perdre les deux lapins…
"Mais, mais, je suis revenue la première et..." Sara semblait blessée, comme si elle avait peut-être voulu autre chose avant.
Lisa intervint « et moi ? N'étais-je pas assez?
"Plus que quiconque comme moi le méritait, mais j'ai dit que je ne savais pas quoi penser et j'ai simplement accepté. J'étais un peu à l'écart..."
Lisa m'a arrêté, prenant Sara par le poignet et l'entraînant à l'écart. Elle se retourna, mettant sa main autour de sa bouche et de l'oreille de Sara pour que je ne puisse pas entendre.
Je n'arrivais pas à comprendre grand-chose, les mots « doigt » et « multiple » auraient pu apparaître, « compromis » a été ajouté. Je commençais à poser une question lorsque Sara s'est retournée et s'est précipitée pour me prendre dans ses bras.
"Où étions nous?" demanda-t-elle en m'embrassant avant de me laisser parler.
« Le… mais, quoi… »
Lisa était à côté de nous, une main sur moi et une autre sur Sara. Elle se pencha et m'embrassa avant d'embrasser Sara tout aussi passionnément.
« Avez-vous déjà fait cela ? »
"Je - non."
Lisa sourit et repoussa Sara et moi vers le lit. "Sara est arrivée la première, je suppose que c'est juste que nous la fassions d'abord se sentir bien." elle a tiré Sara et l'a tenue par les hanches derrière eux en souriant et en me regardant. Ces yeux, ce sourire. Les mains de Lisa allèrent travailler sur le haut de Sara, la soulageant tout en ramenant ses lèvres et en l'embrassant.
Je restai un moment à laisser l'image s'imprégner puis je m'avançai pour embrasser le cou de Sara. Mes mains ont trouvé leur chemin jusqu'à son pantalon que j'ai fini de desserrer et l'ai aidée à en sortir. Lisa a amené Sara à s'allonger sur le lit et s'est rapidement déshabillée en me lançant sa culotte maintenant mouillée.
Je vais me coucher entre eux. C'est vrai, je porte toujours des pantalons, ceux-ci s'enlèvent maintenant. Lisa est de retour pour embrasser Sara, la main de Lisa tenant et frottant les seins de Sara. Les jambes de Sara s'ouvrent, elle se tend la main quand j'arrête sa main, me penchant et embrassant son ventre, le long de sa hanche, puis passant ma langue sur son clitoris, puis faisant des va-et-vient. Elle gémit et je vois sa main revenir vers la poitrine de Lisa en échange.
Les filles s'embrassent plus fort, le corps de Lisa se rapproche, se redressant pour un meilleur angle. Je cours une main libre et caresse l'intérieur de la jambe de Lisa, elle bouge un peu et laisse mes doigts glisser, le pouce faisant des cercles sur son clitoris. Les deux filles gémissent et je sens Sara se resserrer autour de ma langue et Lisa autour de mes doigts.
« Doigts ou langue ? » demande Lisa en regardant dans les yeux de Sara.
"Je ne sais pas, je dois essayer les deux plusieurs fois." Sara gémit en me regardant.
Je comprends l'allusion, donnant à Sara un long dernier coup de langue et à Lisa quelques cercles supplémentaires. Je roule Lisa sur le dos et mets ma tête entre ses jambes, la langue tournant rapidement. Sara s'assoit et embrasse les seins de Lisa, mes doigts se dirigent vers la chatte de Sara et elle gémit.
"Des doigts, définitivement des doigts."
Lisa rit légèrement "bon, je crois que j'apprécie plutôt sa bouche".
"Est-ce que je n'ai pas mon mot à dire là-dedans ?"
"Non." les deux filles à la fois suivies de rires légers et Lisa me regardant en disant "tu ferais mieux de continuer, je me rapprochais à nouveau."
Je souris, ma langue retournant travailler sur elle, mes doigts s'enroulant à l'intérieur de Sara qui roule à nouveau sur son dos, attrapant ses propres seins.
Lisa se serre à nouveau contre moi, ses gémissements se mêlant aux doux jurons de Sara. Elle me regarde puis me fait signe de monter sur le lit. J'obéis, rampant entre eux, les embrassant tour à tour.
"J'aime bien ton goût sur lui." dit Sara, faisant une autre passe pour un baiser. Je l'embrasse profondément, laissant sa langue trouver son chemin autour de la mienne.
"Envie de le goûter directement à la source ?" dit Lisa en se mettant à genoux.
Sara tendit la main vers les hanches de Lisa, la tirant et l'embrassant jusqu'à l'intérieur des jambes de Lisa jusqu'à ce que Lisa se baisse sur la bouche en attente de Sara. Lisa gémit et se pencha pour écarter les jambes de Sara. Je me suis mis entre les jambes de Sara, faisant glisser la tête de ma bite de haut en bas sur ses lèvres à quelques reprises avant de m'enfoncer en elle. Elle gémit bruyamment, étouffée par la chatte de Lisa couvrant sa bouche. Lisa a souri de son sourire tendant la main pour m'embrasser tout en continuant à tenir les jambes de Sara écartées.
J'ai travaillé à un bon rythme, en faisant attention de ne pas trop forcer sous peine que Sara ne morde ou ne perde sa place sur le clitoris de Lisa. Lisa embrassait tout ce qu'elle pouvait atteindre, elle a commencé à pincer les mamelons de Sara et a glissé une main pour frotter le clitoris de Sara aussi. Sara gémissait, chaque gémissement repris par Lisa. Je commençais à me laisser prendre un peu trop de vitesse quand Lisa est descendue du visage de Sara et a retiré ma bite de Sara.
"Mmmm, j'aimais ça" dit Sara, découragée à Lisa.
Lisa ne faisait pas attention, elle s'était penchée et avait pris ma bite dans sa bouche. Elle donna quelques longs coups de langue avant de lâcher prise et de répondre.
"Tu as bon goût sur lui aussi."
« Oh, remettez-le à l'intérieur et laissez-moi ! »
Elle utilise ses jambes pour me ramener en elle, me laissant pénétrer profondément et quelques poussées avant de sauter et de me retourner sur le lit. Elle était allongée sur le dos, le cou tendu. Sara lève une main et plie mon moi raide vers le bas et dans sa bouche. Elle gémit un peu et Lisa s'allonge un peu sur elle, embrassant son cou alors que je commence lentement à entrer et sortir de la gorge de Sara. Lisa doigte Sara et la fait gémir autour de ma bite. Je me retire et Lisa me prend à nouveau dans sa bouche.
"Je suis d'accord, c'est bon"
Sara lèche ce que Lisa n'a pas dans la bouche. Lisa recule un peu et les deux s'embrassent avec la tête de ma bite au milieu. Je gémis, c'est la chose la plus sexy que j'aie jamais vue. Sara retire Lisa et la pousse sur le dos sur le lit puis rampe dessus. Lisa et Sara continuent de s'embrasser, les seins serrés l'un contre l'autre. Sara utilise ses jambes pour écarter l'ouverture de Lisa, les deux chattes dégoulinantes grandes ouvertes et tournées vers moi.
Je ne prends pas beaucoup de temps pour admirer la vue avant d'enfoncer ma bite dans Lisa, ses gémissements accueillis par plus de Sara. J'embrasse le dos de Sara pendant que Lisa attrape les fesses de Sara et les écarte davantage. Je continue à pousser dans Lisa, je peux la sentir se resserrer et un nouveau niveau de gémissements annonce un autre point culminant. Il me faut toute mon énergie pour sortir et repousser Sara, ses gémissements deviennent plus forts à mesure que j'accélère.
La chatte de Sara se resserre autour de moi aussi et elle gémit, hurlant presque alors qu'elle tremble sur Lisa. Je me rapproche mais je me retire à nouveau et replonge dans Lisa. Lisa veut dire qu'elle a descendu une main et a trouvé le clitoris de Sara et l'autre main a un doigt autour du petit trou du cul serré de Sara. Sara semble s'amuser trop pour protester et bientôt Lisa se doigte le cul. Lisa jouit à nouveau et doigte Sara plus fort en lui enfonçant un doigt entier dans le cul tout en frottant furieusement le clitoris de Sara.
« Tu aimes ce doigt ?
"Oui"
"Tu veux quelque chose de plus grand ?" demanda Lise.
"Je suppose."
Lisa m'arrête. Merde, presque fini. Et met Sara sur le dos cette fois. Sara écarte les jambes, Lisa prend à nouveau ma bite dans sa bouche, la mouille puis se penche et lèche le trou serré de Sara avant de me faire entrer. Je glisse lentement ma bite dans le cul de Sara pendant que Lisa recommence à frotter le clitoris de Sara. Sara gémit et me tend la main pour que je vienne l'embrasser. J'essaie de le garder lent. Elle se resserre vraiment sur moi, Lisa a une bouche autour d'un mamelon et j'embrasse à nouveau Sara.
J'essaie vraiment de rester lent, mais Sara commence à s'enfoncer en moi. "Tu peux aller plus vite" dit-elle et Lisa rit, "je t'ai dit que tu aimerais ça." Lisa rapproche mon visage et m'embrasse. « Jouis en elle, elle aimerait ça.
J'accélère un peu, Sara gémit davantage et Lisa enfonce également ses doigts dans la fente de Sara. Je me rapproche, son corps se presse contre moi, les fesses se resserrent autour de moi. Je ne peux pas tenir. Quelques poussées de plus et je pousse profondément dans le joli cul de Sara alors que je me sens me serrer et me déverser en elle. Elle gémit alors que Lisa l'aide à la ramener à nouveau au bord du gouffre.
Je tombe et Lisa se penche et lèche mon sperme dégoulinant du cul de Sara.
« Hum, qu'est-ce qu'on va faire de toi ? je demande à Lisa alors qu'elle termine Sara qui gémit toujours et caresse un sein.
« Tu pourrais me le mettre dans le cul ensuite ? » elle dit. Je me penche et lui mords le cul. « J'adorerais, mais vous deux semblez m'avoir pris pas mal de temps. le jour me rattrape d'un coup, j'imagine qu'il s'était caché.
Je m'allonge et tire Sara à ma gauche tandis que Lisa rampe à ma droite, nous embrassant Sara et moi avant qu'elle ne s'installe. Je les rapproche tous les deux, tendant une main vers les fesses de chaque fille. Sara embrasse ma joue. J'entends leurs respirations se calmer et se transformer en de légers bruits de sommeil avant de m'endormir moi aussi.

Articles similaires

Anciens Playboy Playmates Partie 9 : Le vrai désir de Tiffanie_(1)

Note de l'auteur :  Il s'agit de la deuxième histoire de Tiffanie, une ancienne playmate fictive de playboy. Son premier est interracial. Vous n'êtes pas obligé de lire celui-là si vous ne le souhaitez pas, mais il suffit de dire que dans la partie 3 de cette série, Tiffanie a été témoin d'un acte incestueux chez elle impliquant sa sœur aînée Diane. Contrairement à Stéphanie (qui a également été témoin d'un acte similaire dans la partie 3), cela a gâché Tiffanie - la rendant même folle. Elle a fait de son mieux pour éviter ses désirs incestueux intérieurs, en les noyant avec le...

2.6K Des vues

Likes 0

La Fête_(14)

Partie 1 Jésus, nous allons encore être en retard, je me dis en m'asseyant sur le canapé du salon, la tête appuyée sur une main. C'était samedi, le soir de la fête de Doonsberg et il n'y avait pas moyen d'en sortir. Les voisins d'en bas nous avaient invités dans leur manoir il y a des mois. Des RSVP avaient été faites, des calendriers vérifiés et revérifiés, des appels téléphoniques passés. Bref, c'était chose faite. S'il y avait jamais eu une soirée pour faire la fête, c'était bien celle-là. La pleine lune de la veille de la fin de l'été regarde...

2.3K Des vues

Likes 2

Slut9 partie 22

CHAPITRE VINGT-DEUX Haut sur la vie Dimanche 23 décembre, Nuit Pendant les deux heures suivantes, la maison a été chaotique alors que Jennifer a entraîné tout le monde dans l'effort de nettoyer et de se préparer pour la fête. Dave et Emily ont été mis au travail pour épousseter, passer l'aspirateur et nettoyer le salon, Olivia et Hayley ont été recrutés comme assistants cuisiniers pour Jennifer alors qu'elle préparait autant de nourriture que possible pour la fête du lendemain. Megan a été envoyée dans sa chambre pour la nettoyer pendant que Molly balayait et nettoyait les planchers de bois franc du...

1.4K Des vues

Likes 0

LA SALOPE DU BOSS 1 : LA PROPOSITION_(1)

LA SALOPE DU BOSS - PARTIE I : LE DÉBUT CHAPITRE 1 : LA PROPOSITION Ça s'est passé comme ça s'est toujours passé. Mon smartphone a émis un bip discret. Je me suis détourné de l'écran de l'ordinateur sur mon bureau, j'ai réveillé mon téléphone et vérifié l'ID texte. Monsieur. Cela aurait pu être beaucoup plus. Cela aurait pu être M. Charles Woodburn, PDG et président du conseil d'administration. C'est qui était Monsieur. J'ai ouvert le texte pour trouver le message que je recevais souvent de lui. J'ai besoin de toi dans mon bureau. J'ai souri en me levant immédiatement et j'ai...

1.5K Des vues

Likes 1

LISSA C. Chapitre 2, Joyeux anniversaire David

LISSA C. Chapitre 2, Joyeux anniversaire David La journée s'était mieux déroulée que ce à quoi je m'attendais. Retourner à la maison, avec Lissa au volant, m'a donné l'occasion de la voir très bien pendant qu'elle conduisait. Il n'y avait rien chez cette fille que je n'aimais pas. Ses beaux cheveux blonds, tourbillonnant au fur et à mesure que le vent soufflait sur le pare-brise, apportaient une certaine fraîcheur à toute la situation. Elle riait et rigolait à mes blagues stupides pendant que nous discutions, me faisant me sentir de plus en plus à l'aise avec elle. Mais ensuite, il y...

1.3K Des vues

Likes 1

Rencontres avec Tom - Aperçu et première rencontre

Mon voisin est un voyeur et il s'appelle Tom. Oui je sais très cliché mais il s'appelle vraiment Tom. Maintenant, j'ai été timide à propos de mon corps, il est tout en courbes et oui, je suis un peu en surpoids pour mon cadre de 5 pieds 6 pouces, mon cul est arrondi, mes seins sont très gros et mes cuisses sont plus grosses que je ne le voudrais. Cependant, c'est tout moi et c'est tout. La plupart des jours ensoleillés, j'aime me promener dans le jardin les seins nus (au moins) parfois complètement nue, en sentant les fleurs et en...

1.4K Des vues

Likes 0

Baise les copains

Joe a frappé à la porte en se demandant ce qu'il faisait. Il n'avait même jamais rencontré cette fille et il espérait juste qu'elle était aussi folle que lui. Ses pensées ont été interrompues lorsqu'une fille sexy a ouvert la porte à qui Joe a demandé est-ce que Kelly est là? à quoi la fille à la porte a répondu ce n'est pas important, mais pourquoi ne pas baiser ici et je vous donnerai un petit échantillon. Ça a l'air bien dit Joe en entrant dans la maison et en commençant à se déshabiller. Alors quel est ton nom bébé? demanda...

1.1K Des vues

Likes 0

L'homme de ma vie

Je suis très certainement un homme gay excité. Je le sais depuis que je suis enfant. Quand j'étais, je ne savais pas vraiment ce que je voulais, autre que vouloir avoir des relations sexuelles. Et en fait, je ne voulais même pas ça. J'ai toujours imaginé sucer le pénis d'un mec. Et la première fois que je l'ai fait, je suis venu dans mon pantalon. Quand il a fourré sa bite dans ma gorge, j'ai senti un peu de liquide pré-éjaculatoire éclabousser le dos de celle-ci, et ma bite a failli venir alors ! Quand son sperme chaud a glissé dans...

1.1K Des vues

Likes 0

Appelez-moi Joanna

Appelez-moi Joanna Tout s'est passé il y a si longtemps maintenant qu'il semble non seulement avoir été dans un endroit différent à un moment différent, mais si différent comme s'il n'avait presque jamais existé. Mais il l'a fait. Tout s'est passé dans le sud rural de l'Angleterre à cette époque merveilleuse après la fin de la guerre (pour nous, la guerre signifiait et signifie toujours la Seconde Guerre mondiale), dans la lueur dorée de l'empire, avant que des réalités désagréables ne s'immiscent et ne poussent le monde. nous avions connu dans une forme nouvelle et inconnue. Les révolutions des années soixante...

886 Des vues

Likes 0

ERIKA L'ESCLAVE SEXUELLE (chapitre 1-3)

=================================== ERIKA L'ESCLAVE SEXUELLE, CHAPITRE UN =================================== MOTS CLÉS: M / f, adolescente, esclave sexuelle, brutale, pipe, BJ, anal, humiliation, humil Commentaires? E-mail: [email protected] Erika était une bombe. Elle était le genre de fille qui, en marchant la rue a fait tourner les têtes. Et, elle le savait. Elle avait un corps incroyable, plein lèvres boudeuses, grand ensemble de seins pour son âge, belles hanches minces et un ventre de danseuse du ventre (qui avait un joli anneau de nombril qui pendait). Elle et sa mère a loué mon appartement d'une chambre au sous-sol pour 1 500 $ par mois. Erika...

1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.